Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 21:58


Bayrou aux socialistes: «Nous aurons besoin les uns des autres» en 2012
Lors de l'université du Modem à Cap Estérel, ce week-end, le leader centriste s'est présenté comme l'opposant principal à Nicolas Sarkozy. Et il a lancé, sans les nommer, un appel aux socialistes en vue de la présidentielle de 2012.
LIBERATION.FR : dimanche 7 septembre 2008

François Bayrou, qui aspire à être le pivot de l’opposition à Nicolas Sarkozy, a appelé dimanche les socialistes à se rapprocher du MoDem pour réussir l’«alternance» en 2012, en clôturant l’université d’été de son parti à Cap Estérel, près de Saint-Raphaël (Var).

«Le jour où la question de l’alternance sera à l’ordre du jour, la question sera celle de l’efficacité», car «toute victoire électorale suppose des rassemblements», a déclaré l’ex-candidat à la présidentielle, devant plus de 2.000 militants.

«Le rassemblement suppose (...) d’accepter la différence» et «s’il le faut la concurrence», a lancé le président du Mouvement Démocrate (MoDem) dans un message aux socialistes, sans les nommer.

«Faire bouger les lignes politiques»

«Nous aurons bien besoin les uns des autres le jour où il s’agira de construire ensemble», a-t-il déclaré. «Je sais bien qu’il n’est pas facile de passer des frontières, mais c’est en passant des frontières qu’on bâtit des pays pionniers».

Tout au long de cette «université de rentrée», le leader centriste a voulu se poser en principal opposant à Nicolas Sarkozy, à la place d’un Parti socialiste qu’il juge englué dans une «crise de fin de cycle», sans leader et avec une «idéologie d’un autre temps».

Les propos du député européen Vincent Peillon, proche de Ségolène Royal, évoquant vendredi dans Libération la possibilité d’un «contrat de gouvernement» avec le MoDem, sont tombés à point pour celui qui ambitionne de «faire bouger les lignes» politiques.

Une République «de moins en moins démocratique»

Parmi les principaux invités à Cap Estérel figuraient l’ancien ministre PS des Affaires étrangères Hubert Védrine, ainsi que la romancière Fred Vargas, très engagée dans le mouvement de soutien à l’ex-membre des Brigades rouges Cesare Battisti.

Le député des Pyrénées-Atlantiques s’en est pris de façon très offensive à la politique de Nicolas Sarkozy. «La République en France, elle est de moins en moins démocratique, de moins en moins laïque et de moins en moins sociale», a-t-il déclaré dimanche, dénonçant une «régression».

«Crime de lèse-pelouse»

Celui qui veut faire du MoDem une «force de résistance», avec des socialistes mais aussi des gaullistes, a dénoncé l’«injustice» et l’«arbitraire» de nombreuses décisions (affaire Tapie, fichier Edvige, financement du RSA), citant le limogeage du chef de la sécurité en Corse pour «crime de lèse-pelouse de copain de sa majesté» et a regretté une «extraordinaire ambiance de cour».

En 2012, «les Français chercheront une société humaniste pour prendre la place de la société d’injustice» du pouvoir actuel, a-t-il affirmé, en dressant les grands axes du «projet de confrontation» autour duquel, veut-il croire, se rassembleront «une majorité de Français».

«Réforme fiscale de grande ampleur»

Ce projet devra favoriser la «création» au niveau des entreprises, des chercheurs et des artistes, comporter «une réforme fiscale de grande ampleur qui favorise l’initiative et le risque» et instaure le «prélèvement à la source» de l’impôt sur le revenu, a-t-il dit.

Il devra viser «une société juste», en se concentrant sur «l’école» avec «un effort national sur le plus jeune âge dans les milieux fragiles», ainsi qu’une «société durable» avec, pour réduire la dette publique, un nouvel objectif pour le déficit public, de 1,5% du PIB au lieu de 3%. «C’est le chiffre à partir duquel la dette n’augmente plus», a-t-il calculé.

Il a aussi repris les principaux thèmes de sa campagne en 2007: «séparation des pouvoirs», «loi électorale juste», indépendance des médias et de la justice.

