Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 23:11
 Contre les tentatives de manipulations sarkoziennes... la réponse de Jean Luc


 
Communiqué de presse: Jean-Luc Bennahmias


Paris: Le Vendredi 12 Juin 2009

J'ai lu comme vous dans le canard enchainé que l'on parlait de moi à l'Elysée. En ce qui me concerne, j’ai été prévenu Mardi matin par une journaliste du Parisien. J’ai quand même été un peu surpris  et j’ai décidé de ne rien répondre et d’attendre afin de voir comment cela se passerait du côté de l’Elysée et des journalistes. Voilà, cela suffit. La chose est simple, dimanche soir sur France 2 vers 22h30,  installé entre M.Bertrand et Valérie Pécresse, j’avais  moi-même dit puisqu’une question avait été posée vis-à-vis d’un appel du pied vers les écologistes que, si on me posait la question, je ne participerai pas à un gouvernement dirigé par M.Fillon et présidé par M.Sarkozy. Ma réponse est toujours la même. Mon adhésion comme co-fondateur du Mouvement Démocrate remonte à l'ambition de construire une alternative à l'Etat UMP et la présidence de M.Sarkozy. Si j'ai beaucoup de respect vis à vis des institutions républicaines, mon sentiment reste identique.
Il y a une volonté de déstabilisation mais cela ne me déstabilise pas.
Le Mouvement Démocrate, dans son positionnement humaniste, sociétal, environnemental et entrepreneurial est, de mon point de vue d’écologiste, le plus efficace.
Je crois à la nécessité d'un Mouvement Démocrate dans ce pays et nous devons continuer à le construire.
L'enjeu pour la suite est de passer d'un système artisanal à une véritable PME avec de nouvelles responsabilités en compagnie des personnes de qualités qui nous entourent.

 

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’émission en cliquant sur les liens suivants :

 

http://www.dailymotion.com/user/FranceInfo/video/x9kc05_parlons-net-benhamias-nentre-pas-au_news

 

http://www.dailymotion.com/user/franceinfo/video/x9kd0h_parlons-net-recoit-jeanluc-benhamia_news?hmz=746162

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anioxos 19/06/2009 21:33

Comment pouvez-vous, M. DI MEO, vous qui avez été le seul opposant ou presque à la majorité municipale, pouvez vous appeler de vos voeux la victoire de la liste patchwork conduite par A. MEDVEDOWSKY, surnommé "l'Arlésienne" tant il a été absent du Conseil Municipal et du terrain ?Comment ne pas imaginer la ville, au lendemain de cette hypothétique victoire, menée par un attelage aussi hétéroclite et improbable ? Comment imaginer la co-existence de vrais hommes e gauche, tels que L. CASTRONOVO, avec de vrais gens de droite qui ne connaissent du "peuple" que ce qu'ils voient lors de leurs vacances dorées à Marrakech ?Je préfère mille fois la victoire de Maryse JOISSAINS qui présente une liste, certes pas très brillqnte, mais au moins homogène. C'est dans 4 ans qu'il faudra reconstruire autour d'un vrai pôle écologiste fort et parlant d'égal à égal avec le PS et ses dirigeants locaux autistes et dédaigneux. MEDVEDOWSY n'a aucune envergure et aucune carrure pour être maire d'AIX.Préparons l'avenir car l'élection de MEDVEDOWSKY signifierait inévitablement la reconquête de la ville par la droite dans 4 ans et... pour très longtemps. Il faut se souvenir de la dernière mandature PICHERAL et du rôle primordial qu'y jouait MEDVEDOWSKY... avec le succès que l'on sait et l'avènement de JOISSAINS et sa réelection malgré une triangulaire défavorable à la droite.Notre salut, pour nous peuple de gauche et pour nous écologistes, c'est la victoire de JOISSAINS et la disparition de MEDVEDOWSKY du paysage politique aixois !