Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 11:09

C'est un peu comme une claque. J'ai pas lue de revue pareille depuis mon adolescence et le fabuleux de Autre Journal.. Voilà une superbe aventure de presse la revue XXI.

La mise en page est talentueuse,(on dirait l'Autre journal)  le contenu est un régal (enfin des articles fouillés de plusieurs pages avec une subjectivité assumée des auteurs).  Et puis des plumes .. celle de Dominique Lorenz ( Affaires atomiques), De St exupery (celui sur le Rwanda) Medhi Ba.. etc... et des articles sur des thèmes originaux et pointus.  La nouvelle vie de Limonov, une super BD de Stassen, un article excellent sur Onfray, les désobéissants..les poètes Mexicains etc... Le tout avec des reportages photos magnifiques.

De quoi vous réconcilier avec le journalisme.

Y a pas à discuter. Lecture obligatoire !!! 


Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 15:52
Ils sont au bord de fermer boutique..je ne peux qu'encore une fois vous recommander de lire cette publicationa u ton de plus en plus décapant et corrosif. Le N ° 3 est en librairie pour 15 jours...

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 17:27

Un nouveau venu chez mon marchand de journaux. C'est assez bien fait. Sur la maquette du Canard Enchaîné ce journal nous reproduit toute l'actualité surprenante et traque les nombreuses connivences sur les médias. Le tout avec quelques commentaires biens sentis. C'est un peu comme la Plan B mais en moins idéologique et récurrent.




Le site officiel de l'hebdomadaire blablabla hebdo,

www.blablablahebdo.com/
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 10:31

Personnal affair


"Je pense à Edouard Levé. "Décrire précisément ma vie me prendrait plus de temps que la vivre", avait noté l’artiste dans son "Autoportrait", deux années avant de se suicider. Je me demande si la difficulté d’inventer un art subversif, puis de se rendre compte d’une impasse, est lié à ce renoncement. Le suicide est un renoncement. Je ne me suiciderai pas mais je suis beaucoup plus proche d’Edouard Levé que de tas d’autres types auxquels on m’associe. Je me sens capable des deux. Vivre et écrire. Pour la subversion, je ne sais pas. On verra plus tard, au moment de l’addition.
Je pourrais résumer brutalement la situation ainsi : on m’empêche d’écrire et ça m’empêche de vivre. Le "on" est difficile à cerner. Il mêle ceux qui déposent des plaintes contre moi mais aussi et surtout ceux qui laissent faire, instruisent à charge ou encouragent ma mise à mort. Je ne parle pas d’une mort physique, mais d’une mise à l’écart, d’une volonté de faire taire, d’une forme élaborée de censure.
J’écris des livres et je réalise des films. Je n’ai pas de sujets déterminés. J’ai écrit sur le football, le sexe, l’amour, la politique, les crimes de sang, les crimes d’argent. J’écris en me laissant porter par une nécessité. Je ne choisis pas les emmerdements. Je ne suis pas plus courageux ou plus fou qu’un autre. J’ai du mal à comprendre pourquoi les emmerdements me sont tombés dessus ces dernières années. Je traîne un orage au dessus de la tête...
C'est un extrait du début de mon livre qui sort le 4 avril prochain. Si les petits cochons ne me mangent pas avant..."

Bon je file chez mon libraire....

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 22:31

Dans ce grand moment de retour sur soi.. j'ai le temps de reprendre la lecture. Enfin. Super. En définitive on se dit qu'heureusement les élections ce n'est que tous les 6 ans.. pour qu'on puisse faire respirer la tête...

Je viens de finir le dernier De Benoist sur La decroissance et Javier Cercas "A la vitesse de la lumière". Pour De Benoist promis je ferai un commentaire quand j'aurai fini de lire les deux autres bouquins sur la décroissance "La decroissance : un nouveau projet politique" de Aries et "Le choc de la décroissance" de Cheynet. ça devrait aller vite car ça ressemble a priori à des compilations de leurs éditos.  Je ferai un petit commentaire global quand j'aurai retrouvé goût à la discussion sur le sujet.

Pour Cercas vous pouvez vous en passez. J'avais adoré les soldats de Salamine, mais là son bouquin on a l'impression de déjà avoir lu 15 fois ce genre d'histoire. A mois que ce soit le fait de l'avoir vu 20 fois sous forme de série télé. Pourtant on n'arrive pas à s'arrêter de le lire... mais c'est très bizarre.