AFP

Le plus embêtant c'est que tous au Ps jouent à front renversé. Martine Aubry qui a fait alliance avec Fabius (la pseudo gauche du Non au Ps) a fait alliance à Lille aux municipales avec le Modem.. Segolène appelle elle à l'alliance avec le Modem..(c'est la pauvre sa dernière carte) alors qu'elle a vivement critiqué toute reférence au libéralisme (lors de la sortie du bouquin de Delannoe).. et Ségolène est soutenue par de nombreux élus qui ont refusé cette alliance (voir par exemple localement le gang des aixois qui est derrière elle ). Delannoe qui avait tout pour faire alliance sur Paris avec le Modem et qui aurait du vu ses positions sur le libéralisme..se refuse à l'alliance avec le Modem... (nombre de ses soutiens ont localement fait alliance avec le Modem) afin de gagner le congrès à gauche....

Pour ma part je trouvais cette position du Modem de faire alliance au coup par coup selon les villes génante.. Car si je continue à croire que l'on battra Sarkozy dans une grande alliance entre un Modem transformé en centre gauche jusqu'à la gauche de la gauche...je ne crois pas au ni ni.  Les déclarations de Bayrou vont elles dans ce sens de devenir l'aile gauche d'une grande coalition anti-sarkozy ? L'idée doit quand même le chatouiller ?? Il doit se dire qu'il a surement une carte à jouer lors de la prochaine présidentielle vu l'état du Ps... Et que tout se joue à sa capacité à être devant le PS au premier tour (6 points ...voire moins si le NPA et d'autres taillent des croupières au PS) ... Cette stratégie des municipales n'est elle pas  en définitive un coup de maître.. elle décrédibilise un Ps qui ne sait plus où donner de la tête et se retrouve piégé entre ses baronneries et postures éléctorales locales (son réalisme éléctoral) et ses prises de positions nationales de Congrès...(son gauchisme de Congrès). Et si Bayrou avait lors des municipales fait exploser le molletisme de certains socialistes ??? Attendons de voir...

Ps J'étais ce week end à Cap Esterel pour causer décroissance et développement durable dans le cadre d'une plénière (à l'invitation de Jean Luc Bennahmias)..l'ambiance été sympa et studieuse. Quelle ne fut pas ma surprise de voir  une salle pleine (au moins 800 personnes ) venir débattre du développement durable.. J'ai pu y découvrir des adhérents aux positions variées . J'y ai  même rencontré des militants Modem décroissancistes... 

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 21:40
Alors que le mandat des élus régionaux Verts touche à sa fin on peut faire un bilan sur les "survivants"  de ce groupe.
Lors de son éléction on pouvait compter 12 élus Verts..

- Edgard Malausséna
- Mickaela Darmon
- Chantale Lamouroux
- Gerard Azibi
- Juliette CHESNEL-LE ROUX
- Jean Luc Bennahmias
- Catherine Levraud
- Christine Sandel
- Marie Bouchez
- Annick Delaye
- Jacques Olivier
- Philippe Chesneau

L'ambiance de travail, la sérénité, la camaraderie ont été tels que seuls 5 restent

- Christine Sandel
- Marie Bouchez
- Jacques Olivier
- Philippe Chesneau
- Annick Delaye

car


- Edgard Malausséna
- Mickaela Darmon
- Chantale Lamouroux
- Gerard Azibi
- Juliette CHESNEL-LE ROUX
sont passés au PS ou sont apparentés.


- Jean Luc Bennahmias
- Catherine Levraud
sont allés au Modem...


Et il reste encore un an....(certains peuvent encore se faire virer..)  Heureusement le groupe régional des Verts survit..grace à une alliance avec le Modem....
Repost 0
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 22:45

La Région a lancé un appel à candidature.. pour le projet Premio...

