Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 17:50
Lors de son remue méninge national du PG, c'est le cas d'Aix qui a encore fait faire une envolée lyrique à Jean Luc Melenchon. Le ton est virulent et l'anti  Ps extrême..encore une fois il utilise l'expression "on a cherché à nous tordre les bras"... on aimerait connaitre les dessous de tout cela....

ps sinon on ne peut qu'être impressionné par le talent de tribun de melenchon....Les socialistes feraient bien de s'inquiéter, car le bougre parle juste.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 15:15

  Les Verts aixois ont pour les municipales 2009 fait alliance ( au 2eme tour) avec le Modem et le Ps (enfin ..!!! et après avoir viré les verts dont j'étais qui avaient fait alliance avec le Modem en 2008). Exemple de tract

ELECTION MUNICIPALE DU 19 JUILLET 2009
UNIS POUR LE CHANGEMENT

Les listes « Tous ensemble pour Aix » et « Aix Ecologie » ont décidé de s’unir pour porter ensemble un projet de ville :
. Moderne et écologiste
. Démocrate et respectueux de la parole donnée
. Solidaire et proche de vos attentes quotidiennes
. Généreux et efficace
Une ère nouvelle
L’unité est en marche pour rendre Aix aux Aixoises et aux Aixois qui veulent en finir avec l’incompétence, les mensonges, les méthodes, l’absence d’éthique des années Joissains.

Dimanche 19 juillet, votez et faites voter pour la liste "TOUS ENSEMBLE POUR AIX " et "AIX ECOLOGIE" conduite par Alexandre Medvedowsky, François Xavier de peretti, Andre Guinde, Herve Guerrera


Permanence : 16 bis rue des Tanneurs – 06.26.11
Permanence : 16 bis rue des Tanneurs – Tél : 06.26.11.44.05 – www.tousensemblepouraix.fr


Liste soutenue par le Parti socialiste, le Mouvement démocrate, les Verts, le Partit Occitan, le Parti Radical de Gauche, Ecologie Cap 21, Convergence Citoyenne, la Société civile

Les verts aixois ont  en 2009 au premier tour pris un ancien adjoint Joissiniste UMP sur leur liste (Robert Delgiovine). Au second tour ils ont fait liste commune avec Modem, Ps, une ancienne fondatrice aixoise de l'UMP( N Kahoule), deux anciens adjoints UMp de Mme Joissains (Roure 11em adj et Delgiovine adj special). Extrait bulletin municipal.

 Ils ont aussi fait des réunions publiques avec le dissident de droite et ancien ajoint UMP, Stephane Salord (qui s'est vu couvert d'éloge lors du meeting d'Aix Ecologie par Annick Delhaye). Photo de La Provence

Après la défaite, un groupe d'élus municipaux unique Verts / Modem / PS a été constitué.  Tout ça ressemble "un peu " à une alliance avec le Modem et les UMP dissidents ...Mais que croyez vous que la leader aixoise des verts  Annick Delhaye (directrice de campagne de la liste verte aixoise...) déclare à la presse nationale à propos d'éventuelles alliances avec le Modem pour les régionales ?

"Pas question!", lance Annick Delhaye, vice-présidente Verts "profondément de gauche" de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur cogérée par le PS, les Verts et le PCF. Jugeant que le MoDem "ne sait pas où il se situe", elle estime que "trois quarts des Verts sont opposés à cette alliance"."Dany va trop vite en besogne", assure l'élue, regrettant que beaucoup à Europe-Ecologie "s'alignent sur le fameux 'ni droite ni gauche' d'Antoine Waechter" d'il y a vingt ans.

PS : Ah j'oubliais Annick Delhaye siège au conseil régional PACA dans un groupe technique Verts  / Modem... (ainsi elle  constitue avec JL Bennahmias et Catherine Levraud anciens élus verts passés au Modem un groupe pour avoir des salariés et des moyens de groupe)...

Décidemment ces gens ne sont pas sérieux...

