Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 13:25

 

Je reçois aujourd'hui un mel de Raymond Page qui annonce qu'il ne se présentera pas à la désignation interne du PS. Après Michel Pezet, il renonce à son tour à briguer le vote des militants aixois.

On peut donc annoncer ce mercredi 19... qu'Alexandre Medvedowky a gagné le vote qui se tiendra jeudi 20...

Les commentateurs vont avoir du boulot pour débattre de ces 100 %.... et commenter cette unanimité alors que l'unanimisme ne semble pas être la vertu principale des socialistes aixois. On est parti pour quelques semaines de querelles byzantines sur le taux de participation et les bulletins blancs et nuls....

 

Repost 0
15 septembre 2007 6 15 /09 /septembre /2007 18:01

Hier à la verrerie se tenait la présentation du festival du film de l'environnement. 70 personnes y assistaient.

Ce fut l'occasion d'entendre les discours des acteurs politiques qui soutenaient la manifestation.

Je noterai juste le discours complétement creux de Mme Larnaudie qui a essayé de nous faire croire qu'elle était une grand défenseur de l'environnment et de l'eau (puisque c'était le thème) dans le pays d'Aix. C'était assez pathétique.

Car la ville d'Aix et la CPa n'ont rien fait pour l'eau. Ont ils incités les agriculteurs de la CPA à passer à des techniques et des cultures plus économes en eau ? (le blé et le maîs dans la vallée de la Durance c'est de moins en moins pertinent) ? Non ? La ville d'Aix a t'elle arrêté de laver ses rues à l'eau ? Rien n'a bougé dans les services de nettoiement des rues. La ville d'Aix a t'elle modifié les plantations de ses rond points et jardins publics pour économiser l'eau..? Non. On continue à engazonner et arroser sans limite les terres plein..( par exemple encore avant hier le carrefour Mourret était inondé...)

La ville d'Aix a t'elle lancé une campagne d'économie d'eau dans les comportements des aixois ? NON.. La ville a t'elle cet été pris des arrêtés pour limiter l'arrosage, le lavage des voitures cet été ..??? Non. La proximité du canal de Provence semble et la relative abondance d'eau semble dédouaner les acteurs locaux de toute action sur cette ressource globale.

Alors eau secours quand Patricia Larnaudie s'exprime c'est vraiment à se noyer et ça rame dur.

 

Repost 0
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 20:47

Je reçois ça ce matin sur ma boite.. de la part de Remy Jean ancien responsable de la LCR aixoise puis responsable du collectif antilibéral aixois. Je ne sais pas à qui cela a été diffusé alors autant répondre publiquement.

"Le 22 septembre prochain, les Verts du Pays d'Aix, sous couvert de l'association ECASE, organisent un colloque "Transport et urbanisme dans le Pays d'Aix : où allons-nous ?". Initiative tout à fait louable et intéressante dans un contexte pré-municipales où ces questions méritent effectivement débat, mais qui ne peut qu'interroger les aixois de gauche au vu des personnalités politiques réunies pour la circonstance. On constate en effet avec étonnement que, parmi les principaux intervenants annoncés à la table ronde centrale de ce colloque, figurent en bonne place des responsables aixois de l'UMP (Bruno Genzana) et du centre (François Xavier de Peretti).
 
Au moment où la droite au pouvoir tente, sous couvert d'ouverture, d'effacer le clivage droite-gauche et de se faire décerner un brevet d'écologie en organisant la mascarade du "Grenelle de l'environnement", cette initiative contribue ainsi au plan local au brouillage des enjeux politiques et au mélange des genres dont le nouveau président de la République s'est fait une spécialité depuis son élection.
 
Outre qu'il est navrant de voir les Verts du Pays d'Aix préférer ce type d'interlocuteurs aux antilibéraux de gauche et aux altermondialistes, cette initiative augure mal de la détermination de ses promoteurs à défendre un véritable projet de gauche, un projet véritablement social et écologique, face à l'équipe Joissains.
 