«PREMIO, une fenêtre sur les réseaux électriques de demain». Le projet PREMIO (Production Répartie, Enr et MDE, Intégrées et Optimisées) consiste à réaliser en région Provence-Alpes-Côte d’Azur une plate-forme expérimentale sur un site pilote hébergé par une collectivité locale.  Celle-ci servira à tester une architecture énergétique innovante et réplicable permettant de  promouvoir les énergies renouvelables et la performance énergétique, d’optimiser l’intégration de la production locale et du stockage réparti et de piloter dynamiquement l’offre et la demande en électricité.

Il reste à ce jour 3 dossiers de ville.. mais on il parait (les bruits de couloirs du moment) qu'on peut déjà vous annoncer le vainqueur... ?? Il s'agirait de la ville la plus écolo du département qui a inventé l'écologie.... au charbon .. Je veux dire Gardanne. L'affaire serait visiblement ficellée depuis plusieurs semaines par un accord politique. ??? 

Et oui le camarade  délégué à l'énergie au Conseil Régional PACA étant un militant communiste cela aurait (parait il )donc amené à un accord régional PS PCF pour que  Gardanne remporte ce budget... bien que son dossier soit (parait il )moins bon que les autres..

Attendons encore quelques jours pour voir si la rumeur est vraie... Et esperons que certains élus iront au charbon pour éviter la probable mascarade écolocharbonnière...

Repost 0
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 10:29

Cohn Bendit a encore été flamboyant ce matin à France Culture. Il nous a fait vibrer sur l'avenir de l'Europe. Il nous a aussi exposé quelques points programmatiques de sa campagne.;dans le droit fil de ses prises de position. Il nous a expliqué que les Irlandais après leur vote Non au TCE modifié devraient revoter ou se poser la question de leur mise à l'écart de l'Europe. Il nous a aussi expliqué que grace à lui on pouvait faire la synthèse avec des gens qui s'étaient un peu aveuglés par le passé..(entendre les partisans du NON..). Il a aussi expliqué qu'il se félicitait de la dérégulation et la privatisation du secteur de l'énergie... Il a aussi "rassuré" tout le monde en indiquant qu'il ne s'agissait pas de créer un nouveau parti écologique.


En fait Bové n'a pas mangé son chapeau ..il a mangé le magasin ... de chapeaux...

Repost 0
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 10:24

Les deux principaux responsables de la rédaction aixoise nous quittent.

Ainsi Hervé Nédelec faisant jouer sa "clause de "conscience" quitte le journal, et Hervé Vaudoit qui monte en grade trouve un nouveau poste à Marseille...

 Il parait que les amis de Michel Pezet ont sabré le champagne...et ceux de Medvedowsky versé une petite larme...


Une page se tourne dans la politique aixoise.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 19:26

Certes mon article précédent sur l'opération Bové Cohn Bendit est ardu.... pour les non Verts ou anciens Verts (et même).... mais promis c'est pas ma faute.

Pour résumer en faisant simple ( ??) trois critères classent les clans ou courants Verts,
- plus ou moins à gauche sur les questions économiques (plus ou moins de libéralisme),
- plus ou moins écologistes profonds (l'écologie est plus ou moins un paradigme autonome car il y a un nouveau rapport à la nature)..
- et ces deux critères sont évidemment supplantés par un troisième qui est que j'ai rarement vu deux fois un vert défendre la même position..ainsi ces deux critères logiques sont régulièrement transgressés par leurs partisans pour faire des majorités improbables.

En clair les Verts pour les nuls c'est. A la droite des Verts les amis de Cochet et Denis Baupin, plutôt naturalistes et avec des anciens réseaux seulement "Ecolo"  (plus centristes), ensuite au milieu les amis de Dominique Voynet (plus gauche plurielle , gauche réformiste), ensuite Noel Mamère et ses amis (oscillant entre gauche plurielle dans la pratique et postures radicales). A l'extrême gauche des Verts (proches des antilibéraux ) se trouve une myriade de courants. voaus avez les amis de Cecile Duflot (la secrétaire nationale) et de J V Placé (ex PRG), le nouveau grand manitou des verts car il tient le pognon... de la boite de formation des Verts (Cedis)  qui tiennent des positions ultra-gauchistes pour gagner les congrès et après sont très modérés (opportunistes) dans les pratiques (incarnation s'il en est du molletisme au sein des Verts) . A la gauche de  l'extrême gauche refusant la compromission avec le Ps vous avez F Bavay, Contassot, Farbiaz (certains ayant même fait campagne contre les Verts avec Bové à la présidentielle).