A lire donc dans le Nouvel Obs

Les Verts divisés sur l'union avec le Modem

NOUVELOBS.COM | 22.08.2009 | 15:07

Au dernier jour d'université d'été, les responsables et militants Vert et d'Europe-Ecologie sont pleins d'espoir pour les régionales face au PS en crise mais les perspectives d'alliance proposées par Daniel Cohn-Bendit avec le MoDem pour battre la droite crispent les esprits.

Université d'été d'Europe-Ecologie (Sipa)

Université d'été d'Europe-Ecologie (Sipa)

Dernier jour ce samedi 22 août pour les journées d'été d'Europe-Ecologie. Forts de leur succès aux européennes, les responsables et militants Vert et d'Europe-Ecologie sont pleins d'espoir pour les régionales face à un PS en crise mais les perspectives d'alliance proposées jeudi par Daniel Cohn-Bendit avec le MoDem pour battre la droite crispent les esprits.
Jeudi soir, lors d'une table ronde des Journées d'été des Verts, "Dany" a déclaré qu'il fallait "changer la gauche et défier la droite" et que dans cet objectif, "s'il faut y ajouter le MoDem, on ajoutera le MoDem". Quelques huées ont alors fusé dans l'amphithéâtre de l'université de Nîmes, avant des applaudissements nourris.


Ni droite ni gauche ?


La direction des Verts ne s'est pas encore prononcée clairement sur le sujet et renvoie à la question du "projet". Interrogé vendredi par l'AFP, François Bayrou, lui, a estimé qu'"il n'y a rien d'autre que de très logique" pour le MoDem à se retrouver au centre du jeu d'alliances à gauche.
Pour Dominique Voynet, il n'est "pas tabou de discuter avec le MoDem". Mais l'ex-candidate à la présidentielle juge que "la question n'est pas tant de conclure des accords d'appareils que d'envoyer de bons signaux d'ouverture".
Mais "nos électeurs ne comprendraient pas", prévient Francine Bavay (aile gauche des Verts). "Pas question!", lance Annick Delhaye, vice-présidente Verts "profondément de gauche" de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur cogérée par le PS, les Verts et le PCF. Jugeant que le MoDem "ne sait pas où il se situe", elle estime que "trois quarts des Verts sont opposés à cette alliance".
"Dany va trop vite en besogne", assure l'élue, regrettant que beaucoup à Europe-Ecologie "s'alignent sur le fameux 'ni droite ni gauche' d'Antoine Waechter" d'il y a vingt ans.
"Le MoDem, je ne vois pas à quoi ça sert. On s'est rarement rencontré dans les combats qu'on mène", explique Claude Reznik, élu à Montreuil où Mme Voynet est maire. Pour lui, un "accord à gauche avec Jean-Luc Mélenchon" (Parti de gauche) serait "plus favorable qu'un accord à droite avec le MoDem".
Pierre Ottin Pecchio, militant Europe-Ecologie du Mouvement région Savoie (MRS), critique un "sectarisme interne" aux Verts et se prononce "pour l'ouverture" au MoDem. Aurélien, jeune militant parisien (Europe-Ecologie), estime aussi qu'il "faut être réaliste" pour battre la droite aux régionales et Nicolas Sarkozy en 2012.

Union pour battre la droite



Et même si "le MoDem n'est pas de gauche", renchérit Pierre Mathon (Verts), "on ne doit pas avoir l'illusion de croire qu'à nous tout seuls on peut battre Sarkozy".
Depuis leur succès aux européennes (16,28% juste derrière le PS), beaucoup d'"écolos" ont en effet le sentiment que leur rassemblement peut devenir un "pilier central" de la politique française.
"L'autonomie au premier tour vis-à-vis du PS est indispensable aux régionales", fait valoir Matthieu, militant breton, car "le PS, qui reste évidemment un allié naturel, n'a rien compris à l'écologie politique".
"Notre grande crainte, c'est pas nous, c'est les socialistes", dit un autre militant pour qui un PS toujours en crise après son Université d'été à La Rochelle (28-30 août) laisserait "la porte ouverte à un très bon score d'Europe-Ecologie aux régionales".
Pour Pierre Ottin Pecchio, La Rochelle sera "le cimetière des éléphants et des éléphanteaux", "ce qui conduira à un vote massif Europe-Ecologie aux régionales".
"Si le PS se suicide lui-même, je n'irai pas lui faire de bouche-à-bouche pour qu'il survive", admet un militant de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) qui trouve malgré tout "dommage" l'état actuel des socialistes.

