Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 15:36
Communiqué

Nous apprenons ce jeudi dans l’interview d’Hervé Guerrera à La Provence que nous, Cyril Di Méo et Arinna Latz, n’avons pas « souhaité être sur la liste » des Verts aixois. Le propos est assez ironique car nous lisions dans La Provence du mardi 16 juin une fatwa de Mme Delhaye leader des Verts aixois à notre encontre : « Medvedowsky m’a assuré qu’il n’y aurait aucun ancien Vert sur sa liste ». Fatwa ayant bien fonctionné. L’esprit d’ouverture de la campagne de Daniel Cohn Bendit ne souffle manifestement pas à Aix. Peut on à ce point abuser les aixois en demandant publiquement notre mise à l’écart puis en faisant croire que nous étions désirés dans une liste d’union des écologistes… de grâce un peu de sérieux et de cohérence. L’enjeu écologique en a besoin.

M Guerrera affirme ensuite qu’il y avait une majorité d’UMP sur la liste de Génération Aix. Ceci est faux. Et il sera d’ailleurs ravi de retrouver, au deuxième tour, ces mêmes personnes qui avec François Xavier de Peretti sont aujourd’hui sur la liste Tous ensemble pour Aix. Nombreuses personnes de qualité avec lesquelles, il s’apprête, à son tour, à se « fourvoyer » comme nous en 2008.

Que de temps perdu pour l’écologie.



Cyril Di Méo Arinna Latz Conseillers municipaux Verts 2001-2008
Repost 0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 22:21
 « UN MILLION D'EUROS » nous dit-elle...

Depuis quelques jours, Madame Joissains diffuse un tract bien étrange, mais qui fait grand effet sur les aixois, dans lequel elle prétend que « le coût pour la ville de l'annulation et de la réorganisation des élections est de 1 million d'euros », sans apporter la démonstration de ce qu'elle avance. Si on prend une calculatrice, sachant que la ville totalise 86 bureaux de vote nécessitant chacun 4 fonctionnaires de la ville pour être tenus, qu'à ce titre chaque fonctionnaire perçoit une indemnité de 180 euros par jour, soit 360 euros pour les deux dimanches de la consultation, avec les charges sociales, la somme totale s'élève donc 217 728 euros ; ce dont ne vont pas se plaindre les employés de la ville qui ont en général des salaires modestes. Quant au matériel électoral, urnes et isoloirs, ils sont propriétés de la ville et ne génèrent donc aucune dépense nouvelle ; La propagande officielle est remboursée par l'Etat sur compte de campagne des candidats, propagande pour laquelle la ville ne débourse pas un euro !

Mais où es donc passé le fameux million d'euros de Madame Joissains ????

Mieux, notre ville va dans ce même temps faire de sacrées économies : les salaires du maire et de ses élus sont suspendus jusqu'au début août, date de remise en place post électorale des institutions municipales. (Soit depuis le 8 juin, près de deux mois) ce qui fait une économie pour deux mois de 414 000 euros De plus, les élus municipaux de la ville siégeant à la Communauté du Pays d'Aix (ce sont aussi vos impôts) ne perçoivent plus non plus d'indemnités pendant 2 mois ; C'est encore 216 000 euros d'économisés ! Si on ajoute, pour faire bonne mesure, les frais de mission, de voiture, de bouche et de collaboration de tout ce petit monde, c'est 60 000 euros qui ne sortiront pas de la poche des aixois ! Si vous additionnez ces sommes vous verrez que la ville et la Communauté du Pays d'Aix vont donc économiser pendant ces deux mois la somme rondelette de 472 272 euros ! Aussi, la prochaine fois, avant de sortir n'importe quel chiffre (comme à son habitude !) madame Joissains y réfléchira à deux fois.

La vraie question maintenant est de savoir si les clés de la ville et les cordons de la bourse doivent être rendus à une aussi mauvaise comptable !

Stephane S

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 17:21
Patrice Halimi avec la fougue qu'on lui connait vient de réintroduire la question écologique dans les municipales aixoises. Il nous rappelle juste quelques vérités sur les retards en matière d'urbanisme et de transports dans notre  ville accumulés depuis 20 ans...et nous montre qu'ailleurs les politiques ont fait des choses...



http://www.pacteecologiquepouraix.org/ link

S'il n'y avait qu'une mesure à défendre c'est celle évoquée lors de la conférence de presse de l'intégration du pays d'aix dans un syndicat mixte des transports avec Marseille et le département pour faire une véritable politique harmonisée (billétique unique, reseau intégré...)

