Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 20:44

 

En ce moment je passe plus de temps sur facebook que sur mon blog...est ce bien raisonnable ? Vous me direz que la blogosphère aixoise est plutot atone en ce moment.... Mais peut être que les évènements de mi juillet la réveillerons. En tout cas je crois que blog ou facebook il faut choisir.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 19:05

RETRAITES : NON AU PROJET ANTI-SOCIAL DU GOUVERNEMENT

 

- PAS TOUCHE AUX 60 ANS

- PAS D’ALLONGEMENT DE LA DUREE DE COTISATION

- PAS DE BAISSE DES PENSIONS

UN AUTRE FINANCEMENT EST POSSIBLE !

GRAND MEETING UNITAIRE

LUNDI 07 JUIN à19h

A u x   D o c k s   d e s   S u d

12 rue Urbain V, Marseille 13002

 

 

 Avec la participation de :

BESANCENOT O. (NPA) ; BRACONNOT M. (FASE) ; BUFFET M.G. (PCF) ; CHIESA M. (CGT 13) ; COQUEREL E. (PG); HARRIBEY J.M. (ATTAC) ; KHALFA P. (SOLIDAIRES) ; LIENEMAN M.N. (courant Gauche Avenir du PS) ; LIPIETZ A. (Les Verts) ; LONGO J.F. (FSU 13) ;  MEKRELOUF H. (Collectif 13 Droits des Femmes) ; PELLETIER W. (Fondation Copernic) ; PIQUET C. (GU) ; PIROLI M. (CFDT 13) ; PREVOST J.B. (UNEF) ; PROU-GAILLARD G. (UNSA) ; 1 représentante des collectifs locaux.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 18:07

Le grand sociologue LAURENT MUCCHIELLI est invité par le ps aixois. Je ne peux que vous inciter à y aller.

CAFÉ-CITOYEN

VIOLENCES , INSÉCURITÉ :
Fantasmes et réalités dans le débat français


Avec LAURENT MUCCHIELLI
Sociologue et historien
Directeur de recherches au CNRS et au CESDIP (Centre de recherches sociologiques sur le Droit et les Institutions Pénales)

VENDREDI 28 MAI À 19H
CAFÉ LE FESTIVAL
(Place de la Rotonde)

 

Pour se mettre en bouche on peut lire

 

http://www.erudit.org/revue/crimino/2003/v36/n2/007865ar.html link

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 18:08

Signez la pétition pour une réforme des retraites juste.

Appel Attac/Fondation Copernic : Faire entendre les exigences citoyennes sur les retraites

Signer en ligne : ici

 

Le gouvernement français s’apprête à engager une nouvelle réforme qui risque de porter un coup fatal au système de retraite par répartition en jurant une fois de plus que c’est pour le sauver. Le bilan des réformes menées depuis 1993 est déjà catastrophique car toutes les dispositions prises (calcul sur les 25 meilleures années, indexation sur les prix et non plus sur les salaires des actifs, allongement de la durée de cotisation sous peine de décote…) ont déjà fait baisser le niveau des pensions d’environ 20 %. Elles ont aggravé les inégalités déjà fortes entre les pensions des hommes et des femmes. Le Conseil d’orientation des retraites (COR) prévoit que le taux de remplacement moyen – niveau de la retraite par rapport au salaire, passerait de 72 % en 2007 à 59 % en 2050. Cette dégradation continuera donc de frapper les actuels retraités et touchera également les générations suivantes.

Malgré ce bilan désastreux, le gouvernement veut aller encore plus loin en supprimant l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans en le portant à 62, voire 65 ou 67 ans, comme le demande le Medef, et en remettant en cause le calcul sur les six derniers mois d’activité des retraites du secteur public. Jumelées avec un nouvel allongement de la durée de cotisation pour obtenir une retraite à taux plein, ces mesures condamneraient à la pauvreté la plupart des futurs retraités, surtout les femmes et tous ceux et celles qui ont connu et connaîtront des périodes de chômage et de précarité importantes. Ce sont les salarié-es les plus jeunes qui subiraient les effets cumulés de ces orientations au moment de partir à la retraite.