Le parti est aujourd'hui dirigé par une grande synthèse contre nature. Voynet (minoritaire dans cette coalition), Mamère, Duflot et un autre courant gauchiste... Ne me demandez pas pourquoi les amis de Cochet, Voynet et Mamère plus " réformistes" ne sont pas ensemble dans un pôle réformiste.. il faudrait reparler de la présidentielle et des ambitions incompatibles des membres de ces tendances... des égos... des coucheries.. des incuries...

En résumé l'extrême gauche molletiste des Verts,Placé Duflot, (ultra minoritaire) a réussi le tour de force de diriger les Verts grace à la proportionnelle qui lui donne quelques places.. Incroyable mais vrai... C'est depuis que j'ai vu ça je suis totalement hostile à la proportionnelle intégrale pour le parlement français. Il faut des scrutins majoritaires avec des doses de proportionnelle...sinon on est dans le pire de la 4eme République..

Et l'opération Cohn Bendit Bové dans tout ça ?? Car c'était cela le sujet initial...du post qui laisse certains pantois. D'abord pour bien comprendre il faut savoir que l'opération Cohn Bendit, amis de Hulot, Bové...est une opération de l'aile d'extrême gauche des Verts (Placé, Duflot) ?? L'aile gauche derrière Cohn Bendit..c'est à plus rien n'y comprendre me direz vous ??? Effectivement,  je confirme..mais les coups tordus étant la caractéristique de l'organisation des Verts.. il y a à cela une stratégie. Duflot et Placé veulent garder le parti. (Quoi de plus légitime !!) Pour cela il leur faut marginaliser l'aile "droite" des verts principalement Voynetiste... Comment faire ?? Accepter que cette aile soit incarnée par quelqu'un qui ne jouera aucun rôle dans le parti.. (Et oui Cohn Bendit a toujours échoué et se refuse à organiser la restructuration partisanne des Verts) et en renforçant le pôle gauche...en faisant venir Bové au sein des Verts pour des aventures futures... Ainsi si ce sont les amis de Hulot et Dany qui incarnent la tendance droite des Verts (et prennent leur place) ..plus besoin des amis de voynet... Mais alors les amis de Cochet et baupin pourquoi sont ils dans cette opération me direz vous ???  C'est là que revient le deuxième clivage "écologie profonde" ((paradigme écologiste autonome et décroissant pour faire vite) contre écologie anthropocentrique (développement durable  et non autonomie du paradigme écolo pour faire très très vite). Au nom de l'unité de l'écologie, de la décroissance, les partisans de l'écologie comme nouveau paradigme qui se retrouvent le plus à droite sur clivage gauche droite des verts (les amis de cochet pour ceux qui suivent ) et les partisans de l'écologie radicale bovetistes (prodécroissance aussi ).. se retrouvent d'accord..sur le dos des amis de Voynet... En clair ils leur piquent la place et se vengent d'avoir été écartés de la présidentielle, de la direction lors de la grande synthèse ..dont ils ont été exclus... De plus  l'argument décroissance  permet aux amis de Cochet de jouer sur les deux tableaux.. Ils se disent radicaux car "écolos decroissants" .. mais  à la droite du parti car  le nouveau paradigme écolo antiproductiviste les oppose à la gauche (accusée d'être) productiviste les rapprochant des écolos de droite. La décroissance leur permet de jouer succéssivement sur tous les tableaux... et Cochet qui fut un bien tiède ministre à la botte des socialistes (allant même de manière pitoyable jusqu'à retirer son nom d'une pétition contre Chirac pour être ministre) peut tour à tour  jouer les radicaux... et les amis de Hulot. (on retombe là sur l'ambiguité du concept de décroissance)

Voilà en quoi Dany, Duflot, Placé sont très très forts (même si c'est vraiment peu ragoutant) .. au nom de l'unité et l'ouverture externe à la droite écolo (Cohn Bendit et les amis de Hulot ).. ils tentent de gauchir en interne les Verts...en faisant rentrer Bové dans la bergerie.

