Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 16:54
Un riverain des Milles me saisit pour me montrer ce qui se passe le long de l'Arc... A côté de l'emplacement où bientot va se construire la station d'épuration...

A Aix on peut entreposer illegalment des déchets ...par dizaines de semiremorques...et personne ne dit rien...

undefined
Repost 0
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 22:31

 

1°/ Méthodologie

Étude réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 609 personnes, inscrites sur les listes électorales à Aix-en-Provence.

L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, après stratification par canton de résidence.

Mode d’interrogation: L’échantillon a été interrogé par téléphone, au domicile des interviewés.

Dates de terrain: les interviews ont été réalisées du 28 février au 1er mars 2008.

OpinionWay rappelle que les résultats doivent être interprétés comme des rapports de force à la date de l'enquête, et en aucun cas comme prédictifs des résultats le jour du vote.

Ils doivent également être lus en tenant compte des marges d'incertitude : plus ou moins 3 à 4 points pour les principales listes, plus ou moins 1 à 2 points pour les autres.

La notice de cette enquête est consultable à la commission des sondages.


2°/ Principaux enseignements délivrés par OpinionWay


L’issue issue du scrutin à Aix-en-Provence se révèle à ce jour indécise :

Les résultats du sondage d’intentions de vote au premier tour indiquent que trois listes seraient en mesure de se maintenir au second tour et qu’une quatrième liste pourrait fusionner avec l’une d’entre elles, voire se maintenir, à l’issue du premier tour.

Une telle configuration est assez rare dans les grandes villes.

L’ordre d’arrivée des listes au premier tour peut en outre avoir une certaine incidence sur la mobilisation différentielle des divers électorats au second tour et inverser au final l’ordre des listes au second tour tel qu’il est actuellement mesuré par un déplacement de quelques points d’intentions de vote seulement.

En l’état actuel du rapport de forces mesuré, si la liste De Peretti fusionnait comme annoncé avec la liste Pezet-Picheral, cela la placerait à deux points des listes de la maire sortante et du parti socialiste, soit à l’intérieur de la marge d’erreur du sondage au deuxième tour.


L’incertitude pour le second tour est donc maximale, d’autant que les trois principaux électorats présentent des taux de volatilité inégaux.
Celui de Madame Joissains-Masini apparaît comme le plus stable (71% de ces électeurs se déclarent sûrs de leur choix) et celui de M. De Peretti semble être le plus incertain (40% des électeurs qui se prononcent pour cette liste au premier tour pourraient encore changer d’avis).

Enfin, actuellement, l’électorat de gauche de la présidentielle semble plus mobilisé que celui de droite et du centre.


3°/ Intentions de vote au premier tour des élections muncipales :


Q : "Si le premier tour des élections municipales avait lieu dimanche prochain, parmi les listes suivantes, pour laquelle y aurait-il le plus de chances que vous votiez ici à Aix-en-Provence ?"


La liste « Aix en lutte » conduite par Aude CHARCOSSET et soutenue par la Ligue Communiste Révolutionnaire d’Olivier Besancenot
................................................................................................................... 2%


La Liste « Aix pour Tous » conduite par Alexandre MEDVEDOWSKY et soutenue par le Parti Socialiste, le Parti Communiste, Le Parti des Radicaux de Gauche, les Verts et des représentants de l’extrême gauche
................................................................................................................. 30%


La Liste « Aix à Venir », conduite par Michel PEZET et Jean-François PICHERAL et soutenue par la Gauche Moderne
................................................................................................................ 10 %


La Liste « GENERATION AIX » conduite par François-Xavier DE PERETTI rassemblant l’UDF- Mouvement Démocrate, des représentants de la Majorité Présidentielle menée par Bruno GENZANA, de la Gauche Ecologiste Aixoise menée par Cyril DI MEO et de la société civile
................................................................................................................ 25%


La Liste « Ensemble pour Aix et le Pays d’Aix » conduite par Maryse JOISSAINS-MASINI et soutenue par l’UMP, le Nouveau Centre et le Parti Radical
................................................................................................................. 30%


La liste « PRÊT POUR LE CHANGEMENT » conduite par Mme Maryse GALLAND-MOURBRUN
................................................................................................................... 1%


La Liste Droites Aixoises de la Droite Nationale, conduite par Jean-Louis GARELLO
....................................................................................................................2%


N'expriment pas d'intention de vote
................................................................................................................. 20%



4°/ Intentions de vote au second tour des élection municipales :


Q : "Et au second tour, si vous aviez le choix entre les listes suivantes, pour laquelle y aurait-il le plus de chances que vous votiez ici à Aix-en-Provence ?"


