Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 09:47


Un très bon score du Ps et du front de gauche. Un effondrement des écologistes et du FN.


Election cantonale partielle de Vitrolles

 

 

Inscrits :23151

 

Votants : 6623              28,6%

 

Blancs ou nuls :  103

 


 

Candidats :

 

Christian BORELLI (UMP) :  1331   20,4%

 

Rolande GUEDJ (Vitrolles Ecologie) : 174   2,7 %

 

Jean-Marie PONCET (NPA) : 224   3,4 %

 

Gérard GENTY (SE) : 152   2,3 %

 

Aminda HUILE ( POI) : 50  0,8 %

 

Loïc GACHON (PS) : 2754    42,2 %

 

Jean-Paul HOPP (Europe Ecologie) :  263  4 % 

 

Laurent COMAS (FN) : 821   12,6 %

 

Henri AGARRAT ( Front de Gauche) :  747    11,5 %

 


Repost 0
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 11:35

Copenhague : Cohn-Bendit s'affiche avec Bayrou et ironise sur l'absence du PS

NOUVELOBS.COM | 22.11.2009

Ce débat transpartisan organisé à l'initiative d'Europe-Ecologie en vue de préparer le sommet des Nations unies de Copenhague sur le climat a surtout été l'occasion pour les deux hommes de se réconcilier. Grand absent, le PS a pour sa part été copieusement critiqué.

Cohn-Bendit et Bayrou (AFP)

Cohn-Bendit et Bayrou (AFP)

C'est à l'occasion du "Forum Copenhague", une réunion transpartisane organisée à l'Assemblée nationale à l'initiative d'Europe-Ecologie en vue de préparer le sommet des Nations unies de Copenhague sur le climat (7-18 décembre), que Daniel Cohn-Bendit (Europe-Ecologie) et François Bayrou (MoDem) ont scellé leurs retrouvailles samedi 21 novembre. Oubliée donc, leur empoignade du mois de juin en plein débat télévisé pour les européennes. En revanche, grand absent de la rencontre, le PS s'est fait tacler au passage par Daniel Cohn-Bendit : "Si pour que Copenhague réussisse, il faut attendre que la gauche revienne au pouvoir en France, on est mal barré", a-t-il ironisé. Le seul représentant socialiste présent était Michel Rocard.

Les vieilles rancunes au placard



"Pour faire quelque chose de sérieux sur ce sujet, il faut se rassembler. Pour faire quelque chose de sérieux pour la France, il faudra aussi se rassembler", a expliqué François Bayrou, anticipant sur les échéances électorales de 2012.
Pour le député des Pyrénées-Atlantiques, "l'idée qu'on pourrait rester chacun chez soi et chacun pour soi en pensant qu'on peut prendre le pas et la domination sur les autres est une idée stupide".
Minimisant la portée de ces retrouvailles après leur algarade en juin - "ce n'est pas une révolution" -, François Bayrou qui a serré chaleureusement la main de "Dany" devant une nuée de caméras, a assuré que l'incident des européennes était "sans aucun doute" oublié.
Plus tôt, le coprésident des Verts au Parlement européen qui a reçu depuis coups de fils et "textos gentils" de François Bayrou, avait déclaré n'avoir "jamais été fâché, c'est lui qui s'était fâché avec moi".

