L’Express : Au cours d’un récent entretien, vous citiez Coluche : « La moitié des hommes politiques sont des bons à rien ; l’autre moitié sont prêts à tout. » Est-ce ce que vous pensez vraiment ?


Besancenot :
Oui, je le pense. Si Coluche avait été de ce monde, je n’aurais jamais été candidat à l’élection présidentielle. J’aurais voté pour lui.


On vous l'avait dit.....Besancenot c'est Coluche en moins drôle..