La Liste « Aix pour Tous » conduite par Alexandre MEDVEDOWSKY et soutenue par le Parti Socialiste, le Parti Communiste, Le Parti des Radicaux de Gauche, les Verts et des représentants de l’extrême gauche
................................................................................................................ 34 %


La Liste « GENERATION AIX » conduite par François-Xavier DE PERETTI rassemblant l’UDF–MODEM, des représentants de la Majorité Présidentielle menée par Bruno GENZANA, de la Gauche Ecologiste Aixoise menée par Cyril DI MEO et de la société civile, et rejointe par Michel PEZET et Jean-François PICHERAL
................................................................................................................ 32%


La Liste « Ensemble pour Aix et le Pays d’Aix » conduite par Maryse JOISSAINS-MASINI et soutenue par l’UMP, le Nouveau Centre et le Parti Radical
................................................................................................................. 34%


N’expriment pas d’intention de vote
................................................................................................................. 20%
Repost 0
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 17:16

Aix-en-Provence : représailles contre le fonctionnaire qui dénonce des irrégularités électorales

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=36678

Il ne fait pas bon s’opposer à la députée-maire d’Aix-en-Provence quand on est fonctionnaire municipal! Raymond Chaoul, agent du service des Elections, est en train de l’apprendre à ses dépens. Pour avoir formé un recours devant le Conseil constitutionnel dénonçant de nombreuses irrégularités ayant entaché les dernières législatives, il fait l’objet de lourdes représailles.

13 000 cartes d’électeurs de retour en mairie, pour n’avoir pas trouvé acquéreurs ! Où habitent donc désormais ces mystérieux inscrits de la 14e circonscription des Bouches-du-Rhône (un des deux secteurs d’Aix-en-Provence) ? Ne devrait-on pas entreprendre des vérifications ? Employé municipal depuis 1983, Raymond Chaoul, adjoint administratif au service des Elections de la mairie, se dit "dégoûté" et parle de "manipulations politiques" : "Depuis environ trois ans, nous ne révisons plus les listes à partir des cartes retournées", nous explique-t-il. Le nombre des inscrits augmente ainsi de façon artificielle : 13 000 électeurs sur 90 000 en tout, le pourcentage est énorme. Or, pour se maintenir au second tour des législatives, un candidat doit réunir les suffrages de 12,5% des inscrits : plus ils sont nombreux, plus il faut de voix, ce qui limite le risque d’une triangulaire. Sur les 13 000 cartes d’électeurs n’habitant pas à l’adresse indiquée, "7 000 ont été récupérées sans que les personnes ne prouvent leur rattachement à la commune", poursuit Raymond Chaoul, qui fournit également une dizaine de noms de proches de la mairesse, habitant en dehors d’Aix-en-Provence mais autorisés à y voter grâce à des certificats d’hébergement, d’ordinaire réservés aux seuls jeunes venant d’atteindre la majorité mais habitant encore chez leurs parents !
charlotte_benonEt ces électeurs décédés non radiés des listes électorales ? Et la fameuse "liste Benon", du nom de l’adjointe chargée des Elections et de l’Etat civil, Charlotte Benon, qui comprend des centaines de patronymes quasi exclusivement de sonorités exotiques, en vue de les radier des listes électorales ? "Je voulais alléger les listes électorales en supprimant les personnes qui n’avaient plus d’attache avec la commune", proteste l’élue dans le quotidien La Marseillaise. Curieuses méthodes : au lieu de vérifier les électeurs ayant changé d’adresse - les fameux 13 000 -, on sélectionne des noms, au hasard (ou en fonction de leur origine étrangère ?), exclusivement dans deux quartiers populaires de la ville, l’Epinette et le Jas-de-Bouffan. "Charlotte Benon nous a ordonné d’envoyer un courrier recommandé à toutes les personnes sélectionnées et de les radier si elles ne répondaient pas", raconte Raymond Chaoul. "Des radiations ciblées ?", s’interroge La Marseillaise. Le fonctionnaire ajoute encore posséder les preuves qu’au moins trois de ses collègues employés de la mairie d’Aix ont travaillé directement pour la candidate, en procédant à une extraction informatique des listes électorales en vue de les étudier de près. Et il sait de quoi il parle : il était justement en charge de la gestion informatique des fichiers du service Elections ! A la suite de ces multiples irrégularités, il a décidé d’intenter un recours devant le Conseil constitutionnel, en vue de faire annuler les dernières législatives.