A Aix, comme ailleurs, la confusion gauche/droite ne profite...    qu'à la droite.
 
Il est grand temps d'en sortir !
 
Rémy Jean"
 
Damned nous sommes démasqués... nous nous preparons à passer à l'UMP en effaçant le clivage gauche droite.. comme Sarkozy ! (Rien de moins) !
Les Verts du Pays d'Aix sont les principaux opposants au système Joissains.. surement pour mieux préparer la grande dépolitisation générale... Le fameux cheval de Troie.. S'ils sont les seuls à ne pas voter les budgets de la CPA et la diminution répétée du taux de taxe professionnelle, votés par l'UMP et le PS, c'est surement pour dépolitiser le pays d'Aix... Et  quand nous luttons contre l'implantation du centre d'entreposage de déchets radioactifs (CEDRA), d'Iter, contre l'ouverture de Plan de campagne le dimanche, contre le contournement Nord du Réaltor, contre le déclassement de 5000 de zone Natura 2000 sur l'Arbois nous ne sommes donc pas écologistes....?? Désolé nous portons un vrai combat écologiste dans le Pays d'Aix. Et sommes d'ailleurs souvent bien seuls sur certains dossiers....
Devrions nous être désolés d'inviter différents responsables politiques, de droite de gauche et du centre ? Non. C'est un signe d'ouverture et de souci du débat démocratique. Et cela a toujours été notre façon de faire. Certains se rappelent peut être du débat autour du TCE où nous avions fait débattre partisans du Oui et du NON. Car en général il vaut mieux ne pas être qu'entre soi pour débattre. De la confrontation des idées nait la lumière permettant de penser le futur. Et nous voulons que le Pays d'Aix soit enfin porté par des idées de solidarité et d'écologie.  
 
 
 
Ps La bataille à l'investiture de la liste d'extrême gauche semble donc bien lancée. Remy Jean n'a pourtant pas besoin de ça pour s'affirmer comme le plus vaillant et cohérent leader de cette liste.
Repost 0
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 20:40

Le Ravi s'arrête ce mois ci à Aix pour parler du conflit Medvedowsky / Picheral et leur attribuer 2 ravis de platre....le numéro parle aussi des liens bizarres entre mairies et Pasino.

A lire.

Le rugby est le champion de la rentrée. Mais y aura-t-il aussi une mêlée sociale dans la rue ? Lisez le mensuel régional qui marque tous les essais ! Un numéro ravissant avec toujours autant d’infos, de dessins, de satire.
Liste des points de vente en Paca du mensuel régional et
bulletin d’abonnement sur le www.leravi.org.


Au sommaire du Ravi n°44, septembre 2007

Travail : une valeur surcotée
Sarkozy a fait, avec succès, de la valeur « travail » un thème majeur de sa campagne et le fil conducteur de ses premières réformes : service minimum, heures supplémentaires, travail le dimanche… Au point de faire perdre son latin – et les élections ! - au PS. Trois pages d’enquêtes sur le travail, ceux qui en souffrent, qui en ont trop, qui en manquent, qui le refusent...

Enquête : « ma Tante » fait crédit
Dans la France des gagnants, les « perdants » s’accumulent. Et comme les banques ne prêtent qu’aux riches, nombreux sont ceux qui se précipitent dans les quatre « Crédits municipaux » de la région, descendants du Mont-de-Piété…

Commerce : les « antiquités nazies »
Le commerce des « antiquités militaires » se porte bien à Toulon. Les nostalgiques de la France pétainiste, de la guerre d’Algérie mais aussi du 3ème Reich, y trouvent matière à assouvir leur curieuse passion. En toute illégalité…

Reportage : ils ont débarqué
Une centaine d’Ufologues ont commémoré à Marseille, début septembre, le 60ème anniversaire du crash de Roswell. Entrez avec notre reporter et notre dessinateur dans la 4ème dimension.

Portrait : la vie en cirrhose
Patrick Ricard, PDG du groupe Pernod-Ricard, gère l’héritage depuis 30 ans. Ça s’arrose. Portrait satirique.