(Nouvelobs.com avec AFP)
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 20:22
Un lecteur attentif me signale l'article suivant. Melenchon justifie son refus d'appeler à battre Joissains par sa stratégie nationale. Les aixois sans Plan de déplacement urbain ni plan local de l'urbanisme apprécieront...


La proposition d'une alliance PS-Verts-MoDem faite par Vincent Peillon a provoqué de vives réactions à la gauche du PS. Du NPA au PCF, en passant par le Parti de gauche, la condamnation est unanime. Pas question de faire un pacte avec le centre affirment-ils. Ni de répondre à l'appel des primaires. Alors que la fondation Terra Nova publie dansLibération de mercredi 26 août un appel en ce sens, Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de gauche réagit.

Que pensez-vous de la proposition de nouvelle alliance PS-Verts-MoDem de Vincent Peillon ?


Elle est caractéristique du niveau misérable du débat à gauche en France. Le Parti socialiste est dans un processus d'effondrement opportuniste. Je ne prendrai qu'un exemple, l'élection partielle d'Aix-en-Provence : au premier tour, le PS était allié à une formation centriste qui s'était intitulée Que la droite se lève ; et au second tour, il a été rejoint par une liste UMP dissidente !

Le débat sur l'alliance PS-Verts-MoDem ne se fait sur aucun thème concret ; il est uniquement question de combinaisons politiciennes. J'interpelle tous ces gens : qu'est-ce qu'ils pensent de mes propositions comme le retour à la retraite à 60 ans, la fixation d'un salaire maximum, l'élévation du salaire minimum ? Quelle est leur opinion sur une loi sur la souveraineté industrielle ? Que disent-ils de la relocalisation des entreprises ou de la réduction du commerce international ?


L'université d'été de La Rochelle s'ouvre, alors que de plus en plus de responsables socialistes poussent à l'organisation de primaires à gauche. Y êtes-vous favorable ?

Les socialistes m'ont invité à La Rochelle et ont voulu m'associer dans un débat sur leur projet de maison commune. C'est un débat truqué, car ils en ont exclu le NPA. Leur maison commune, ce n'est pas l'union des gauches sans exclusive. Je n'y participerai donc pas. C'est inacceptable qu'on fasse les yeux doux sans condition au MoDem et qu'on multiplie les contrôles d'identité à l'égard du NPA. Le vrai rendez-vous de la gauche, pour moi, ce sera le débat de la Fête de L'Humanité.


Et les primaires à gauche ?

S'il s'agit de désigner le candidat du PS, cela ne me concerne pas ! Si c'est pour régler le problème de la diversité à gauche par un système de primaires, les socialistes ne se rendent même plus compte de l'énormité de leur prétention ! Une élection se gagne par des dynamiques, pas par des procédés administratifs. Pas question qu'une toute petite partie de l'opinion fixe le plus petit commun dénominateur des forces de gauche avant même qu'ait commencé une campagne contre la droite. On a vu le résultat tragique de cette méthode en Italie : toute la gauche officielle a rendu les armes au centre gauche, qui les a rendues à la droite. Résultat, il n'y a plus un élu de gauche au Parlement. Le but des socialistes, c'est de niveler autour d'eux ; le nôtre, c'est d'additionner.

La seule raison de cette mascarade, ce sont les scènes de ménage du PS dans lesquelles toute la gauche est prise en otage. Je l'ai aussi quitté pour ne plus avoir à participer à cet abaissement de la politique.


Les régionales se préparent. La gauche semble y aller divisée...

Le PS appelle à un rassemblement au premier tour et cherche à imposer une stratégie d'alliance avec le MoDem, alors que toute l'autre gauche n'en veut pas. Il va donc devoir choisir. C'est l'alliance à gauche ou avec le centre, mais ce ne sera pas à la carte.