maryse_joissains"Il agit par vengeance personnelle, tempête Maryse Joissains Masini, députée-maire UMP d’Aix-en-Provence, dans le quotidien La Provence. Ce monsieur est en procès avec la mairie, parce qu’il n’a pas obtenu l’avancement auquel il estime avoir droit." Offusqué, ce dernier fait valoir que le contentieux en question remonte à l’époque où Jean-François Picheral (PS) était maire d’Aix : "Je n’ai jamais rien dit contre lui parce qu’il n’y a jamais eu de problème électoral ! C’est à partir de 2001 que j’ai constaté de multiples irrégularités dans mon service." Dans son bureau d’élu du village du Puy-Sainte-Réparade (5000 habitants) où il nous a reçus - il est adjoint au maire chargé des associations -, Raymond Chaoul a posé devant lui le volumineux dossier - plusieurs centaines de pages - de ses démêlés avec Maryse Joissains. Cette dernière l’accuse d’avoir falsifié les dates d’un courrier adressé au personnel municipal ? Il sort la pièce : "Regardez, la secrétaire a tremblé en apposant la date au tampon encreur, mais elle reste parfaitement lisible !" Elle lui reproche également d’avoir "détourné du courrier personnel" ? Il rigole : "On a reçu au service des élections de la mairie une facture d’imprimeur adressée à la candidate pour des affiches électorales. Je l’ai photocopiée." "Il est politiquement engagé contre moi ; il soutient François-Xavier de Péretti" (candidat Modem-de-droite à la mairie), affirmait encore Joissains dans La Provence. Là encore, Chaoul s’insurge : "J’ai été élu sur une liste sans étiquette, je ne fais pas de politique !" Et si étiquette il y avait, celle-ci serait plutôt... UMP, qui est la couleur du maire du Puy, comme celle de la députée-maire d’Aix ! L’élu local met en avant l’article 40-1 du Code pénal, qui impose à tout fonctionnaire assermenté de dénoncer un délit dont il est témoin dans l’exercice de ses fonctions. "Je refusais d’être complice de manœuvres pouvant ou ayant vicié la sincérité du scrutin", insiste-t-il. D’où ce recours devant le Conseil constitutionnel, qui a rendu sa décision le 29 novembre 2007 : "Considérant, en premier lieu, qu’il n’appartient au juge de l’élection de connaître des irrégularités de la liste électorale que dans le cas où ces irrégularités résultent d’une manœuvre de nature à porter atteinte à la sincérité du scrutin ; que, si le requérant invoque diverses irrégularités relatives au fonctionnement de la commission administrative chargée de la révision et de la tenue de la liste, des radiations ou des inscriptions faites à tort, ainsi que la non-actualisation des listes à partir des cartes d’électeurs et des enveloppes de propagande non distribuées, il n’apporte aucun élément de preuve de nature à établir l’existence de manœuvres dans l’élaboration des listes électorales ayant servi pour les élections qui se sont déroulées les 10 et 17 juin 2007 (...) La requête legislatives_2007_affichesde M. Raymond Chaoul est rejetée." On voit que le Conseil constitutionnel ne conteste pas les irrégularités mais reproche au requérant de ne pas avoir prouvé qu’elles résultent de manœuvres. Décision contestable : l’écart entre Maryse Joissains Masini et son adversaire du deuxième tour, le socialiste Alexandre Medvedowsky - qui la défie à nouveau aux prochaines municipales -, fut de 5600 voix, or les électeurs "douteux" sont au moins 7000 : une annulation du scrutin, dans ces conditions, n’aurait pas semblé anormale.