Ne me demandez pas pourquoi les amis de Voynet acceptent ça... C'est incompréhensible..Ne me demandez pas pourquoi d'un point de vu éthique des ultragauchistes acceptent de se ranger derrière Cohn Bendit et les amis de Hulot qu'ils vomissent à longueur d'interwview de motions, de publication....c'est l'incohérence permanente des Verts..... C'est le caractère insupportable d'une organisation qui refuse d'assumer une ligne politique claire. C'est la perversité d'individus qui passent 80 % de leur temps en intrigues d'appareils..pour quelques places...et se croient champions en politique.

Et puis mes analyses s'arrètent là car j'ai fort heureusement décroché des histoires de cette maison des fous et tout ça m'a  tellement énervé pendant des années que je n'ai plus envie d'en savoir plus.

En esperant que c'est un peu plus clair comme ça.

Repost 0
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 19:16

Je croyais pas si bien dire en utilisant ce terme de "montreur de trou de balle" pour montrer la vulgarité d'un article récent de notre journal local... Ce samedi l'investigation va encore plus loin ! Quitte à tomber au fond du trou ! car à La Provence on ose faire des enquêtes choc....Vous allez me dire qu'on va enfin savoir ce qui se passe sur certains marchés publics ?? que l'on va avoir une enquête sur les pratiques bizarres de sous traitance sur certains marchés publics ? qu'on va enfin connaître les activités de certains élus locaux et voir leur incompatibilité éthique avec une fonction éléctive.. que nenni.. ne rêvez pas..l'enquête de terrain, l'investigation est un art qui ne s'accomode pas de ces sujet futiles... Votre journal local préfère un vrai travail de journalisme, une enquête poussée.... Par exemple ce samedi c'est en pleine page que deux journalistes se sont fendus d'un article extrêmement profond.. en pleine page.. pour  faire de la pub ....d'une boite à partouze sous couvert d'enquête..." Escapade dans le monde secret du libertinage... . Où comment faire du journalisme sensationnel , de l'infommertiale sans le dire...

Pitoyable.. Journaliste..non .. spécialiste en trous de balle.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 21:57

Il faut le dire Dany est trop fort... Réussir à faire croire qu'il va réussir à faire une union des écologistes est vraiment incroyable. On pourrait le rêver peut être y parviendra t'il...mais c'est surement trop tard..

Sur le cas Bové. Après avoir vanter les joies de l'antidéveloppement et le la décroissance version radicale, après avoir appeler à voter Non aux côtés des productivistes les plus notoires..après avoir incarné les collectifs antilibéraux...le voilà pres à se mettre derrière le pour le moins liberal...Cohn Bendit partisan du développemnt durable jusqu'à il y a encore une semaine. Belle cohérence idéologique non ?? Mon interprétation est la suivante..Après avoir pris sa gamelle présidentielle et visiblement en recherche d'immunitée judiciaire ainsi que  de ressources financières le bougre semble près à manger son chapeau. De plus sachant que l'initiative est soutenue en interne des Verts par Duflot et Placé il se dit que c'est une façon de reprendre à court terme le leadership des Verts car Cohn Bendit ne participera pas à la reconstruction d'un parti français.. et car l'aile droite des verts sera marginalisée par cette opération car remplacée par des écolos société civile qui une fois la galette en poche repartiront dire du bien de Sarkozy dans leur fondation. Et oui chers amis vous verrez que le paradoxe de cette opération c'est que sous un paravent libéral (Dany) l'opération va accenuer la gauchisation des verts. N'oubliez pas que le fin stratège qu'est Placé (aile droite de l'extrême gauche des Verts est à la manoeuvre derrière tout ça.)

