Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 20:47

Je reçois ça ce matin sur ma boite.. de la part de Remy Jean ancien responsable de la LCR aixoise puis responsable du collectif antilibéral aixois. Je ne sais pas à qui cela a été diffusé alors autant répondre publiquement.

"Le 22 septembre prochain, les Verts du Pays d'Aix, sous couvert de l'association ECASE, organisent un colloque "Transport et urbanisme dans le Pays d'Aix : où allons-nous ?". Initiative tout à fait louable et intéressante dans un contexte pré-municipales où ces questions méritent effectivement débat, mais qui ne peut qu'interroger les aixois de gauche au vu des personnalités politiques réunies pour la circonstance. On constate en effet avec étonnement que, parmi les principaux intervenants annoncés à la table ronde centrale de ce colloque, figurent en bonne place des responsables aixois de l'UMP (Bruno Genzana) et du centre (François Xavier de Peretti).
 
Au moment où la droite au pouvoir tente, sous couvert d'ouverture, d'effacer le clivage droite-gauche et de se faire décerner un brevet d'écologie en organisant la mascarade du "Grenelle de l'environnement", cette initiative contribue ainsi au plan local au brouillage des enjeux politiques et au mélange des genres dont le nouveau président de la République s'est fait une spécialité depuis son élection.
 
Outre qu'il est navrant de voir les Verts du Pays d'Aix préférer ce type d'interlocuteurs aux antilibéraux de gauche et aux altermondialistes, cette initiative augure mal de la détermination de ses promoteurs à défendre un véritable projet de gauche, un projet véritablement social et écologique, face à l'équipe Joissains.
 
A Aix, comme ailleurs, la confusion gauche/droite ne profite...    qu'à la droite.
 
Il est grand temps d'en sortir !
 
Rémy Jean"
 
Damned nous sommes démasqués... nous nous preparons à passer à l'UMP en effaçant le clivage gauche droite.. comme Sarkozy ! (Rien de moins) !
Les Verts du Pays d'Aix sont les principaux opposants au système Joissains.. surement pour mieux préparer la grande dépolitisation générale... Le fameux cheval de Troie.. S'ils sont les seuls à ne pas voter les budgets de la CPA et la diminution répétée du taux de taxe professionnelle, votés par l'UMP et le PS, c'est surement pour dépolitiser le pays d'Aix... Et  quand nous luttons contre l'implantation du centre d'entreposage de déchets radioactifs (CEDRA), d'Iter, contre l'ouverture de Plan de campagne le dimanche, contre le contournement Nord du Réaltor, contre le déclassement de 5000 de zone Natura 2000 sur l'Arbois nous ne sommes donc pas écologistes....?? Désolé nous portons un vrai combat écologiste dans le Pays d'Aix. Et sommes d'ailleurs souvent bien seuls sur certains dossiers....
Devrions nous être désolés d'inviter différents responsables politiques, de droite de gauche et du centre ? Non. C'est un signe d'ouverture et de souci du débat démocratique. Et cela a toujours été notre façon de faire. Certains se rappelent peut être du débat autour du TCE où nous avions fait débattre partisans du Oui et du NON. Car en général il vaut mieux ne pas être qu'entre soi pour débattre. De la confrontation des idées nait la lumière permettant de penser le futur. Et nous voulons que le Pays d'Aix soit enfin porté par des idées de solidarité et d'écologie.  
 
 
 
Ps La bataille à l'investiture de la liste d'extrême gauche semble donc bien lancée. Remy Jean n'a pourtant pas besoin de ça pour s'affirmer comme le plus vaillant et cohérent leader de cette liste.

Partager cet article

Repost 0

commentaires