Les absents ont toujours tort


Restée très discrète au fond de la salle à l'arrivée de François Bayrou, la secrétaire nationale des Verts Cécile Duflot, pas très MoDem-compatible, a "regretté" que les partis de gauche, et notamment la numéro un socialiste Martine Aubry, n'aient pas participé au forum auxquels ont pris part les députés Eric Diard (UMP), Sophie Auconie (Nouveau centre) et Jacqueline Fraysse (PCF) venue à titre personnel.
"Au-delà des clivages", on peut avoir, "sans renier ses convictions mais en toute franchise, un débat sur des enjeux qui sont ceux de l'humanité", a-t-elle argumenté, ironisant sur la présence du PS dimanche au concert L'Ultimatum climatique au Zénith. "L'erreur, c'est qu'on n'a pas invité Yannick Noah aujourd'hui", a-t-elle persiflé.
Même son de cloche du côté de "Dany", qui a jugé "ridicule" la position du PS qui "dit 'on ne discute pas avec la droite'" et s'est amusé d'une hypothétique venue de Ségolène Royal à ce forum après son intervention à Dijon samedi dernier aux rencontres organisées par Vincent Peillon.
"Si pour que Copenhague réussisse, il faut attendre que la gauche revienne au pouvoir en France, on est mal barré", a-t-il encore persiflé en soirée sur France 2.

Et Copenhague dans tout ça ?


Jugeant le PS "malade", Michel Rocard a estimé de son côté que "le ballet de qui vient, qui ne vient pas" est "bien secondaire".
"Nous n'aurons qu'un mauvais accord" à Copenhague, mais il faudra "trouver un compromis", a dit l'ex-Premier ministre socialiste qui a par moment monopolisé la parole lors d'un débat parfois loin des enjeux de Copenhague.
"Pour un compromis le moins mauvais possible, il faut qu'on ait des ambitions", lui a rétorqué Daniel Cohn-Bendit. "Notre boulot est de mettre la pression sur les gouvernants", a conclu François Bayrou.
Plus tôt, Cécile Duflot a estimé que les dirigeants politiques n'avaient "pas le droit" de faire de Copenhague une "opération de communication", critiquant la "stratégie de bouc-émissaire" de Nicolas Sarkozy.
"C'est pas moi, c'est Obama, c'est pas nous c'est la Chine, (...) c'est toujours les autres", a-t-elle ironisé, soulignant que "la maladie sarkozienne de l'autosatisfaction est plus contagieuse que la grippe A".
"Certains tiennent un discours sur les marches du perron de l'Elysée et font le contraire dans les mandats qu'ils donnent à leurs négociateurs" pour Copenhague, a dénoncé la candidate Europe-Ecologie en Ile-de-France, appelant à une "mobilisation par les urnes" dès les régionales de mars.

(Nouvelobs.com)
Repost 0
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 10:40
A la lecture du Libération du jour (si si il leur reste quelques lecteurs) on découvre que le leader Paca de Cap 21 Olivier Lesage est déjà intégré dans la main (c'est l'infographie) de la nébuleuse d'Europe Ecologie.

Il semble donc que l'accord Verts / Cap 21 est signé en PACA.

Ps Et dans le Monde du jour on découvre que Viechnievsky est une vieille copine de sarko ... Tout est possible comme dirait l'autre.

"Une position qui a le don d'agacer sérieusement le président de la région PACA, crédité de bons sondages au premier tour, mais qui aura besoin des écologistes au second tour. "Je n'imagine pas une seconde être mis en examen dans ce dossier, lâche-t-il. Mme Vichnievsky porte la responsabilité de ses propos, moi je tendrai la main jusqu'à la dernière minute. Au fait, n'a-t-elle pas été décorée des mains de M. Sarkozy, récemment, avec des mots très élogieux à son égard ?"

Une petite perfidie dans un débat qui n'en manquera pas, à coup sûr. C'est que Mme Vichnievsky l'assume sans détours : oui, elle a noué une relation amicale avec le président de la République. "On s'est connus en 1997, il n'était que maire de Neuilly-sur-Seine, explique-t-elle. On s'est fréquentés, on se tutoyait. Je me sens libre de mes opinions, les gens de gauche me jugent à droite, et inversement. Je ne l'ai plus vu à partir de 2004." Il lui a remis la Légion d'honneur, le 21 octobre. Avec une phrase bien sentie à son endroit : "Je préfère ceux qui s'engagent à découvert, plutôt que ceux qui se cachent derrière leur fonction", a déclaré M. Sarkozy.