Il y a avait de nombreux politiques aixois (et deux têtes de liste Nathalie Leconte et Stéphane Salord ) à ce lancement. On notera juste de manière ironique..L'absence des Verts aixois...Toujours aussi forts les gars...


PS le pacte reprend l'idée de couverture de l'autoroute évoquée par le team Pezet. Comment vont réagir les différentes listes..qui ont toutes refusé ce projet..?

Repost 0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 10:41
Quelle va être la répartition des rôles si l'alliance Medve / De Peretti l'emporte ? Qui sera maire ? Qui sera président de la CPA. Medve l'a annoncé lors de sa conférence de presse il ne cumulera  pas. Donc il y aura partage. La logique éléctorale voudrait donc que Medve devienne maire d'Aix, De Peretti Président de la CPA et Guinde premier adjoint.

Mais je ne suis pas sûr que cette répartition soit judicieuse. Pour être maire il faut être très présent dans la ville et ses quartiers. Il faut un long travail de représentation et de proximité.  Cela est inconciliable avec un travail de chef d'entreprise à Paris. A mon avis De Peretti qui est viscéralement attaché à Aix, conviendrait parfaitement à cette tâche.  Et puis c'est son rêve. Pour la CPA c'est un espace plus technocratique et qui nécesite de très bons liens avec le CG13 puisqu'il faudra traiter de lourds dossiers : l'intégration d'aix dans un syndicat mixte des transports avec marseille et le CG13, le passage par le Sud de la RD 9, l'urbanisation de l'Arbois. C'est donc quelqu'un de plus proche de la métropole Marseillaise et de JN Guerini qu'il faudrait. Medvedowsky en a tout à fait le profil. Et puis comme c'est là que sont les principaux pouvoirs ce serait normal que le pilotage politique de la CPa soit fait par le tête de liste  PS .

Il n'y a pas de doute que par transparence pour les citoyens aixois ils communiqueront dans les semaines qui viennent sur cette répartition.
Le problème c'est de savoir si les aixois accépteront de voter pour la tête de liste Medvedowsky  à Aix pour se retrouver avec De Peretti comme maire ? Il n'y a pourtant pas d'autre solution. Nous sommes hélas là bloqués par le mode de scrutin indirect pour la présidence de la CPA..
Repost 0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 14:31
Après mon exécution, Medevedowsky s'est aussi offert la tête de Lucien Alexandre Castronovo. Insignifiant me direz vous.. Surement... Mais ce qui est plus grave c'est que se sont aussi les pezetistes qui ne seront pas sur la liste du Tous Ensemble....(juste 10 % au premier tour de 2008). On ne change pas des pratiques qui "gagnent" .
 
En tout cas voilà une conception bien singulière du rassemblement et de l'intérêt général. Voilà encore un handicap pour battre les Joissains... 
Repost 0
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 02:16

UMS

Nicolas Rey manque visiblement d'une clé pour comprendre la vengeance du NPA sur l'UMS.  Il n'était effectivement pas là l'an dernier. C'est pourtant assez simple, il y a eu détournement de logo de la LCR par Remy Jean et ses amis de l'UMS  au profit de la liste de Medvedowsky.... La LCR devenue NPA n'a pas apprécié. 


PS Et puis Remy jean n'a pas les cheveux rouges et c'est déjà un début de social libéralisme


La gauche de la gauche part en solo mais pas au complet

Publié le samedi 20 juin 2009 à 19H17

Le PC, le NPA et le Parti de gauche élaborent une liste sans l'UMS

Célia Baudu, Nathalie Leconte et Jean-Yves Salvat (de gauche à droite, respectivement pour le NPA, le PC et le Parti de gauche), n'ont pas encore formalisé la liste "Aix à gauche" qui reste "ouverte à toutes les personnes résolument de gauche".