Le gouvernement et le patronat persistent à vouloir durcir les conditions de départ en retraite alors même que les entreprises continuent de se débarrasser des salariés âgés avant qu’ils aient acquis la totalité de leurs droits. Exiger que les salariés travaillent et cotisent plus longtemps, alors que l’âge moyen de cessation d’activité est de 59 ans, ne vise qu’à baisser le niveau des pensions. De plus, cette logique remet en cause la solidarité intergénérationnelle. Il n’y a aucun sens à augmenter l’âge de la retraite alors que le chômage de masse sévit pour les jeunes. Au lieu de voir dans la retraite par répartition une transmission perpétuelle et solidaire de la prise en charge d’une génération par la suivante, le gouvernement et le patronat, afin d’attiser la division, la stigmatisent comme un fardeau pour la seule génération à venir.

Le danger ne s’arrête pas là. Le COR dessine les contours d’une réforme pour remplacer notre système par un autre « par points » ou « par comptes notionnels ». Dans les deux cas, il s’agirait de ne plus avoir à assurer un taux de remplacement du salaire défini à l’avance et de faire de la variation du niveau des pensions le moyen d’équilibre financier des régimes. Cela aggraverait encore la baisse du niveau des pensions et contraindrait les salariés, particulièrement les salarié-es pauvres et effectuant les travaux pénibles, à travailler toujours plus longtemps.

La vraie raison des mesures qui s’annoncent n’est pas liée à la démographie. La crise financière a provoqué une récession et donc une flambée des déficits publics. Les États continuent benoîtement à financer leurs déficits en empruntant sur ces mêmes marchés financiers qui ont provoqué la crise. Réduire ces déficits pourrait se faire par une taxation du capital. Mais les spéculateurs refusent évidemment cette solution, demandent que les États donnent des gages et exigent une réduction des dépenses publiques.

Une alternative à cette régression sociale existe pourtant. A moins de décréter la paupérisation des retraité-es, il est normal de couvrir les besoins sociaux liés à l’augmentation de leur part dans la population par un accroissement des prélèvements sur la richesse produite. Les déficits des caisses de retraite sont essentiellement dus au refus obstiné de le faire. Pourtant, le besoin supplémentaire de financement nécessaire aux retraites est réalisable puisqu’il a été chiffré en 2007 par le COR entre 1 et 2 points de PIB jusqu’en 2050, à comparer avec la chute de la part de la masse salariale de 8 points au cours des dernières décennies et avec l’explosion correspondante des dividendes, qui sont passés de 3,2 % du PIB en 1982 à 8,5 % en 2007. Il est donc juste d’augmenter la part des salaires et des pensions dans la richesse produite en s’attaquant aux profits. Le financement des retraites est possible à condition d’en finir avec l’actuel partage éhonté de la richesse au bénéfice des revenus financiers. C’est ce partage qui constitue le tabou à faire sauter, et non l’âge de départ. Il s’agit là d’un choix politique de justice et de solidarité.

La question des retraites pose celle de la société dans laquelle nous voulons vivre. Nous ne pouvons accepter la paupérisation programmée des futurs retraité-es, l’idéologie absurde du « travailler toujours plus » et la destruction des solidarités sociales. Nous souhaitons contribuer à une vaste mobilisation citoyenne (réunions publiques, appels locaux…) pour stopper cet engrenage.


Signer en ligne : http://blog.exigences-citoyennes-re...

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 23:33

Un nouveau Blog sur Aix.

De la pure poésie.


 Le blog des cyclistes urbains d'Aix en Provence : www.aixenprovencecyclechic.fr

AixenProvenceCycleChic, c'est quoi ? C'est un blog montrant chaque jour la photo d'un cycliste aixois, photographié en situation, au hasard dans la ville. Son but est de promouvoir la pratique du vélo en ville, en mettant en avant l'élégance du cycliste et/ou de son vélo et le plaisir évident que procure sa pratique. C'est un témoignage subjectif et partiel de la présence des vélos dans les rues d'Aix en Provence.

Pourquoi Cycle Chic? c'est le nom du mouvement lancé par Mickael Colville-Andersen, photographe, cinéaste et écrivain danois, dans son blog www.copenhagencyclechic.com . Même si je n'ai ni son talent de photographe, ni son talent d'écrivain, j'ai souhaité m'inscrire dans ce mouvement.

AixenProvenceCycleChic, c'est qui ?
C'est un cycliste aixois, un parmi tant d'autres, mais qui souhaite communiquer son plaisir de se déplacer en vélo dans Aix en Provence. Mais c'est aussi peut être vous, si vous me faites parvenir vos photos de cyclistes en situation dans les rues d'Aix en Provence.