Moi je pense qu'il faut que l'autre gauche - le PCF, le Parti de gauche, le NPA - se présente de manière autonome au premier tour pour une alternative de gestion régionale. C'est ce que nous proposons avec le Front de gauche. Au second tour, naturellement, les uns doivent se désister pour les autres : les socialistes pour nous quand nous serons en tête et vice versa. Il faudra alors faire des fusions techniques. La question de la participation aux exécutifs régionaux n'est pas réglée mais ce n'est pas un préalable. L'appréciation du PCF n'est pas la même que celle du NPA, il va falloir trouver de quelle façon rapprocher les points de vue. Mais l'expérience des européennes devrait faire réfléchir tout le monde : malheur à celui qui rend l'union impossible avec des prétextes !


Article paru dans l'édition du 27.08.09.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 02:16

UMS

Nicolas Rey manque visiblement d'une clé pour comprendre la vengeance du NPA sur l'UMS.  Il n'était effectivement pas là l'an dernier. C'est pourtant assez simple, il y a eu détournement de logo de la LCR par Remy Jean et ses amis de l'UMS  au profit de la liste de Medvedowsky.... La LCR devenue NPA n'a pas apprécié. 


PS Et puis Remy jean n'a pas les cheveux rouges et c'est déjà un début de social libéralisme


La gauche de la gauche part en solo mais pas au complet

Publié le samedi 20 juin 2009 à 19H17

Le PC, le NPA et le Parti de gauche élaborent une liste sans l'UMS

Célia Baudu, Nathalie Leconte et Jean-Yves Salvat (de gauche à droite, respectivement pour le NPA, le PC et le Parti de gauche), n'ont pas encore formalisé la liste "Aix à gauche" qui reste "ouverte à toutes les personnes résolument de gauche".

 

Encadré: l'UMS, le grand absent

A la gauche de la gauche, les tractations pour présenter un front uni ont duré jusqu'à jeudi soir. Le Parti communiste, le Nouveau parti anticapitaliste (NPA), le parti de gauche et l'Union pour un monde solidaire (UMS) pensaient pouvoir proposer une alternative à tous les déçus de l'alliance avec le MoDem. Le front a échoué lors de la composition des listes, l'UMS de Rémy Jean, colistier en 2008 de Medvedowsky et de Leconte, s'estimant légitime pour exiger la première ou la deuxième place sur la liste. "Une question de représentativité, note Rémy Jean pour l'UMS, qui a quitté la réunion et ne partira sur aucune liste. Après l'alliance des girouettes, nous souhaitions l'union de la gauche, mais une union équilibrée. Nous avons laissé passer une belle occasion."

 

Par Nicolas Rey ( nrey@laprovence-presse.fr )

Pour rappel

Communiqué de la liste Aix en Luttes (LCR)

Nous condamnons avec fermeté les mensonges d'Alexandre Medvedowsky et de Jacques Agopian (et donc Remy Jean) qui ont prétendu dans leurs tracts que la liste Aix en Luttes leur avait apporté son soutien pour le deuxième tour des élections municipales et cantonales. Jamais nous n'avons fait part d'un tel soutien, qui est une pure invention du Parti Socialiste et de ses alliés. Concernant le deuxième tour des élections municipales, nous avions simplement indiqué que la défaite des représentants de la droite serait un désaveu de la politique du gouvernement. Nous n'avons pris aucune position pour les élections cantonales, ni pour le premier, ni pour le second tour.

Que des candidats qui se réclament de la gauche se laissent aller à des manoeuvres aussi grossières montre le peu de cas qu'ils font des plus élémentaires principes de la démocratie.

Le 17 mars 2008

 
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 22:31

On a du mal à l'admettre mais la réalité nous dévoile une face bien obscure de la gauche aixoise et une étrange collaboration avec le joissinisme. Les faits loin d'être isolés, mis bout à bout, avec un peu de recul,  semblent faire système.



La première et plus évidente des confusions est évidemment la collusion entre Joissains et Medvedowsky depuis le retrait du recours en annulation de l'élection municipale de 2001(au moment ou l'épouse de mme medvedowsky était licensiée et indemnisée par la CPA pour 150 000 euros). Ceci dans des circonstances douteuses ou en tout cas politiquement très reprochables. Peut être est ce d'ailleurs l'acte fondateur..un péché originel..?