Sur le cas Besset que personne ne connait mais qui est le pote d'Hulot.. Après avoir détruit l'écologie politique à la présidentielle avec le pacte qui aurait du servir de tremplin à Hulot et donc à le reconstruction d'une force politique écologique... (ah si Bennahmias avait été écouté..!!) . Voilà notre ami Besset qui après avoir pondu avec la fondation Hulot un communiqué de félicitation de l'élection de Sarko.. (une merveille) se retrouve un peu à l'étroit dans sa fondation et se verrait bien au parlment européen. Il fait donc semblant d'apporter le soutien de Hulot..qui à mon a vis ne se mouillera jamais au point de dire qu'il appelle à voter pour telle ou telle liste... Il apporte donc les reseaux des associations écologistes... Mais franchement je ne vois pas des associations comme Greenpeace, la FNE, FNAUT, LPO, appeler à voter pour une liste aux européennes et je ne vois pas des bulletins avec la mention "amis de M Hulot" ou Greenpeace et Fondation Hulot !!! En clair il n'apportera pas une voix.
Ps je vous conseille de lire son bouquin "Comment ne plus être progressiste..sans être réactionnaire" vous y verrez la nature de ses opinions qui  sont c'est sur non  progressistes mais sont loin de ne pas être réactionnaires...pourtant le bougre est passé par la rédaction de rouge et la LCR....Une bonne lecture vaut de longs discours...

Avec ces deux nous aurions épuisé le spectre des écologistes..?? Un peu rapide non ???

A la trappe les écologistes du Modem comme Corinne Lepage et Jean Luc Bennahmias.. qui ne lacheront pas des circonscriptions européennes pour cette aventure et savent que l'opération Cohn Bendit n'est pas le prélude à la création d'un grand parti de l'écologie.. Parti qu'ils appelaient de leurs voeux et mais ont vu éclater en vol à cause des refus répétés des Verts..(la même direction qu'aujourd'hui..) Ils ne seront pas assez naïfs pour ne pas voir la manoeuvre des Verts et savoir qu'il ny a aucun engagement de construire un nouveau parti écologiste.


A la trappe les Alternatifs soutiens de José Bové pour les européennes qui ne suivront pas (c'est un euphémisme) l'initiative Cohn Bendit ?? A la trappe les soutiens altermondialistes et écologistes de Bové, les membres des collectifs antilibéraux qui s'orientent dèja vers le Nouveau Parti anticapitaliste de Besancenot ?  M R Jennar et d'autres sont déjà en passe d'absorption. Une écologie "radicale" "d'extrême gauche" va bien être défendue .. A la trappe les écologistes partisans de la décroissance (les vrais)  comme Paul Ariès qui participent aux opération de Politis pour créer une organisation à gauche du Ps.. ?? Car les décroissants même si les rethoriques sont parfois différentes du NPA sont souvent proches et un début de fusion a déjà eu lieu localement aux municipales à Lyon..
Les écologistes engagés dans l'opération Politis, à n'en pas douter,   finiront  en satellite du NPA car leur chimère est de décrocher une partie du PCF (Braouzec) et une partie du Ps (Melenchon)  au prix de compromis intenables sur le productivisme et nom  d'une pseudo unité du NON au TCE qui est un leurre.. Les scissions du PS et PCF n'arriveront jamais .. Alors les amis de Politis ne resisteront pas à la force du processus enclenché par Besancenot qui il faut bien le dire est impressionnant.. car il est lui réel (contrairement aux simples déclarations de principe de Politis et aux manips des verts). Pour le dire clairement il y aura des écolos légitimes dans le NPA et la gauche radicale et qui n'ont pas fini de l'ouvrir.

A la trappe les écologistes de droite comme France Gamerre de Génération écologie ? Antoine Waechter du Mouvement des écologistes indépendants ? A la trappe les troupes de la France en Action ??? A la trappe NKM et Borloo qui se prévaudront du Grenelle ? Borloo qui pourrait avec Tapie aller faire la peau au Ps et à Bayrou.. comme il l'a fait à Rocard en son temps ???

A la trappe Bruno Rebelle (ex Greenpeace) et la tendance écologiste du Ps qui pourtant commence à se structurer ?? à la trappe les membres d'Utopia qui viennent de sortir un manifeste assez interessant et ont amené à une écologisation progressive du Ps ??? 