L'avocate générale était émue, forcément. "Je n'imaginais pas refuser cette médaille, dit-elle, c'est la reconnaissance de mon parcours."Plus elle vieillit, moins elle a de certitudes. Mais elle "souri(t) plus aujourd'hui qu'avant", dit-elle. Ça sert aussi, en politique."

Repost 0
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 21:17
Le ton est d'une violence rarement égalée. Peillon qui croyait piquer le courant de Segolène se fait blackbouler... It's no good ? Iznogood ? Ils veulent qu'on perde en 2012 et que Sarko continue à détruire la France c'est pas possible. Le gouvernement  dans le plus pur esprit de la droite extrême nous parle de mariage gris pour les mariages mixtes, hortefeux nous parle de ces maghrébins qu'il ne faut pas trop nombreux, Raoult invente le devoir de réserve pour les écrivains de couleur qui critiquent le gouvernement...... le népotisme règne en maitre,  ils inventent un mode de scrutin à un tour qui insulte la démocratie, prêts à tout marchandiser ils inventent les primes pour assiduité à l'école, ils fiscalisent les indemnités maladies, ils détruisent le service public d'aide aux chômeurs..ils allègent les impôts pour les entreprises avec la réforme de la TP, ils permettent l'ouverture des commerces  le dimanche... et la seule chose que les socialistes trouvent à dire c'est ça !!!!

A quand une gauche responsable et crédible ??? Vite !!!


Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 21:17
Vichnievsky bien seule...Tout est dit.. l'esprit de Cohn Bendit n'existe pas en PACA....

13 octobre 2009

Lancement de la liste régionale

L'Alliance écologiste indépendante présente sa liste pour les régionales

L'Alliance écologiste indépendante (AEI) partira aux élections régionales en Paca. Le mouvement, fruit du rapprochement entre le Mouvement écologiste indépendant, Génération écologie et La France en action a désigné Patrice Miran comme tête de liste pour se lancer dans la bataille.
Liste indépendante prônant le "ni droite, ni gauche", l'AEI regrette "la fin de non recevoir opposée par les Verts" pour un rassemblement dès le premier tour. En revanche, pour le deuxième tour, la position de l'AEI sera dictée "par le contenu des programmes plus que par l'étiquette politique" déclare Patrice Miran. C'est Michel Villeneuve, directeur de recherches au CNRS, qui pilotera la liste dans les Bouches-du-Rhône. Aux dernières élections européennes, l'Alliance écologiste indépendante emmenée par le chanteur Francis Lalanne avait obtenu 4,03% dans la région sud.

Pourquoi pas avec les Verts ?

Ce contexte particulier sur lequel se greffe l’échec du modèle de la surconsommation à crédit nous a amené à prôner le rassemblement de l’ensemble de la famille écologiste. Mais Daniel Cohn Bendit et ses amis ont fait le choix de ménager les équilibres internes des Verts plutôt que de larguer les amarres et de mettre le cap au large pour réellement faire bouger les lignes de force. C’est ainsi que la ligne d’accord systématique et quoi qu’il arrive de l’accord avec le PS reste la doctrine des Verts, ce qui nous laisse perplexes eu égard au bilan écologique de la gestion régionale évoqué ci-dessus. Par ailleurs, dans la région malgré nos multiples demandes les Verts et leur faux-nez Europe Ecologie refusent le principe d’une liste commune malgré nos démarches vis à vis d’eux.

C’est pourquoi nous avons décidé de lancer nos forces dans la construction de l’Alliance Ecologiste Indépendante qui présentera sa liste pour les élections régionales de mars  prochain. Si les Verts changent d’attitude nous pouvons bien entendu envisager les conditions d’un rassemblement de tous les écologistes mais sans rien renier de nos convictions et de notre indépendance.