Cette situation apparait dans le rapport dévastateur de la chambre régionale des comptes sur la gestion de pays d'Aix développement consultable en ligne.

 

http://www.ccomptes.fr/CRC22/documents/ROD/PAR200423.pdf

Et ceci a donné ce reportage édifiant sur France 3.

http://www.youtube.com/watch?v=YnY2s5yYYCc

S'en est suivi une opposition politique socialiste relativement peu offensive à la communauté du Pays d'aix et à la ville. Ainsi nous avons eu droit à 7 ans sans une question orale socialiste.. et à un vote répété du budget de la communauté du Pays d'Aix ( jusqu'à l'approche des éléctions législatives).

Mais le plus marquant fut surement cette campagne éléctorale. Ainsi nous avons assisté à un véritable pacte de non agression et une véritable collaboration entre Joissains et la liste Aix pour Tous.

D'abord avec la signature de communiqué de presse commun entre l'équipe d'Aix pour tous et celle de Mme Joissains. Communiqué contre l'affichage sauvage..ce qui relève de la galégade vus leurs affichages et..contre les tracts anonymes... ( Esperons d'ailleurs que la plainte déposée nous permettra d'y voir plus clair sur son (ses ) auteurs)

voir la copie du communiqué adressé par le service presse de M Joissains.
http://cyril-dimeo.over-blog.com/article-7366817.html

Mais c'est vrai que Medve et Joissains ont des amis et des fréquentations communes depuis logtemps.  Ainsi le journal indépendant Bakchiche nous signale par exemple leur proximité avec le "Cercle Concorde" et M Lantieri.

la saga et les liens avec le Cercle concorde racontée par bakchiche.
http://www.bakchich.info/article2295.html

Parlant de fréquentation commune : la présence en 4eme de la liste d'Aix pour Tous de Mme Nadia Kahoule le lendemain de la présentation de la liste pose question. Ainsi Mme Kahoule fondatrice de l'UMP sur la 14 eme circonscription en 2002 (celle de Mme Joissains), membre du bureau fédéral de (départemental de l'UMp), membre jusqu'à quelques jours avant son intégration sur la liste d'Aix pour tous du Parti radical valoisien (parti..mené sur Aix par sophie Joissains)  ..et amie intime de la famille Joissains (amie au point d'être marraine de la 3eme fille d'Alain Joissains) s'est donc retrouvée à la place importante de 4eme. .sur la liste ..de d'Aix pour Tous. A l'insu de leur plein gré... des membres d'Aix pour Tous.

La présentation par la Provence du sarkozysme de Mme Kahoule
http://www.laprovence.com/articles/2008/01/19/236852-AIX-Nadia-Kahoul-une-sarkozyste-chez-Alexandre-Medvedowsky.php


Nadia Kahoule qui déclare dans le même journal La Provence être avec M Medvedowsky car "elle n'a pas envie de faire de mal" à son amie (sic). après la victoire de mme Joissains..ces mots sonnent avec un sens particulier ???

Le scan de La déclaration de N Kahoule dans La Provence.
http://cyril-dimeo.over-blog.com/article-7353808.html

Après un second tour où il a refusé toute forme d'alliance avec les personnes pouvant le faire gagner M Pezet et FX De Peretti...Medve s'est donc fait étaler. Battu à 770 voies (sur plus de 80 000 élécteurs) M Medvedowsky n'a pas jugé necessaire de faire un recours. Il semble y a voir pour le moins grieff quand on voit le lien entre les publications municipales, les affichages de travaux municipaux et la campagne Joisains.. et un certians nombre d'autres faits....