AixenProvenceCycleChic comment ça marche? Comme tout blog, il vit par les billets de l'auteur mais surtout par vos commentaires ! Réagissez, critiquez, enrichissez, ... Toutes vos contributions sont les bienvenues. Si vous ne souhaitez pas que vos remarques soient publiques, vous pouvez m'écrire par mail: contact@aixenprovencecyclechic.fr
Ecrivez des commentaires, faites connaitre le blog autour de vous, parlez en à vos amis et collègues de travail, diffusez ce message aux contacts de votre carnet d'adresses, etc...

Vous vous reconnaissez sur une photo du blog, que faire ? ... Si cela vous déplait, parce que vous trouvez que cela porte atteinte à votre vie privée, pas de problème, écrivez moi un mail et je modifierai ou supprimerai la photo. Si cela vous plait, tant mieux .... laissez un commentaire si vous le désirez et continez à faire du vélo dans Aix !

Aix en Provence - Copenhague, même combat ? Non, il n'y a pas de comparaison possible tant sur les aménagements cyclables que sur le nombre de cyclistes. Et pourtant les cyclistes sont de plus en plus nombreux dans notre ville. Le but de ce blog est de leur offrir une vitrine et d'essayer de convaincre les non-cyclistes ... pour combler l'écart entre ces deux villes!

A bientôt, sur le web ou dans la rue !

AixCycleChic
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 21:32

A lire un blog sur les éléctions en PACA. Interessant.

http://remileroux.wordpress.com/ link

Coté aixois on saluera la venue sur la toile de Brigiite Devesa.

http://www.brigittedevesa.fr/ link

Bon surf

PS On signalera aussi que les chroniques de Plassans ont laissé la place à Becassine sur http://plassans2009.hautetfort.com/ link
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 09:10

Lancement de deux procédures judiciaires

 

Les associations :

- Les 1000 Décibels, association intercommunale agréée pour l'environnement

- AECV d'Eguilles, agréée pour l'environnement,

- EVE de Ventabren

- ADEQVP de Simiane,

portent à votre connaissance les informations suivantes :

 

Devant l’attitude constante de déni de démocratie des autorités en charge du devenir de l’aérodrome des Milles nos associations se sont vues contraintes de faire déposer deux recours au Tribunal Administratif.

 

- Le premier à l'encontre de M. le Sous Préfet d'Aix en Provence pour non respect, dans le cadre de la charte, du principe de confiance légitime instauré par les lois Européennes.

 

- Le second contre la Présidente de la CPA pour contournement et violation de la loi.

 

Exposé des motifs

 

Ø      Nos quatre associations  oeuvrent depuis 9 ans contre toute extension d'activités sur l'aérodrome des Milles au nom des 15.548 signataires d'une pétition homologuée par huissier. Lesquels signataires refusent cette extension afin de ne pas être victimes des pollutions phoniques et aériennes que de nouveaux aéronefs (réacteurs et hélicoptères) généreraient sur une zone très fortement enclavée et située dans la quatrième région la plus polluée d'Europe. (Après Athènes, Barcelone et Gênes).

 

Ø      Après ces neuf années de discussions stériles tant du coté DGAC / Sous Préfecture que du  coté Communauté d'Agglomération du Pays d'Aix en Provence rien de  concret n’a été obtenu pour éviter l’arrivée massive de nuisances nouvelles.
La volonté de satellisation de l’aérodrome à Marignane avec toutes ses conséquences reste l’objectif de la DGAC et de certains politiques, l’opposition des riverains étant constamment méprisée.

 

Ø      Du coté Communauté d'Agglomération du Pays d'Aix en Provence, sa présidente, la Député Maire Maryse Joissains-Masini, après s'être engagée par écrit contre toute extension en 2001 pour se faire élire, n'a pas hésité à chercher à contourner ses engagements et les lois pour valider en 2009 la charte d'extension.

 

Ø      Du coté Sous Préfecture, la charte minoritaire (9 signatures sur 21) et entachée d'irrégularités a été déclarée valide dés fin 2008 avec mise en place de son comité de suivi.

 

Ø      Toutes ces irrégularités, vont à l'encontre du respect de la démocratie et de la volonté majoritaire des riverains : Conserver l’activité de sport et de loisir, à l’exclusion de toute autre et, en particulier du trafic d’aviation d’affaires et d’hélicoptères.

 

Ces faits nous ont obligés à faire déposer, de guerre lasse, les deux recours cités plus haut, via deux avocats spécialisés.