Fort heureusement il me reste quelques cartouches sur la table de nuit "Tea Bag " de Mankell, "Tout est illuminé" de Jonathan Safran Foer, "Le pont de la Drina" de Ivo Andric et deux bouquins de philo "Minima Moralia" de Adorno et "Eloge de la politique profane" de Bensaid. Vos conseils de lecture sont les bienvenus.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 16:26

Comme à son habitude les éditions Les Arènes pubient un bon bouquin (après Denis Robert et Eva Joly)
Deux journalistes (des vrais) s'attaquent aux affaires Chirac et au cas des liens entre Chirac et le Japon. Un régal.



A lire.
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 17:50

Après être tombé sur le manuscrit écrit par sa grand mère Patrick Raynal nous emmene dans un roman magnifique. Il nous commente l'activité de résistance puis le passage à Ravensbruck de sa grand mère. Il en profite pour nous raconter sa vie d'adolescent et le poids de cette femme dans sa généalogie.  Un pur régal.




Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article
28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 13:38

Voilà un petit guide de quelques lieux aixois (26) symboliques de la présence juive à Aix. On y fait quelques découvertes et voilà une occasion de prendre 2 heures pour retraverser notre ville. Pour ma part j'y ai découvert que l'ancien batiment en préfabriqué derrière chez moi (à côté de l'avenue Daruius Milhaud) était une ancienne synagogue.. et j'ai appris que le Jules Isaac à qui l'on doit l'avenue du même nom est l'auteur des anciens manuels Malet et Isaac (j'ai lu ailleurs que Jules Isaac en hommage à son maitre et ami Malet l'avait mis sur la couverture de ses ouvrages alors qu'il n'avait écrit aucune ligne..)

Bonne lecture et bonne nouvelle visite d'Aix car cela fait voir certains lieux un peu différement.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article
25 décembre 2007 2 25 /12 /décembre /2007 11:02

Je ne lis plus trop le Monde Diplomatique et je ne me rapellais plus pourquoi. Et bien voilà chose faite.

Tombant sur le numéro de décembre. J'ai été scotché en lisant l'article L’inquiétante pensée du mentor écologiste de M. Sarkozy par Daniel Tanuro.

Comment associer Jared Diamond auteur de "Effondrement" , "Le troisième chimpanzé" et "De l'inégalité parmi les socités" à un "mentor" de Sarkozy , sous pretexte que celui ci l'a cité 4 fois pour faire plaisir aux écolos ???

L'angle d'attaque principal de l'article de Daniel Tanuro est le supposé malthusianisme de Jared Diamond. Je dois dire que à l'inverse de cet article je ne trouve pas que Diamond fasse de la démographie la cause principale des "effondrements " de civilisations.

Daniel Tanuro considère que Diamond oublie toute considération sociale et politique. Ce n'est en tout cas pas le cas de son ouvrage "De l'inégalité parmi les sociétés" où il passe de longues pages à expliquer la place des structures politiques comme vecteur d'accumulation de puissance et de développement technique.

De même D Tanuro semble considérer que Diamond naturalise les problèmes écologiques. Il me semble que le long chapitre de Effondrement sur le Groenland montre bien la dimension sociale et culturelle des évolutions et des effondrements... Il montre comment face aux mêmes problèmes Viking et Inuits ont réagi du fait de leurs systèmes de croyance différemment. Et comment de ce fait certains ont disparu là où d'autres ont su se remettre en question dans leur organisation politique et sociale.

Diamond avec une approche darwinienne passe son temps à historiciser, contextualiser et dénaturaliser l'histoire des sociétés et des inégalités de puissance. La critique est donc surprenante...

Comme quoi il ne fait pas bon ête cité par Sarkozy.. même quand on dit des choses intéressantes...On est à la limite de la pensée critique là..

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 23:00

ça se savoure presque comme un polar et pourtant c'est du journalisme. Je vous conseille donc le dernier ouvrage de Bruno Aubry ancien journaliste et collaborateur de l'Express et du Monde.

Il retrace les différents portraits des parrains du milieu varois. et marseillais c'est édifiant quant aux mentalités et aux caractères rocambolesques des personnages.

Ce journaliste a changé de job et travaille maintenant pour la communication de la communauté du Pays d'Aix et sa prédidente Mme Joissains Masini.

On attend avec impatience le prochain ouvrage.

 

 

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article