La teneur d'un recours possible.
http://www.laprovence.com/articles/2008/03/29/363731-AIX-Stephane-Salord-depose-un-recours-contre-Maryse-Joissains.php

Pourquoi déposer d'ailleurs un recours puisque...."il ne regrette rien"  ????

interview à La Provence.
http://www.laprovence.com/articles/2008/03/31/368685-UNKNOWN-Alexandre-Medvedowsky-Je-n-ai-pas-de-regret.php

Et puis que les recours c'est pas trop dans ses méthodes...comme le montre la pantalonade de 2001. Et le non recours lors de sa candidature à la législative sur la 14eme circonscription contre Maryse Joissains..alors qu'un employé municipal avait signalé un certains nombre de faits troublants....

un employé municipal menacé à Aix, l'explication sur Agora Vox.
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=36678

Tout cela cumulé fait un peu beaucoup. Certains journaux nationaux d'investigation s'interrogent d'ailleurs.. car comme l'écrit Bakchiche à Aix c'est "la politesse des polissons " entre Joissains et Medve"

http://www.bakchich.info/mot428.html


On pourrait crier à la parano...à l'amertume... Mais les faits sont désagréablement tétus et se répétent... Ainsi nous avons assisté récemment à un courronement  de ce calino-joissinisme. Ainsi la stratégie d'alliance de M me Joissains et de l'équipe d'Aix s'est manifestée lors des dernières réunions des conseils municipal et communautaire du pays d'Aix. Au conseil municipal par l'éviction des membres de Génération Aix de la représentation à la CPa.. ce qu'aurait permis un scrutin normal...

Mais surtout nous avons assisté à une alliance publique à  la communauté d'agglomération du pays d'Aix. Ainsi M Agopian bras droit de M Medvedowsky s'est ainsi vu attribuer un poste de vice-président de la CPA....(une enveloppe budgétaire de 180 000 euros)

http://www.laprovence.com/articles/2008/04/19/401576-AIX-La-presidente-Joissains-joue-d-entree-l-ouverture.php


Pour en rajouter dans le compomis et l'alliance.. une petite cerise sur le gateau en quelque sorte..... c'est avec la collaboration générale des membres d'Aix pour Tous du PCF, POC, PS et de l'UMS qu'ont été désigné comme vices présidents de la CPA...Sophie Joissians (140 voies sur 142 ??) et les membres de la majorité Joissains. L'allaince objective... devient là publique....

Les conseils se déroulent donc dans la plus totale connivence.
voir l'article de la Provence du 29 avril.

 



Et les divers protagonistes de cette mascarade sont capables de se faire quelques politesses.

http://cyril-dimeo.over-blog.com/article-26186504.html Et le gagnant du plat de lentille 2008 aixois est...

Les membres d'Aix pour Tous , Ps, POC, PCF, UMS ont donc inventé une nouvelle théorie aixoise, l'alter-joissinisme. Le Joissinodovskysme... Un mélange de collaboration avec un pseudo-discours de gauche.
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 22:21
Premières divisions... La gauche de la gauche refuse par principe de s'allier avec le Modem...Esperant forcer le Ps à clarifier sa ligne, c'est à dire rompre avec le Modem... Visiblement qu'elles qu'en soient les conséquences. C'est bien dommage car d'un point de vue programmatique les convergences sur le logement, la politique sociale ou la petite enfance les points communs sont nombreux.

Communiqué sur l’élection municipale d’Aix-en-Provence

 

UNITE ET CLARTE POUR UN NOUVEL ESPOIR A GAUCHE

 

 

Après des propos homophobes inadmissibles, l’élection municipale d’Aix en Provence vient d’être justement invalidée.

 

L’espoir d’un changement s’est à nouveau levé dans notre ville. Mais cet espoir ne pourra se concrétiser dans les urnes, et ce qui compte par-dessus tout, dans la vie quotidienne des aixoises et aixois, que s’il s’appuie sur un projet clair et fédérateur, résolument à gauche.

 

Le Parti Socialiste, après une semaine de confusion, prône désormais une alliance avec le MODEM, révélatrice de ses orientations politiques. Les Verts semblent surtout préoccupés de « capitaliser » les bons résultats obtenus aux élections européennes

 

Dans ces conditions, nous avons engagé un processus de constitution d’une liste de large rassemblement à gauche, ouverte à celles et ceux qui veulent porter un projet de renouveau social, écologique et citoyen sur la ville, en rupture avec les logiques libérales.