Pêche : le ton monte, les thons se font rares
Entre les recommandations scientifiques sur les ressources de thons, les cris d’alertes des écologistes, et les décisions prises à Bruxelles, les pêcheurs méditerranéens tentent de faire entendre leur voix. A la criée…

Gros sous : Jackpot pour le Pasino
Le conflit entre la mairie d’Aix-en-Provence et le Pasino est enterré. La mairie valide l’exploitation de 120 nouvelles machines à sous. Pourquoi une aussi belle et soudaine entente ?

Marseille : le conseil municipal au banc d’essai
Un grand reporter du Ravi « teste » incognito un conseil municipal dans une ville ou un village de notre belle région : ce mois-ci, Marseille, le 16 juillet 2007

L’actu en dessins : le rugby
Charmag, Fathy, Red, Tone & CDM et Yacine, les dessinateurs du Ravi, ont carte blanche sur le thème du mondial de rugby.

Reportage dessiné : le mondial à pétanque
Une BD édifiante pour tout savoir sur les coulisses de la 46ème édition mondial « la Marseillaise » à pétanque. Ames sensibles s’abstenir.

Le Ravi de plâtre du « mensuel régional qui ne se croise pas les bras » est décerné ce mois de septembre à Alexandre Medvedowsky, conseiller général PS (13), et Jean-François Picheral, sénateur PS (13), qui se détestent et le font savoir !

Repost 0
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 10:45

Incroyable mais vrai on apprend dans La Provence que nombre d'étudiants aixois vu la crise du logement à Aix vont pour plus de 500€ par mois se loger dans les campings du pays d'Aix..dans des mobiles home.

On voit bien l'incurie des décideurs locaux qui n'ont pas su prendre à bras le corps le problème du logement et particulièrement pour les étudiants.

PS J'en ai profité pour jeter un coup d'oeil sur certains annonces .. à 590 € les studios dans Aix je crois qu'on marche vraiment sur la tête.

Repost 0
16 août 2007 4 16 /08 /août /2007 12:57

Manchester est une ville qui bouge. On est saisi immédiatement par la mutation urbaine de la ville. Par la vigueur de cette ville.  De nombreux quartiers sont en construction et avec une architecture moderne au milieu de la ville ancienne.

Comme aixois on se sent vraiment habiter un vieux village momifié.

Repost 0
16 août 2007 4 16 /08 /août /2007 12:55

A manchester les trottoirs sont extrêmement propres...pas une crotte de chien à l'horizon... C'est vrai qu'ils ont une méthode radicale .

L'amende à 1500 euros.

Et si on essayait à Aix  ? La ville serait enfin un peu plus propre non ??

Repost 0
18 juillet 2007 3 18 /07 /juillet /2007 10:20

Un fonctionnaire municipal vient de déposer un recours au conseil constitutionnel pour demander l'annulation de l'élection législative de la 14eme circonscription. Il y aurait selon lui un certain nombre d'irrégularités dans le fonctionnement des services municipaux ayant facilité l'éléction de Maryse Joissains. Si l'on en croit les reportages de France Bleue (B peru) et de La Provence (A Ducamp), les faits sont les suivants.

- Une liste dite "Benon " (nom de l'élu en charge du sujet) aurait été constituée. Il s'agirait d'une liste de personnes radiées des listes éléctorale de manière ciblée (selon certains critères précis notamment la consonance de certains patronymes).

- Plus de 13 000 cartes d'élécteur ont été en retour (et 7 000 distribuées sans justificatifs précis de résidence). Ce qui gonflerait artificiellement les listes (et donc bloque les seuils de remboursement, de présentation au second tour..) et permettrait à des non aixois de voter.

- Des personnes décédées n'auraient pas été rayées des listes malgré les demandes répétées de certains fonctionnaires.

- Des proches du maires seraient inscrits indument sur les listes électorales.

- Des personnes non habilitées auraient accédé aux listes électorales et fait un usage politique de certaines informations sans en avoir le droit.

