Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 16:21

Un acteur UMP, Christian Clavier se retrouve à jouer le rôle d'un candidat de gauche (social democrate) à la mairie d'Aix dans le film "La Sainte Victoire".  Il joue dans ce film un candidat de gauche se laissant " aider" par un entrepreneur/ architecte  aixois qui veut gagner des marchés publics et entrer dans le beau monde. Clavier ou Cluzel dans le film, accepte ce soutien pour accéder à la mairie et à des responsabilités nationales.

A une dénonciation de la corruption le film semble rajouter une critique de l'argent roi et de la demeusure qu'il créerait dans notre cité aixoise. Prendre pour cible la corruption et le triomphe de l'argent roi dans notre bellle ville aixoise.
..voilà qui va faire jaser.

Notre candidat de gauche fan de vélo (??) se met ensuite à renier son soutien financier pour jouer les monsieurs propres. Ce qui lui permet d'emporter la ville d'Aix. On attend avec impatience de voir le film et la morale de l'histoire que donne sa fin.. Mais la bande annonce est percutante et prometteuse.  On peut penser qu'e ce film ne laissera pas indifférent les acteurs politiques locaux qui, quel que soit le message du film, seront immanquablement pris à partie par le  contenu du film... et les aixois qui ne manqueront pas de faire quelques analogies avec leurs dirigeants et représentants locaux.

Vivement le 2 décembre et sa sortie en salle.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

jas 24/11/2009 09:57




Publié le 21/11/2009 Le Point.fr


INFO LE POINT.FR


Marseille : perquisitions chez le frère de Jean-Noël Guérini


Par Hervé Gattegno







Dirigeant d'une entreprise de traitement des déchets et exploitant de plusieurs décharges dans les Bouches-du-Rhône et le Var, Alexandre Guérini serait suspecté d'interventions illicites en
marge d'attributions de marchés publics (AFP PHOTO MICHEL GANGNE)



Des perquisitions ont été effectuées cette semaine à Marseille au domicile et dans les bureaux d'Alexandre Guérini, frère de Jean-Noël Guérini président (PS) du conseil général des
Bouches-du-Rhône. Conduites par la section de recherches de la gendarmerie de Marseille sous l'autorité du juge Charles Duchaine, ces opérations - qu'évoque également le site du quotidien La
Provence - s'inscrivent dans le cadre d'une information judiciaire ouverte contre X notamment pour "atteinte à la liberté d'accès et à l'égalité des candidats dans les marchés publics",
"trafic d'influence" et "détournements de fonds publics".

Dirigeant d'une entreprise de traitement des déchets et exploitant de plusieurs décharges dans les Bouches-du-Rhône et le Var, souvent présenté comme l'éminence grise de son frère, Alexandre
Guérini serait suspecté d'interventions illicites en marge d'attributions de marchés publics au conseil général des Bouches-du-Rhône et à la communauté urbaine de Marseille, alors que lui-même ne
dispose d'aucune fonction officielle lui donnant qualité à intervenir en ce domaine.

L'initiative des gendarmes intervient dans un contexte tendu à Marseille, depuis l'annulation par le président (PS) de la communauté urbaine, Eugène Caselli, dans des conditions troubles, d'un
marché d'enlèvement des ordures dans le centre-ville attribué au groupe danois ISS. Aucun lien n'est établi pour l'heure entre les investigations judiciaires et les fonctions politiques de
Jean-Noël Guérini. Mais la divulgation, en début de semaine par France 3, de l'existence de l'enquête confiée au juge Duchaine avait conduit le chef du PS provençal, et candidat malheureux aux
dernières élections municipales à Marseille, à publier jeudi un communiqué dans lequel il se disait "blessé par les allégations mensongères développées dans une certaine presse", mais "confiant
dans l'action de la justice".



HDP 17/11/2009 11:17


Nous irons bien sûr voir ce film et nous faire notre propre opinion avant de faire tout rapprochement ou de trouver toute ressemblance avec des personnes
existantes ou ayant existées et qui ne pourrait être que fortuite selon la formule adéquate !