 

Encadré: l'UMS, le grand absent

A la gauche de la gauche, les tractations pour présenter un front uni ont duré jusqu'à jeudi soir. Le Parti communiste, le Nouveau parti anticapitaliste (NPA), le parti de gauche et l'Union pour un monde solidaire (UMS) pensaient pouvoir proposer une alternative à tous les déçus de l'alliance avec le MoDem. Le front a échoué lors de la composition des listes, l'UMS de Rémy Jean, colistier en 2008 de Medvedowsky et de Leconte, s'estimant légitime pour exiger la première ou la deuxième place sur la liste. "Une question de représentativité, note Rémy Jean pour l'UMS, qui a quitté la réunion et ne partira sur aucune liste. Après l'alliance des girouettes, nous souhaitions l'union de la gauche, mais une union équilibrée. Nous avons laissé passer une belle occasion."

 

Par Nicolas Rey ( nrey@laprovence-presse.fr )

Pour rappel

Communiqué de la liste Aix en Luttes (LCR)

Nous condamnons avec fermeté les mensonges d'Alexandre Medvedowsky et de Jacques Agopian (et donc Remy Jean) qui ont prétendu dans leurs tracts que la liste Aix en Luttes leur avait apporté son soutien pour le deuxième tour des élections municipales et cantonales. Jamais nous n'avons fait part d'un tel soutien, qui est une pure invention du Parti Socialiste et de ses alliés. Concernant le deuxième tour des élections municipales, nous avions simplement indiqué que la défaite des représentants de la droite serait un désaveu de la politique du gouvernement. Nous n'avons pris aucune position pour les élections cantonales, ni pour le premier, ni pour le second tour.

Que des candidats qui se réclament de la gauche se laissent aller à des manoeuvres aussi grossières montre le peu de cas qu'ils font des plus élémentaires principes de la démocratie.

Le 17 mars 2008

 
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 21:59
Les dernières nouvelles sont les suivantes.

Il n'y aura pas de liste d'union de l'extrême droite ni du FN... Joissains pourra donc capitaliser ces voix dès le premier tour..La direction nationale du FN n'en veut pas..Comprendra qui pourra

Joissains fera sa liste. (UMP / nouveau centre / gauche moderne / PRV / Génération écologie)

Stéphane Salord tentera de donner une nouvelle chance à Aix avec une liste citoyenne.

Modem et Ps présenterons une liste commune

Le POC et les VERTs feront aussi la leur.

NPA, PCF, Parti de Gauche s'unissent dans une liste commune (Aix à gauche).

Soit une liste de droite / extrême droite et 4 listes d'opposition. Une éléction dès le premier tour de maryse Joissains n'est plus à exclure vue le non rassemblement de l'opposition et vues les divergences dans cette opposition car si Salord / PS / Modem et Verts sont prés à s'allier il n'en est rien pour la liste Aix à gauche.

Repost 0
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 21:51
Elections municipales d’Aix-en-Provence

"Aix à gauche"

Face à l’urgence sociale et écologique, nous, le Nouveau Parti Anticapitaliste, le Parti Communiste Français et le Parti de Gauche avons décidé de nous unir et de lancer un appel au rassemblement de toutes celles et ceux qui veulent un véritable changement de gauche pour la ville d’Aix-en-Provence qu’ils soient syndicalistes, acteurs du mouvement associatif, citoyens engagés dans les luttes ... Reflet de ses composantes, la liste "Aix à gauche" sera conduite collégialement et Nathalie Leconte occupera la tête de liste. Loin des querelles d’appareils, de personnes et des gestions libérales et sociales libérales qui ont conduit aux désastres sociaux et écologiques, nous porterons un projet clairement à gauche. Nous nous engageons pour Aix sur un projet volontariste de développement des services publics de proximité dans tous les quartiers, une politique de logement pour tous, d’accès à la culture pour chacun et de lutte contre toutes les formes de discrimination. La liste "Aix à gauche" s’engage pour une pratique de la démocratie en lien permanent avec la population.

Aix-en-Provence, le 18 Juin 2009

On notera avec intérêt (et étonnement) que l'UMS ne participe plus à cette alliance... Remy Jean  et la famile Hubert auraient ils (comme Convergence et Ambrogiani) découvert les vertus du centrisme ? On en saura surement plus bientot ??  Enfin tout ça reste bien confus d'ailleurs Medvedowsky continue à utiliser les logos du PCF, de l'UMS et des Verts sur son site, preuve que la rupture n'est pas définitive. 
Repost 0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 22:31

On a du mal à l'admettre mais la réalité nous dévoile une face bien obscure de la gauche aixoise et une étrange collaboration avec le joissinisme. Les faits loin d'être isolés, mis bout à bout, avec un peu de recul,  semblent faire système.