Raymond Chaoul en tire une conclusion logique : "pour les prochaines municipales et cantonales, les listes d’électeurs sont fausses !" Mais il ne pourra nous renseigner si s’opère une éventuelle régularisation : il a été muté d’office de son poste au service Elections, avec la perte de la prime informatique et de celle de l’accueil au public qu’il percevait jusque-là. Il a donc déjà été sanctionné, mais le courroux de la députée-maire n’est pas calmé pour autant, qui l’a convoqué devant le Conseil de discipline, accusé d’avoir "divulgué des propos diffamatoires et des allégations mensongères". La sanction réclamée est d’un an d’exclusion temporaire de fonctions. Le fonctionnaire devait comparaître mardi dernier, mais le conseil a été annulé au dernier moment, officiellement parce que le quorum des élus n’était pas atteint. Etrange. Madame le maire veut-elle s’éviter une campagne de presse gênante à quelques jours des municipales ? En parlant de ces élections, la vengeance du jean_pierre_bertrandpremier magistrat aixois est venu poursuivre Chaoul jusque dans son village du Puy ! Prévu pour figurer à nouveau sur la liste de la majorité sortante, il eut la surprise, lors de la première réunion des colistiers, d’entendre le maire du village, Jean-Pierre Bertrand, annoncer publiquement qu’il était obligé de le retirer de la liste à la suite d’un coup de téléphone de la mairie d’Aix, refusant d’en dire plus. Décidément, il ne fait pas bon défier Maryse Joissains en son royaume : en plus d’être députée de la 14e circonscription et maire d’Aix, elle est aussi présidente de la Communauté d’agglomérations du Pays d’Aix, à laquelle appartient le village du Puy-Sainte-Réparade... Raymond Chaoul ne se présentera donc pas devant les électeurs les 9 et 16 mars prochain. "Je me retire volontiers, je n’ai jamais eu d’ambitions politiques, lâche-t-il. Je marche droit, la tête haute. Tout ce que je veux, c’est faire respecter mes droits et éclater la vérité."

 

 par Olivier Bonnet (son site)
  jeudi 28 février 2008

Illustration du haut : Aix en Provence, Détail de la porte de l’Hotel de Ville


Repost 0
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 01:48
Les politiques culturelles se construisent avec les musiques et expressions actuelles
________________________________________________________

 
 
 
Nous constatons aujourd’hui, une population très jeune puisque les moins de 39 ans représentent 56,3% de la population aixoise, sans compter les étudiants ne résidant pas sur la commune (environ 25 000 personnes) et les cinquantenaires qui ont connu l’irruption du rock et de l’électrophone... nous pouvons dire que les musiques actuelles s’adressent à
un très large public.
 

Or à Aix, nous constatons un lourd déficit d’outils culturels :

  • absences de lieux

  • carence des structures éducatives

  • déficit dans l’information et la communication

 

Pour remédier à cette situation, le projet "Génération Aix" s’accompagne d’une chartre d’objectifs sur l’ensemble du mandat :

  Permettre le développement de projets artistiques et culturels :
 


  • valoriser et défendre les musiques et expressions actuelles

  • rééquilibrer les investissements et subventions en faveur des cultures dites actuelles

  • reconnaître les associations ou tout opérateur culturel comme de véritables interlocuteurs

  • remettre en état les outils existants 

  • créer un pôle culturel des musiques et expressions actuelles regroupant les activités et services en complémentarité des outils existants : une salle de concert d’une jauge de 200 à 500 places, un studio son et image, des salles de répétition collectives et individuelles (musiques, danses et arts plastiques), une école de musique spécifique, un forum cafétéria, un centre de ressources...

  • sensibiliser aux pratiques artistiques

  • agir en direction des musiciens amateurs

  • favoriser les projets de croisements de publics (ex. : peinture/musique, arts numériques / lyriques…)

  • reconnaître les cultures urbaines par l’organisation d’une grande manifestation pluridisciplinaires autour de ces cultures qui représentent les différentes formes artistiques de ce mouvement

  • encourager les projets liant les arts et les technologies, en développant la cyberculture qui est la pénétration du numérique dans l’art.


Mener des actions en direction des publics :


  • faire appliquer une politique tarifaire facilitant l’accès de tous

  • mettre en place des partenariats avec des acteurs sociaux, économiques, clubs services, comité d’entreprise, associations à vocation multiples, centre de ressources.

  • Sensibiliser les acteurs culturels en contact avec les publics jeunes, de diffuser un programme de prévention, d’information, de l’éducation à la santé et réduction des risques, dans le cadre de la prévention jeunesse.

  • revaloriser et développer le bénévolat en complémentarité des salariés, des intervenants et des intermittents du spectacle, avec une validation de leurs compétences par le « passeport du bénévole ». agréé par l’A.F.P.A. et utilisable dans la valorisation des acquis de l’expérience reconnu par l’ANPE.