 

Nous voulons croire que la dynamique autour de notre rassemblement permettra de faire prévaloir à nouveau l’unité et la clarté à gauche pour battre Maryse Joissains. C’est indispensable pour rassembler la population, celles et ceux qui subissent durement les effets de la crise dus à la politique de la droite qu’elle défend ; en particulier dans les domaines du logement, des services publics (notamment petite enfance, vie scolaire, action sociale), de l’écologie, de la lutte contre les discriminations, de la politique de la jeunesse, etc.

 

 

Nouveau Parti Anticapitaliste

Parti Communiste Français

Parti de Gauche

Unis pour un Monde Solidaire

 

 

Fait à Aix en Provence, le 13 juin 2009

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 09:00
Le PCF Aixois refuse l'alliance de tous les républicains et démocrates. C'est bien triste.

11.06.2009 Déclaration du collège exécutif de la section du Parti Communiste Français du pays d'Aix-en-Provence.

Après l'annulation de l'élection municipale d'Aix-en-Provence, le Parti Communiste Français se prononce pour : - reconduire le rassemblement « Aix Pour Tous » dans ses formes et son programme, rassemblement qui aurait dû gagner en 2008 si d'autres listes de gauche ne l'avaient affaibli. - Réaffirmer l'ancrage de ce rassemblement résolument à gauche en rejetant toute tentation d'alliance avec le MODEM ou avec des personnalités du centre ou de droite. Le Parti Communiste Français confirme son attachement aux engagements, aux contenus, à la constitution de la liste « Aix Pour Tous », d'autant plus que cette alliance a fait ses preuves par son travail, notamment avec la conseillère communiste Nathalie Leconte dont l'activité conséquente et fructueuse est largement reconnue. En conséquence le Parti Communiste Français appelle au rassemblement le plus large des forces progressistes et de gauche pour battre la droite et sa représentante aixoise Maryse Joissains. Aix en Provence le lundi 8 juin 2009.
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 11:38

Respesct pour Jean Noel Guerini qui va peut être mettre un peu d'ordre dans le PS Aixois.

Guérini : "Si les socialistes aixois ne font pas l'unité, ce sera leur dernier combat"

Publié le mercredi 10 juin 2009 à 12H39 La Provence

 

Qui sera le candidat du PS pour les municipales anticipées à Aix, après l'invalidation de l'élection de Maryse Joissains ? André Guinde ou Alexandre Medvedowsky ? Président du Conseil général des Bouches-du-Rhône et homme fort du Parti socialiste dans le département, Jean-Noël Guérini vient d'appeler à la paix des braves... en des termes plutôt musclés : "Si les socialistes aixois ne font pas l'unité, ce sera leur dernier combat. Et s'ils se trompent, le ménage sera fait et il y aura des parachutages".

Formellement, Jean-Noël Guérini qui était à Aix pour poser la première pierre d'un collège n'a pas exclu que le candidat socialiste ne soit pas désigné par les militants aixois mais par la Fédération des Bouches-du-Rhône et par les instances nationales du PS. C'est d'ailleurs ce qui s'était passé en 2002 à Vitrolles, lorsque les municipales avaient été annulées, Guy Obino ayant ainsi été préféré à Dominique Tichadou.

ET faut il le rappeler la désignation de Obino s'est avérée pertinente puisqu'elle a permis de reprendre la ville aux Megrets. La situation est assez similaire sur Aix ..Non...

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 23:50

Lu dans la Provence. Une révolution au sein du Ps aixois. Un candidat capable de faire l'unité aurait été nommé : André Guinde. On attend la confirmation par les instances PS de cette Info déterminante de La Provnece. André Guinde, socialiste d'une rondeur qui rend des alliances avec le Modem possible ne cristallisera pas de vote contre lui. Il permettrait de sortir du combat Pezet /Medve. Tout devient possible.

ps : Décidemment Guerini  mérite un coup de chapeau.

Annulation des municipales : Guinde sera le candidat PS

Publié le lundi 8 juin 2009 à 18H35

Le PS  devrait introniser, André Guinde, vice-président du Conseil général, pour partir à l'assaut de l'hôtel de ville aixois. L'information était dans l'air depuis quelques jours, avant même l'annonce ce matin de l'annulation des élections municipales à Aix par le Conseil d'Etat.