La première et plus évidente des confusions est évidemment la collusion entre Joissains et Medvedowsky depuis le retrait du recours en annulation de l'élection municipale de 2001(au moment ou l'épouse de mme medvedowsky était licensiée et indemnisée par la CPA pour 150 000 euros). Ceci dans des circonstances douteuses ou en tout cas politiquement très reprochables. Peut être est ce d'ailleurs l'acte fondateur..un péché originel..?

Cette situation apparait dans le rapport dévastateur de la chambre régionale des comptes sur la gestion de pays d'Aix développement consultable en ligne.

 

http://www.ccomptes.fr/CRC22/documents/ROD/PAR200423.pdf

Et ceci a donné ce reportage édifiant sur France 3.

http://www.youtube.com/watch?v=YnY2s5yYYCc

S'en est suivi une opposition politique socialiste relativement peu offensive à la communauté du Pays d'aix et à la ville. Ainsi nous avons eu droit à 7 ans sans une question orale socialiste.. et à un vote répété du budget de la communauté du Pays d'Aix ( jusqu'à l'approche des éléctions législatives).

Mais le plus marquant fut surement cette campagne éléctorale. Ainsi nous avons assisté à un véritable pacte de non agression et une véritable collaboration entre Joissains et la liste Aix pour Tous.

D'abord avec la signature de communiqué de presse commun entre l'équipe d'Aix pour tous et celle de Mme Joissains. Communiqué contre l'affichage sauvage..ce qui relève de la galégade vus leurs affichages et..contre les tracts anonymes... ( Esperons d'ailleurs que la plainte déposée nous permettra d'y voir plus clair sur son (ses ) auteurs)

voir la copie du communiqué adressé par le service presse de M Joissains.
http://cyril-dimeo.over-blog.com/article-7366817.html

Mais c'est vrai que Medve et Joissains ont des amis et des fréquentations communes depuis logtemps.  Ainsi le journal indépendant Bakchiche nous signale par exemple leur proximité avec le "Cercle Concorde" et M Lantieri.

la saga et les liens avec le Cercle concorde racontée par bakchiche.
http://www.bakchich.info/article2295.html

Parlant de fréquentation commune : la présence en 4eme de la liste d'Aix pour Tous de Mme Nadia Kahoule le lendemain de la présentation de la liste pose question. Ainsi Mme Kahoule fondatrice de l'UMP sur la 14 eme circonscription en 2002 (celle de Mme Joissains), membre du bureau fédéral de (départemental de l'UMp), membre jusqu'à quelques jours avant son intégration sur la liste d'Aix pour tous du Parti radical valoisien (parti..mené sur Aix par sophie Joissains)  ..et amie intime de la famille Joissains (amie au point d'être marraine de la 3eme fille d'Alain Joissains) s'est donc retrouvée à la place importante de 4eme. .sur la liste ..de d'Aix pour Tous. A l'insu de leur plein gré... des membres d'Aix pour Tous.

La présentation par la Provence du sarkozysme de Mme Kahoule
http://www.laprovence.com/articles/2008/01/19/236852-AIX-Nadia-Kahoul-une-sarkozyste-chez-Alexandre-Medvedowsky.php


Nadia Kahoule qui déclare dans le même journal La Provence être avec M Medvedowsky car "elle n'a pas envie de faire de mal" à son amie (sic). après la victoire de mme Joissains..ces mots sonnent avec un sens particulier ???

Le scan de La déclaration de N Kahoule dans La Provence.
http://cyril-dimeo.over-blog.com/article-7353808.html

Après un second tour où il a refusé toute forme d'alliance avec les personnes pouvant le faire gagner M Pezet et FX De Peretti...Medve s'est donc fait étaler. Battu à 770 voies (sur plus de 80 000 élécteurs) M Medvedowsky n'a pas jugé necessaire de faire un recours. Il semble y a voir pour le moins grieff quand on voit le lien entre les publications municipales, les affichages de travaux municipaux et la campagne Joisains.. et un certians nombre d'autres faits....