  • favoriser l’enseignement de l’éducation musicale spécifique aux musiques actuelles,

  • proposer des formations liées aux métiers du spectacle

  • créer un centre de ressources du spectacle : (emplois, instruments, info concerts, culture généraliste, documentation, site Internet….)

Participer aux projets territoriaux :


  • contribuer à structurer et dynamiser les nouvelles esthétiques

  • privilégier l’insertion et développer chez les jeunes un projet pédagogique pour faire découvrir les métiers artistiques et para-artistiques à travers le goût de la vocation et de l’effort

  • s’inscrire dans les politiques de réseaux du local à l’international pour assurer au projet un maximum d’ancrage


 

Edith RICHARD

Repost 0
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 11:46

A Aix les Vélos Decaux ne marchent pas, coutent très très cher.;et sont très peu utilisés.

M6 dans Capital a fait un point sur cette opération. La vidéo est en ligne.

http://www.dailymotion.com/video/x4ez6u_vhello-a-aix-en-provence-vs-dijon_politics .

Vérité au-delà du Rhône, vérité en-deçà.

La société Decaux vient de conclure, avec la Ville d'Aix, un marché d'exploitation d'abris-bus, de mobilier urbain et de mise à disposition de vélos payants, pour une durée de 13 ans. La société Decaux a un conclu un contrat analogue, en 2004, avec la Communauté Urbaine de Lyon.

Alors qu’Aix verse plus de 9 millions, Lyon en perçoit plus du double.

La comparaison des deux contrats est pour le moins surprenante :

- Pour l'occupation du domaine public et l'exploitation de mobilier urbain la Communauté urbaine de Lyon perçoit 18, 2 millions d'euros.

- A proportion d'un parc de mobilier urbain moins important, Aix perçoit, au même titre, près de 3 millions d'euros. Jusque là rien d'anormal.

En revanche, l'on ne peut qu'être perplexe en ce qui concerne le parc de vélos payant par les usagers. La société Decaux met à disposition :

- 1 vélo pour 150, et bientôt 100 habitants, à Lyon,
- 1 vélo pour 750 habitants à Aix.

- Il n'y a, pour la mise à disposition de 2000 vélos, bientôt 3000, aucune prestation payante pour la Communauté Urbaine de Lyon.

- En revanche, pour la mise à disposition de 200 vélos payants (plus 20 journaux électroniques, 40 mobiliers d'affichage libre) la Ville d'Aix versera à Decaux le montant de 790 000 euros HT par an, soit plus de 12 millions d’euros !

Demande d'audit et projet de renégociation

Une fois soustrait 3 millions de redevance à 12 millions, il reste au contribuable aixois à payer au profit de la société Decaux 9 millions d’euros pour 200 vélos, alors que la Communauté Urbaine de Lyon en perçoit 18,2 ! Cherchez l’erreur…

Au regard de conditions à ce point défavorables à la Ville d'Aix, je demande la réalisation d’un audit comparatif, commandé à un organisme indépendant, sur la négociation et les termes du contrat liant Aix à Decaux.

Outre une augmentation souhaitable de vélos disponibles sur Aix et la nécessité d’aménager, enfin, des pistes cyclables, il appartiendra à la municipalité, élue en mars prochain, de renégocier dans l’intérêt des Aixois le contrat liant la ville à la société Decaux
.


François-Xavier de Peretti

Juillet 2007


http://www.generationaix.com

 

Repost 0
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 18:53

Voici un premier compte rendu sur un dossier qui sera capital pour l’avenir d’Aix. Le projet de nouvelle Duranne de la SEMEPA.

 

 Jeudi 22 se tenait à Pichaury une réunion organisée par la municipalité pour présenter le travail de la SEMEPA sur la future Duranne. Alors que le PAZ de la Duranne était en 1992 de 320 h, pour 490 000m2 de SHON et 700 logements, la SEMEPA (qui semble s’être substituée à la ville d’Aix et à la Cpa en se comportant comme un Etat dans d’Etat) a proposé et montré le nouveau Paz de la Duranne et projet sur le site.

 

Ainsi c’est une zone de 270 h avec 421 000 m2 de Shon et 2000 logement qui est créée. Les logements se répartiront entre 80 h de zones non constructibles, 150 h d’activité tertiaire, 25 h de Centre de vie+ZP5 + ZM , 12 h de logement et 5 h de construction déjà existante.  .

 La SEMEPA a donc présenté pendant quasiment 2 h ( sans distribuer une carte ou un document papier) son projet de nouveau village, de Bourg ou de petite ville.. le langage fluctuant tout au long des exposés.