L'union des écologistes, c'est sur, ne se fera pas dans les faits... Mais peut être que les médias réussiront  à faire un peu comme si...grace au talent de Cohn Bendit. En clair, idéologiquement et en terme de réseaux écologistes l'union ne se fera pas.. la question est donc de savoir si les médias réussiront à faire croire le contraire ?? C'est pas impossible. Sur le terrain médiatique Dany est trop fort...

Repost 0
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 09:20

Les Verts les plus éminents signent dans les Echos une tribune pour la décroissance. C'est assez drôle. Voir Cohn Bendit, Lipietz, Mamère et quelques autres seconds couteaux faire ça..

Daniel Cohn Bendit  dans son sens ultra poussé du marketing  se met à la décroissance ..mais en vidant ce terme de tout son sens puisque le texte prend le contre pied de cette notion..Quel talent..Je suis fan.  Quant à Mamère on n'est plus à un retournement de veste pres....j'ai encore en mémoire une conversation téléphonique sur ce sujet et je garde précieusement son courrier suite à l'envoi de mon manuscrit... Quant à Lipietz il a du oublier les articles qu'il a écrit pour signifier en quoi ce terme n'était pas bon... Mais une place de député européen vaut bien une messe... Encore un exemple poussé de cohérence idéologique. Les décroissants ont de quoi s'inquiéter avec de tels nouveaux partisans ... la charge radicale du  concept de décroissance n'en a plus pour très longtemps...

Côté décroissance j'avais annoncé un commentaire des bouquins de Ariès et Cheynet.. C'est au dessus de mes forces. Critiquer des ouvrages qui en critiquent d'autres sans citer le moindre extrait précis... En fait je me contenterai de quelques propos lapidaires.... Pas la peine de les lire  si vous achetez La décroissance.. c'est une série de copier coller (des fois mal fait d'ailleurs..car j'ai cru repérer des  doublons). Il est assez drôle de voir des personnes qui dénoncent la junk food, la junk production.. faire des junk bouquins. Et quand c'est pas accompagne de dessins comme dans le journal c'est plus indigeste.

Pour parler plus sérieusement de critique du développement et de l'économie je vous ferai un commentaire d'une de mes lectures de vacance, le  magnifique ouvrage de Michel Henry sur MARX Le tome 2 sur la philosophie de  l'économie (Gallimard , 1991). Là on parle sérieusement .. même si je ne suis pas d'accord avec cette lecture phénoménologique de l'antiéconomisme. Le résumé officiel des adeptes est là :http://www.michelhenry.com/marx3.htm#tome2 . On lira d'ailleurs aussi avec interet un site et une publication Sortir de l'économie. http://sortirdeleconomie.ouvaton.org/ qui sont parmi les choses les plus sérieuses et cohérentes dans ce que j'ai pu lire dans la mouvance de l'anti développement....


Repost 0
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 09:32

Rentrant de vacances on pourrait se dire que je vais vous parler des courlis et aigrettes bretons..des marmottes du Champsaur..que nenni..on reprend avec un magnifique article dans La Presse locale.

Je voulais juste vous signaler l'article de lundi sur cette pauvre résidente de Puyricard qui a pris une balle perdue...On peut compatir à cette souffrance s'interroger sur ce phénomène...mais La Provence a décidé d'aller plus loin.. Au poids des mots elle rajoute le choc des photos...Ainsi nous avons droit à la photo (couleur) de la blessure de la victime.. car oui quoi de mieux qu'une photo d'un nombrile et d'une trace de trou de balle pour "informer" les lecteurs ... On peut s'étonner qu'une personne se laisse photographier ainsi...mais qu'un journal ose publier ça....!

Chers amis vous êtes donc au courant vous pouvez envoyer à La Provence vos photos de  trou de balle... ou vos photos de panaris, amputations, blessures diverses à votre journal local...ils se feront un plaisir de les publier.. Vous avez dit journalistes  ??? Non utilisez plutot le terme de montreurs de trou de balle... ou montreurs d'ours.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article