La teneur d'un recours possible.
http://www.laprovence.com/articles/2008/03/29/363731-AIX-Stephane-Salord-depose-un-recours-contre-Maryse-Joissains.php

Pourquoi déposer d'ailleurs un recours puisque...."il ne regrette rien"  ????

interview à La Provence.
http://www.laprovence.com/articles/2008/03/31/368685-UNKNOWN-Alexandre-Medvedowsky-Je-n-ai-pas-de-regret.php

Et puis que les recours c'est pas trop dans ses méthodes...comme le montre la pantalonade de 2001. Et le non recours lors de sa candidature à la législative sur la 14eme circonscription contre Maryse Joissains..alors qu'un employé municipal avait signalé un certains nombre de faits troublants....

un employé municipal menacé à Aix, l'explication sur Agora Vox.
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=36678

Tout cela cumulé fait un peu beaucoup. Certains journaux nationaux d'investigation s'interrogent d'ailleurs.. car comme l'écrit Bakchiche à Aix c'est "la politesse des polissons " entre Joissains et Medve"

http://www.bakchich.info/mot428.html


On pourrait crier à la parano...à l'amertume... Mais les faits sont désagréablement tétus et se répétent... Ainsi nous avons assisté récemment à un courronement  de ce calino-joissinisme. Ainsi la stratégie d'alliance de M me Joissains et de l'équipe d'Aix s'est manifestée lors des dernières réunions des conseils municipal et communautaire du pays d'Aix. Au conseil municipal par l'éviction des membres de Génération Aix de la représentation à la CPa.. ce qu'aurait permis un scrutin normal...

Mais surtout nous avons assisté à une alliance publique à  la communauté d'agglomération du pays d'Aix. Ainsi M Agopian bras droit de M Medvedowsky s'est ainsi vu attribuer un poste de vice-président de la CPA....(une enveloppe budgétaire de 180 000 euros)

http://www.laprovence.com/articles/2008/04/19/401576-AIX-La-presidente-Joissains-joue-d-entree-l-ouverture.php


Pour en rajouter dans le compomis et l'alliance.. une petite cerise sur le gateau en quelque sorte..... c'est avec la collaboration générale des membres d'Aix pour Tous du PCF, POC, PS et de l'UMS qu'ont été désigné comme vices présidents de la CPA...Sophie Joissians (140 voies sur 142 ??) et les membres de la majorité Joissains. L'allaince objective... devient là publique....

Les conseils se déroulent donc dans la plus totale connivence.
voir l'article de la Provence du 29 avril.

 



Et les divers protagonistes de cette mascarade sont capables de se faire quelques politesses.

http://cyril-dimeo.over-blog.com/article-26186504.html Et le gagnant du plat de lentille 2008 aixois est...

Les membres d'Aix pour Tous , Ps, POC, PCF, UMS ont donc inventé une nouvelle théorie aixoise, l'alter-joissinisme. Le Joissinodovskysme... Un mélange de collaboration avec un pseudo-discours de gauche.
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 21:31
 
Youpee.. C'est fait Alexandre Medvedowsky et FX De Peretti viennent de sceller leur union. Pour l'intérêt général on peut se réjouir de l'arrivée de ce scénario qui est le seul moyen d'envisager une large alliance Ps / Modem permettant de battre Maryse Joissains.
Ce scénario  je le défends depuis plus de deux ans. Et nous avions en 2007 déjà proné des primaires et une alliance de toute l'opposition. Celle ci se fera visiblement au second tour de Stephane Salord à H Guerrera en passant par  Medve et De Peretti. Pour constituer un front arc en ciel anti Joissains. Esperons que cela permettra de reconquerir cette ville.


Ps : Une déception à titre personnel cependant. M Medvedowsky n'a pas souhaité que je figure sur cette liste. Je le regrette car je pense que les idées de l'écologie politique doivent être portées dans  notre ville qui souffre: de la pollution, d'un urbanisme qui mite le territoire ( voir le plateau de Puyricard ou à la Duranne ) et d'une asphyxie par l'automobile. Je ne m'en retire pas pour autant sur  "mes falaises de marbre" et j'appelle les Aixois à  voter massivement contre Maryse Joissains. 
Repost 0