 Que nous propose donc la SEMEPA et les architectes DENIS, FRAPOLLI, JACOULET, LONGEPIERRE ? De prendre le centre ville d’Aix et son Cours Mirabeau et de poser cette zone urbaine à l’Ouest de la Duranne 1 déjà existante, entre la Duranne 1 déjà sorti de terre et le pôle de l’Arbois. 

Une vue partielle du site. Là les 2 photos sont prises du haut du petit Arbois.

Le nouveau village sera donc en partie perché sur la colline que l’on voit en passant sur la RD 9 et le RD 543. Il s’agit de créer un néo-village provençal de 3500 logements…avec son Cours Mirabeau (sic) et sa vue sur la Sainte Victoire. Un village de 12 000 habitants. Tout est dessiné, les plans ont été montré et expliqué longuement. C'est donc une série d’îlots (comme à Sextius) avec des immeubles à R+3 entourant la RD 543 qui créeront ce nouveau village.

 Merci au riverain de la Duranne ayant eu l'idée de photographier le projet.

Que dire de tout cela ....? ça m’a renversé… Non pas que je sois hostile à une urbanisation à Aix mais pour un certain nombre de principes qui semblent si évidents que j’ai eu du mal à croire la réalité de cette séance. Pourquoi ?

D’abord car sur la méthode et la pratique sont détestables. Aix avec un tel projet engage l’avenir de notre territoire et cette présentation, ce projet se font sans qu’un plan d’ensemble de l’urbanisation d’Aix ait été prévu. Comment penser un tel projet sans avoir arrêté son Plan d'action pour le développement durable (PADD) et son Plan local de l’urbanisme (PLU) …. ?

 Deuxième grande interrogation c’est un plan tout ficelé d’un néovillage provençal qui nous a été présenté….Fait on encore de l’urbanisme ainsi sans concertation préalable ?.. sans écouter les désirs des futurs habitants…?On se croyait vraiment dans les années 60.. et les pires moments du fonctionnalisme.

Pire encore la présentation a duré plus de 2 heures sans que les mots développement durable, écologie, énergie, HQE quartiers durables ne soient évoqués.. C’est sidérant c’est comme si les créateurs du projet n’étaient pas au courant que nous sommes en pleine crise énergétique et qu’on doit construire avec comme objectif principal la contrainte environnementale ??? Comment construire sans faire des quartiers durables comme à Malmö, Bed Zed, Fribourg ?

Mais le pire n’était pas encore atteint…la catastrophe fut totale lorsqu’on les interrogea sur le réseau de transport…Ils furent tout fier de montrer 2 lignes  de bus traversant (sic) ce quartier  de 12 000 habitants. C’est incroyable mais la SEMEPA a réussi à penser une nouvelle ville sans couloir de bus, sans pistes cyclables, avec des parkings mi-enterrés (et oui c’est sur un caillou qu’on ne peut que très difficilement creuser) sous les immeubles et des parkings en silos (sic) de 3 étages à côté des immeubles. Pas un parking de périphérie.. pas un pôle d’échange dans ce nouveau quartier.. Et pas une liaison en transports public en site propre (ferré, tram) avec le centre Ville d'Aix....Mais sur quelle planète vivent ils ? Ils sont en train de créer nos pires cauchemars ? Le tout sans le minimum de démocratie ?

Il faut recréer des noyaux urbains à Aix. Mais la méthode et  les types d’urbanisation non écologiques envisagés dans ce projet de future Duranne nous sommes  complètement à côté de la plaque…Ce projet a juste 40 ans de retard sur ce qui se fait en matière d’urbanisme écolo de nos jours...

Ps ce projet revient à excentrer la Duranne existante du futur pôle urbain...c'est assez surprenant. mais le pire c'est que l'école va être créée côté Ouest de la RD 543 sur laquelle passent plus de 5000 véhicules/ jours. Et rien n'est prévu pour que les enfants de la Duranne 1 puissent aller tranquillement dans les équipements scolaires...Leurs parents devront donc les amener en voiture.

 

 

Repost 0
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 13:59

Certains me demandent pourquoi les socialistes aixois sont mortellement divisés. Il suffit de relire le courrier de Jean François Picheral (sénateur socialiste et ancien maire d'aix ) contre Alexandre Medvedowsky pour comprendre que les questions de pratiques politiques sont au coeur de ces conflits.