L'officialisation pourrait être faite dès ce soir à l'issue du conseil fédéral. Particulièrement bien implanté dans les quartiers ouest de la ville, André Guinde, 70 ans, était déjà adjoint de Jean-François Picheral de 1989 à 2001 et conseiller municipal d'opposition depuis.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 22:23

Enfin la gauche pacaienne s'occupe de choses sérieuses....En fin vrai projet de territoire lol

La région Paca pourrait changer de nom

Jérôme Bouin (lefigaro.fr)
07/05/2009 | 

Le conseil régional va lancer prochainement une consultation auprès de ses habitants pour trouver un nouveau nom à la région. Un changement qui devrait également permettre de donner un nom aux habitants de cette région, qui n'en possèdent pas.

 

Michel Vauzelle, président de la région Paca.
Michel Vauzelle, président de la région Paca. Crédits photo : AP

Comment s'appellent les habitants de la région Paca (Provence-Alpes-Côte d'Azur) ? Contrairement aux Bretons, Auvergnats ou Alsaciens, ils n'ont en fait pas de véritable nom. La faute à l'acronyme qui désigne l'ensemble des six départements* de cette région : PACA. Conséquence, on peut simplement parler des ‘habitants de la région Paca', certains osent même le terme ‘Pacaiens', une dénomination qui ne fait pas vraiment le bonheur de Michel Vauzelle, président du Conseil Régional. «Nous avons un nom qui nous handicape profondément, parce que Provence-Alpes Côte d'Azur c'est indicible, explique-t-il sur France Info. J'ai été accueilli en Algérie en tant que président de Provence-Alpes-Côte d'Ivoire, quand ce n'est pas Provence-Alpes-Côte d'agneau !». «C'est un handicap sur le plan économique, sur le plan de l'identité et de la fierté des gens de la région. Provence-Alpes-Côte d'Azur c'est très beau, ça fait rêver, mais c'est beaucoup trop long ! (…) Imaginez mes discours qui commencent par Provençaux-Alpins-Azuréens», ajoute-t-il, évoquant à propos de l'acronyme Paca une «injure à l'histoire de la région», et un nom pas très «vendeur».

Invoquant les changements de nom de département par le passé (la Seine-Inférieure transformée en Seine-Maritime, les Côtes-du-Nord en Côtes-d'Armor ou encore les Basses-Alpes devenues Alpes-de-Haute-Provence), le président de Paca souhaite que sa région puisse à son tour changer d'appellation. La région va donc lancer dans les prochaines semaines une consultation auprès des habitants de la région, par internet et l'envoi de documents à tous les citoyens. En fonction des résultats, et si le nom qui «sortira» du scrutin recueille l'unanimité dans les six départements, Michel Vauzelle proposera à l'État de rebaptiser la région.

Soulevant la polémique dans la région, le ministre Brice Hortefeux avait expliqué il y a quelques semaines sur i-Télé : «Il y a trois régions identifiées par les Français : Bretagne, Alsace et Auvergne», contrairement à Paca dont «personne ne sait ce que c'est». La saillie du ministre avait déjà à l'époque incité le site internet de La Provence à lancer une consultation auprès de ses internautes pour trouver un nouveau nom à la région.


* Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Hautes-Alpes, Var et Vaucluse. La Corse a fait partie de la région pendant les années soixante avant de former une région à part entière.


Ps1  au moins pendant ce temps là on parle pas de certaines affaires...

Ps2 Pourquoi pas Septimanie..il parait que c'est dispo comme nom...

Ps3 Pourquoi ils ne demandent pas à Karim Zeribi de s'en occuper lors d'un débat aux grandes gueules...

Ps 4 pour ne pas être trop négatif j'ai donné ma contribution sur le forum de la Provence où ça rigole bien . Ce sera donc : Vieuxland...  Pagnolie ou Subventionnie

Ps 5 en tout cas à mon avis vu le ridicule de la situation ..Vauzelle risque de se la trainer longtemps...son histoire de nom...


Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article