Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 09:14

 

Cap2014

 

Le collectif Aixois pour des primaires municipales ouvertes à Gauche (campagne de 2014).

Pour une nouvelle forme de démocratie locale apaisée et efficace.

Annonce sa création.

 

Aix en Provence, le 17 janvier 2013 :

 
Le Collectif Aixois pour les Primaires ouvertes à Gauche pour 2014 (CAP 2014) est créé aujourd’hui. Le réseau informel de citoyens favorables aux primaires devient une association officielle et dépose ses statuts en préfecture.
Son objectif principal est double. Il entend relayer et favoriser la mobilisation citoyenne non partisane en faveur de primaires ouvertes et il se propose d’aider à la réflexion sur l’organisation de primaires municipales ouvertes sur Aix en Provence.

Pour une grande majorité des Aixois, les élections municipales de 2014 représentent un enjeu crucial pour leur avenir et celui de leur famille. Des choix stratégiques de premiers plans vont très rapidement se présenter à notre ville (Métropole, urbanisme, logements, transports, énergies…), de nouvelles synergies et de nouveaux axes de développement devront être organisés pour pérenniser nos acquis et relancer notre commune meurtrie par le « quasi » abandon de ses administrateurs.



Devant les défis d’un avenir incertain les candidats et leurs équipes devront se dépasser et proposer de véritables expertises, de grandes perspectives et de solides solutions dans le cas d’un débat public ouvert aux citoyens aixois. Comme l’a montré la primaire du PS socialiste pour l’élection présidentielle, le cadre des primaires permet cette ouverture sur la société, ce débat avec la société. 
L’heure n’est donc plus aux combats d’ « Egos », aux divisions stériles mais aux confrontations de projets. Le collectif et ses adhérents militent pour une mise en place rapide de primaires ouvertes à gauche. Les citoyens Aixois doivent pouvoir décider du candidat représentatif de la gauche pour emporter la victoire aux élections municipales de 2014. Le collectif se propose de participer à cette mobilisation citoyenne au delà des cadres partisans et de proposer une réflexion sur les modalités techniques pour rendre possible cette innovation politique au niveau municipal.

Le collectif est constitué ce jour comme un espace de réflexion, de dialogue, de création et de promotion autour des « Primaires » ouvertes. Il est ouvert à tous ceux qui à gauche (citoyens, militants, …) de toutes tendances souhaitent que les primaires mobilisent le nombre le plus important des Aixois et ce au-delà du seul cadre des adhérents de partis politiques. Le collectif entend œuvrer pour  que rapidement et loyalement soient réalisées ces primaires.

Pour l’alternance municipale et pour une victoire claire et nette de l’opposition aux élections municipales d’Aix en Provence de 2014, il n’y a qu’une méthode et qu’une solution :
LES PRIMAIRES OUVERTES A GAUCHE et la participation des citoyens à ce processus.
Dès le début du mois de février le collectif présentera une série de rendez-vous citoyens pour initier les débats et alimenter la réflexion. Une conférence de presse sera organisée pour l’occasion présentant en détail le conseil d’administration du Collectif et les principales actions envisagées.

Contact :
Cyril Di Méo (Co-Président exécutif): 06.64.17.65.36
Régis Delalande (Co-Président éxécutif) : 06.24.41.75.63

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article

commentaires