( http://bp2.blogger.com/_Ir9KSJv9z6Q/RotvUF7RwPI/AAAAAAAAACY/f4KPZFQe46s/s1600-h/Lettre+de+Jean+Fran%C3%A7ois+PICHERAL+aux1.jpg et http://bp3.blogger.com/_Ir9KSJv9z6Q/RotveV7RwQI/AAAAAAAAACg/w1csvyRaurU/s1600-h/Lettre+de+Jean+Fran%C3%A7ois+PICHERAL+aux2.jpg )

 

Cette lettre de Jean François Picheral fait suite au rapport dévastateur de la chambre régionale des comptes sur la gestion de pays d'Aix développment consultable en ligne.

http://www.ccomptes.fr/CRC22/documents/ROD/PAR200423.pdf

Ce qui a donné ce reportage édifiant sur France 3.

http://www.youtube.com/watch?v=YnY2s5yYYCc

  Ce qui s'est confirmé ensuite.

On a du mal à l'admettre mais la réalité nous dévoile une face bien obscure de la gauche aixoise et une étrange collaboration avec le joissinisme. Les faits loin d'être isolés, mis bout à bout, avec un peu de recul,  semblent faire système.



La première et plus évidente des confusions est évidemment la collusion entre Joissains et Medvedowsky depuis le retrait du recours en annulation de l'élection municipale de 2001(au moment ou l'épouse de mme medvedowsky était licensiée et indemnisée par la CPA pour 150 000 euros). Ceci dans des circonstances douteuses ou en tout cas politiquement très reprochables. Peut être est ce d'ailleurs l'acte fondateur..un péché originel..?

Cette situation apparait dans le rapport dévastateur de la chambre régionale des comptes sur la gestion de pays d'Aix développement consultable en ligne.

 

http://www.ccomptes.fr/CRC22/documents/ROD/PAR200423.pdf

Et ceci a donné ce reportage édifiant sur France 3.

http://www.youtube.com/watch?v=YnY2s5yYYCc

S'en est suivi une opposition politique socialiste relativement peu offensive à la communauté du Pays d'aix et à la ville. Ainsi nous avons eu droit à 7 ans sans une question orale socialiste.. et à un vote répété du budget de la communauté du Pays d'Aix ( jusqu'à l'approche des éléctions législatives).

Mais le plus marquant fut surement cette campagne éléctorale. Ainsi nous avons assisté à un véritable pacte de non agression et une véritable collaboration entre Joissains et la liste Aix pour Tous.

D'abord avec la signature de communiqué de presse commun entre l'équipe d'Aix pour tous et celle de Mme Joissains. Communiqué contre l'affichage sauvage..ce qui relève de la galégade vus leurs affichages et..contre les tracts anonymes... ( Esperons d'ailleurs que la plainte déposée nous permettra d'y voir plus clair sur son (ses ) auteurs)

voir la copie du communiqué adressé par le service presse de M Joissains.
http://cyril-dimeo.over-blog.com/article-7366817.html

Mais c'est vrai que Medve et Joissains ont des amis et des fréquentations communes depuis logtemps.  Ainsi le journal indépendant Bakchiche nous signale par exemple leur proximité avec le "Cercle Concorde" et M Lantieri.

la saga et les liens avec le Cercle concorde racontée par bakchiche.
http://www.bakchich.info/article2295.html

Parlant de fréquentation commune : la présence en 4eme de la liste d'Aix pour Tous de Mme Nadia Kahoule le lendemain de la présentation de la liste pose question. Ainsi Mme Kahoule fondatrice de l'UMP sur la 14 eme circonscription en 2002 (celle de Mme Joissains), membre du bureau fédéral de (départemental de l'UMp), membre jusqu'à quelques jours avant son intégration sur la liste d'Aix pour tous du Parti radical valoisien (parti..mené sur Aix par sophie Joissains)  ..et amie intime de la famille Joissains (amie au point d'être marraine de la 3eme fille d'Alain Joissains) s'est donc retrouvée à la place importante de 4eme. .sur la liste ..de d'Aix pour Tous. A l'insu de leur plein gré... des membres d'Aix pour Tous.

La présentation par la Provence du sarkozysme de Mme Kahoule
http://www.laprovence.com/articles/2008/01/19/236852-AIX-Nadia-Kahoul-une-sarkozyste-chez-Alexandre-Medvedowsky.php


Nadia Kahoule qui déclare dans le même journal La Provence être avec M Medvedowsky car "elle n'a pas envie de faire de mal" à son amie (sic). après la victoire de mme Joissains..ces mots sonnent avec un sens particulier ???