- Des moyens de la ville auraient été utilisés pour la campagne de mme Joissains .

Les accusations sont extrêment lourdes. Elles ne nous étonnent cependant pas.

Esperons que la justice tranchera et que les listes éléctorales seront révisées pour les municipales.

Repost 0
15 juillet 2007 7 15 /07 /juillet /2007 12:11

Désamiantage du Clemenceau: deux dirigeants d'entreprise écroués Reuters

MARSEILLE (Reuters) : Deux dirigeants d'entreprise liés au chantier de la première tranche du désamiantage de l'ancien porte-avion Clemenceau, réalisé par la société Technopure entre octobre 2004 et mars 2005 dans le port militaire de Toulon, ont été mis en examen et écroués dans la nuit de jeudi à vendredi, apprend-on de source judiciaire. La justice reproche aux quatre hommes des surfacturations de 600.000 euros sur le chantier de la première tranche du désamiantage du Clemenceau, réalisé par la société Technopure entre octobre 2004 et mars 2005 dans le port militaire de Toulon.

Jean-Claude Giannino, gérant de la société Technopure, a été mis en examen pour "faux et usage de faux en récidive et corruption" par le juge d'instruction Charles Duchaine, de la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) en matière financière de Marseille et a été écroué à la maison d'arrêt des Baumettes. Marc Belvert, responsable d'une société de droit panaméen, la SDIC (Ship Decomissioning Industries Corporation), a également été mis en examen pour "escroquerie au préjudice de l'Etat et corruption passive" et placé sous mandat de dépôt. La justice reproche aux deux hommes d'avoir mis en place un système de surfacturation autour du chantier de désamiantage du navire pour 600.000 euros, dont une partie aurait été reversé à des intermédiaires en liquide.

L'enquête a débuté après une dénonciation à Tracfin (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins) en juin 2006.

Deux autres responsables d'entreprise ont été mis en examen et remis en liberté sous contrôle judiciaire. Ils sont soupçonnés d'avoir surfacturé leurs services à Technopure.

Jean-Pierre Fumenier a été mis en examen pour "faux et usage de faux et abus de biens sociaux" et Jean Zozor pour " abus de biens sociaux". Ces quatre personnes étaient en garde à vue depuis mercredi dans les locaux de la section de recherche de la gendarmerie de Marseille avant d'être présentées au parquet jeudi.

En parallèle de cette affaire, Michèle Alliot-Marie, alors ministre de la Défense, avait saisi la justice en février 2006 pour des "soupçons d'irrégularités" contre la société Technopure. Le litige porte sur la quantité d'amiante réellement retirée du navire par l'entreprise.Le gérant de Technopure, Jean-Claude Giannino, a de son côté déposé plainte avec constitution de partie civile pour "dénonciation calomnieuse" en avril 2007, un dossier instruit par la juge d'instruction marseillaise Carole Sayous. Un rapport d'expertise Veritas de décembre 2006 révèle une présence d'amiante dans de nombreux éléments du navire. Le Clemenceau est amarré à Brest (Finistère) depuis mai 2006 dans l'attente d'être démantelé. Il est actuellement baptisé de son nom administratif, "coque Q790".

vendredi 13 juillet 2007, mis à jour à 13:57

Lu sur le site de la mairie d'Aix.

 

 

10ème Adjoint
Jean ZOZOR
Délégation  : Sport et équipements sportifs et de proximité

Repost 0
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 01:50

Il suffit de demander et www.13770.org le fait.

Voici donc le tableau récapitulatif du classement de richesse des communes de la CPA.

"J’ai fait un petit tableau pour classer les villes de la CPA par ordre de “richesse” !!! Vous pouvez le consulter ici.
Dans la CPA, Venelles n’est qu’au huitième rang et Aix au vingtième.
Les 5 communes qui ne sont pas classées doivent avoir moins de 1000 habitants."

Impressionnant non ?

Ps et bon surf sur le toujours très bon www.13770.org

Repost 0