 

Conclusion

Nous continuons à demander une Charte :

-          Prenant en compte explicitement le devenir de l’aérodrome des Milles à travers un arrêté de restriction, et non pas  la gestion au jour le jour des nuisances ajoutées subrepticement,

 

-          Respectant :

  1. La Charte de l’Environnement votée par le Parlement réuni en Congrès, à Versailles, le 1er mars 2005 qui stipule dans son article premier : 
                 « Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et favorable à sa santé ».

 Dans le cas de l’aérodrome des Milles, ce droit concerne les 100.000 résidents menacés par les nuisances nouvelles auxquelles la charte voudrait ouvrir la porte.

 

  1. Les accords du Grenelle de l’Environnement relatifs à la limitations des pollutions de tous ordres.
                                                                           Détails et documents sur : www.1000db.fr 
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 02:38

Au lendemain du résultat du scrutin municipal d’Aix-en-Provence, qui a vu Mme Joissains l’emporter avec 187 voix d’avance, nous contestons la légalité de l’élection Mme Joissains.

Aussi, j’ai décidé, avec François-Xavier de Peretti, Hervé Guerrera et l’ensemble de la liste « Tous ensemble pour Aix » de faire un recours contre cette élection.

Nous allons, d’ici vendredi 24 Juillet (un délai légal de 5 jours est prévu pour se faire), saisir le Tribunal administratif de Marseille.

Ce recours est justifié par de nombreux motifs :

-          certains liés aux opérations électorales elles-mêmes qui selon nous sont entachées de graves irrégularités ;

-          d’autres aux différents tracts distribués dans l’entre-deux tour par Mme Joissains et qui nous apparaissent comme diffamatoires et mensongers.

 

En ce qui concerne les opérations électorales, le nombre très important de procurations (4.400 pour le 2ème tour) a été la source d’innombrables problèmes, plus ou moins graves et sérieux (votes multiples, concentration anormale de procurations dans certains bureaux…). Toute une série d’autres irrégularités ont été relevées.

En ce qui concerne les multiples tracts distribués, y compris par voie postale, Mme Joissains y profère un certains nombre de propos que nous considérons mensongers et gravement diffamants notamment à l’endroit de la plus haute juridiction administrative et judiciaire de notre pays, le Conseil d’Etat.

 

Les irrégularités et les fraudes apparaissent multiples, et depuis dimanche soir, nous récoltons les preuves. Nous souhaitons recueillir le maximum d’éléments pour rendre notre recours le plus complet possible. Au-delà de ce que nos assesseurs ont déjà pu consigner aux procès-verbaux des bureaux de vote, nous souhaitons recueillir le maximum d’éléments susceptibles d’appuyer notre recours.

Aussi, si vous avez été témoin d’une irrégularité particulière dans votre bureau de vote (procurations établies mais n’ayant pu voter, procurations n’ayant pu être établies, personnes n’ayant pu voter car rayées des listes), vous pouvez nous en faire part et nous aider à rétablir, par votre attestation, la vérité du scrutin.

L’ATTESTATION DOIT SE FAIRE SUR LE MODELE CI-JOINT : (VERSION TELECHARGEABLE)

ATTESTATION

IMPORTANT :

Cette attestation doit être écrite, datée et signée de la main de son auteur. Celui-ci doit annexer, en photocopie, tout document officiel justifiant de son identité et comportant sa signature.

Je soussigné :

nom et prénom :

Date et lieu de naissance :

Domicile :

Profession :

Parent ou allié avec une des parties :                  OUI         NON

Eventuellement laquelle :

Ayant des intérêts communs (associés, relations d’affaires etc. …) avec une des parties :

Eventuellement laquelle :

 

************

Atteste avoir personnellement constaté les faits suivants : (…)

 

 

 

Je reconnais que cette attestation est destinée à être produite en justice et qu’en cas de fausseté, j’encours les peines prévues en cas de faux témoignage.

 

Fait le                         à

 

Signature

 

Ces attestations doivent nous être transmises d’ici jeudi après-midi. Elles sont à déposer (entre 10h et 16h) à l’attention de MM. Olivier Sana ou Bernard Behra  au Café « Le Royal Gambetta », situé au 18, cours Gambetta à Aix (à proximité du parking Carnot).