Le scan de La déclaration de N Kahoule dans La Provence.
http://cyril-dimeo.over-blog.com/article-7353808.html

Après un second tour où il a refusé toute forme d'alliance avec les personnes pouvant le faire gagner M Pezet et FX De Peretti...Medve s'est donc fait étaler. Battu à 770 voies (sur plus de 80 000 élécteurs) M Medvedowsky n'a pas jugé necessaire de faire un recours. Il semble y a voir pour le moins grieff quand on voit le lien entre les publications municipales, les affichages de travaux municipaux et la campagne Joisains.. et un certians nombre d'autres faits....

La teneur d'un recours possible.
http://www.laprovence.com/articles/2008/03/29/363731-AIX-Stephane-Salord-depose-un-recours-contre-Maryse-Joissains.php

Pourquoi déposer d'ailleurs un recours puisque...."il ne regrette rien"  ????

interview à La Provence.
http://www.laprovence.com/articles/2008/03/31/368685-UNKNOWN-Alexandre-Medvedowsky-Je-n-ai-pas-de-regret.php

Et puis que les recours c'est pas trop dans ses méthodes...comme le montre la pantalonade de 2001. Et le non recours lors de sa candidature à la législative sur la 14eme circonscription contre Maryse Joissains..alors qu'un employé municipal avait signalé un certains nombre de faits troublants....

un employé municipal menacé à Aix, l'explication sur Agora Vox.
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=36678

Tout cela cumulé fait un peu beaucoup. Certains journaux nationaux d'investigation s'interrogent d'ailleurs.. car comme l'écrit Bakchiche à Aix c'est "la politesse des polissons " entre Joissains et Medve"

http://www.bakchich.info/mot428.html


On pourrait crier à la parano...à l'amertume... Mais les faits sont désagréablement tétus et se répétent... Ainsi nous avons assisté récemment à un courronement  de ce calino-joissinisme. Ainsi la stratégie d'alliance de M me Joissains et de l'équipe d'Aix s'est manifestée lors des dernières réunions des conseils municipal et communautaire du pays d'Aix. Au conseil municipal par l'éviction des membres de Génération Aix de la représentation à la CPa.. ce qu'aurait permis un scrutin normal...

Mais surtout nous avons assisté à une alliance publique à  la communauté d'agglomération du pays d'Aix. Ainsi M Agopian bras droit de M Medvedowsky s'est ainsi vu attribuer un poste de vice-président de la CPA....(une enveloppe budgétaire de 180 000 euros)

http://www.laprovence.com/articles/2008/04/19/401576-AIX-La-presidente-Joissains-joue-d-entree-l-ouverture.php


Pour en rajouter dans le compomis et l'alliance.. une petite cerise sur le gateau en quelque sorte..... c'est avec la collaboration générale des membres d'Aix pour Tous du PCF, POC, PS et de l'UMS qu'ont été désigné comme vices présidents de la CPA...Sophie Joissians (140 voies sur 142 ??) et les membres de la majorité Joissains. L'allaince objective... devient là publique....

Les conseils se déroulent donc dans la plus totale connivence.
voir l'article de la Provence du 29 avril.

 


Les membres d'Aix pour Tous , Ps, POC, PCF, UMS ont donc inventé une nouvelle théorie aixoise, l'alter-joissinisme. Le Joissinodovskysme... Un mélange de collaboration avec un pseudo-discours de gauche.

 

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 11:51

Dans la famille idée venue d'ailleurs ..voici ce que m'envoie un écolo qui séjourne en ce moment en Chine...L'éclairage des rues au solaire et à l'éolien.....Et pourquoi ne s'en inspirerait on pas ??

Repost 0
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 21:09
null
Repost 0
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 12:04

Certains continuent à nous demander pourquoi nous n'avons pas fait alliance avec le PS aixois ..pourquoi la gauche aixoise est si balkanisée ...et pourquoi nous avons pris le risque de nous faire exclure des Verts en rejoignant une coalition avec des gens de droite, de gauche et du centre. Une partie de la réponse se trouve dans le reportage télé de France3

Affaire Joissains / Medvedowsky


http://www.youtube.com/watch?v=YnY2s5yYYCc

Des fois la morale doit servir de boussole en politique.



Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article