 


NDLR: appel recueilli sur le site: www.alexandre-medvedowsky.net

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 21:43
Madame, Monsieur,

Dans un mail diffusé sur le web et sous l'égide des "Associations Apolitiques des Riverains de l'Aéroport des Milles" , il a été déclaré de façon fallacieuse que la liste conduite par Stéphane SALORD serait favorable à l'extension de l'Aérodrome. Considérant que les positions prêtées à la liste "Une Nouvelle Chance pour Aix" sont contraires la vérité et qu'elles pourraient relever d'une manipulation dangereuse, Stéphane SALORD a établi le courrier ci-contre à l'attention de M.BOURDAREL l'invitant à dementir ses écrits. les 1000 Décibels M.BOURDAREL 8 rue Sainte Victoire 13320 BOUC BEL AIR

Monsieur

Vous déclarez dans un mail ouvert que la liste que je défends serait favorable à l'extension de l'Aérodrome des MILLES. C'est totalement mensonger. La Liste "Une Nouvelle Chance pour Aix" n'a fait jamais aucune déclaration en ce sens et pour cause, vous ne m'avez jamais saisi de ce dossier ! Il vous est donc impossible de répondre à ma place. La présence de M.Laurent PERALLAT en son sein et la lecture de notre programme auraient du vous alerter sur l'absence de bienveillance de principe que nous pouvons avoir à l'égard de l'acroissement des nuisances sonores et des pollutions liées au fonctionnement de cet aérodrome. La politisation forte autour de ce dossier me semble préjudiciable et contre-productive et je souhaite sur un sujet de cette nature qu'une véritable concertation s'engage avec tous les acteurs concernés, loin de l'agitation partisane dans laquelle vous vous complaisez. Cependant, je connais fort bien le dossier.Je me suis toujours engagé pour une maitrise des flux et jamais pour leur extension mais je refuse qu'un dossier aussi grave pour les riverains soit manipulé à des fins électorales . Votre initiative me fait m'interroger sur l'intérêt particulier que vous défendez dans cette affaire alors qu'habitant BOUC BEL AIR, les manoeuvres électorales aixoises devraient vous être étrangères. Je vous donne donc 12 heures pour relayer de l'ensemble de votre premier envoi dont je vous demande de m'envoyer la preuve sur ce présent mail. (Le fichier de vos envois) Si tel n'est pas le cas, je porterais plainte pour diffamation en période électorale avec constitution de partie civile.


Salutations distinguées

Stéphane SALORD
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 22:21
 « UN MILLION D'EUROS » nous dit-elle...

Depuis quelques jours, Madame Joissains diffuse un tract bien étrange, mais qui fait grand effet sur les aixois, dans lequel elle prétend que « le coût pour la ville de l'annulation et de la réorganisation des élections est de 1 million d'euros », sans apporter la démonstration de ce qu'elle avance. Si on prend une calculatrice, sachant que la ville totalise 86 bureaux de vote nécessitant chacun 4 fonctionnaires de la ville pour être tenus, qu'à ce titre chaque fonctionnaire perçoit une indemnité de 180 euros par jour, soit 360 euros pour les deux dimanches de la consultation, avec les charges sociales, la somme totale s'élève donc 217 728 euros ; ce dont ne vont pas se plaindre les employés de la ville qui ont en général des salaires modestes. Quant au matériel électoral, urnes et isoloirs, ils sont propriétés de la ville et ne génèrent donc aucune dépense nouvelle ; La propagande officielle est remboursée par l'Etat sur compte de campagne des candidats, propagande pour laquelle la ville ne débourse pas un euro !

Mais où es donc passé le fameux million d'euros de Madame Joissains ????

Mieux, notre ville va dans ce même temps faire de sacrées économies : les salaires du maire et de ses élus sont suspendus jusqu'au début août, date de remise en place post électorale des institutions municipales. (Soit depuis le 8 juin, près de deux mois) ce qui fait une économie pour deux mois de 414 000 euros De plus, les élus municipaux de la ville siégeant à la Communauté du Pays d'Aix (ce sont aussi vos impôts) ne perçoivent plus non plus d'indemnités pendant 2 mois ; C'est encore 216 000 euros d'économisés ! Si on ajoute, pour faire bonne mesure, les frais de mission, de voiture, de bouche et de collaboration de tout ce petit monde, c'est 60 000 euros qui ne sortiront pas de la poche des aixois ! Si vous additionnez ces sommes vous verrez que la ville et la Communauté du Pays d'Aix vont donc économiser pendant ces deux mois la somme rondelette de 472 272 euros ! Aussi, la prochaine fois, avant de sortir n'importe quel chiffre (comme à son habitude !) madame Joissains y réfléchira à deux fois.

La vraie question maintenant est de savoir si les clés de la ville et les cordons de la bourse doivent être rendus à une aussi mauvaise comptable !

Stephane S

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article