Posté par alrac06 à 00:02 - 01- Accueil - Permalien [#]


http://allianceecologie.canalblog.com  link
Repost 0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 09:10

Lancement de deux procédures judiciaires

 

Les associations :

- Les 1000 Décibels, association intercommunale agréée pour l'environnement

- AECV d'Eguilles, agréée pour l'environnement,

- EVE de Ventabren

- ADEQVP de Simiane,

portent à votre connaissance les informations suivantes :

 

Devant l’attitude constante de déni de démocratie des autorités en charge du devenir de l’aérodrome des Milles nos associations se sont vues contraintes de faire déposer deux recours au Tribunal Administratif.

 

- Le premier à l'encontre de M. le Sous Préfet d'Aix en Provence pour non respect, dans le cadre de la charte, du principe de confiance légitime instauré par les lois Européennes.

 

- Le second contre la Présidente de la CPA pour contournement et violation de la loi.

 

Exposé des motifs

 

Ø      Nos quatre associations  oeuvrent depuis 9 ans contre toute extension d'activités sur l'aérodrome des Milles au nom des 15.548 signataires d'une pétition homologuée par huissier. Lesquels signataires refusent cette extension afin de ne pas être victimes des pollutions phoniques et aériennes que de nouveaux aéronefs (réacteurs et hélicoptères) généreraient sur une zone très fortement enclavée et située dans la quatrième région la plus polluée d'Europe. (Après Athènes, Barcelone et Gênes).

 

Ø      Après ces neuf années de discussions stériles tant du coté DGAC / Sous Préfecture que du  coté Communauté d'Agglomération du Pays d'Aix en Provence rien de  concret n’a été obtenu pour éviter l’arrivée massive de nuisances nouvelles.
La volonté de satellisation de l’aérodrome à Marignane avec toutes ses conséquences reste l’objectif de la DGAC et de certains politiques, l’opposition des riverains étant constamment méprisée.

 

Ø      Du coté Communauté d'Agglomération du Pays d'Aix en Provence, sa présidente, la Député Maire Maryse Joissains-Masini, après s'être engagée par écrit contre toute extension en 2001 pour se faire élire, n'a pas hésité à chercher à contourner ses engagements et les lois pour valider en 2009 la charte d'extension.

 

Ø      Du coté Sous Préfecture, la charte minoritaire (9 signatures sur 21) et entachée d'irrégularités a été déclarée valide dés fin 2008 avec mise en place de son comité de suivi.

 

Ø      Toutes ces irrégularités, vont à l'encontre du respect de la démocratie et de la volonté majoritaire des riverains : Conserver l’activité de sport et de loisir, à l’exclusion de toute autre et, en particulier du trafic d’aviation d’affaires et d’hélicoptères.

 

Ces faits nous ont obligés à faire déposer, de guerre lasse, les deux recours cités plus haut, via deux avocats spécialisés.

 

Conclusion

Nous continuons à demander une Charte :

-          Prenant en compte explicitement le devenir de l’aérodrome des Milles à travers un arrêté de restriction, et non pas  la gestion au jour le jour des nuisances ajoutées subrepticement,

 

-          Respectant :

  1. La Charte de l’Environnement votée par le Parlement réuni en Congrès, à Versailles, le 1er mars 2005 qui stipule dans son article premier : 
                 « Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et favorable à sa santé ».

 Dans le cas de l’aérodrome des Milles, ce droit concerne les 100.000 résidents menacés par les nuisances nouvelles auxquelles la charte voudrait ouvrir la porte.

 

  1. Les accords du Grenelle de l’Environnement relatifs à la limitations des pollutions de tous ordres.
                                                                           Détails et documents sur : www.1000db.fr 
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 16:21

Un acteur UMP, Christian Clavier se retrouve à jouer le rôle d'un candidat de gauche (social democrate) à la mairie d'Aix dans le film "La Sainte Victoire".  Il joue dans ce film un candidat de gauche se laissant " aider" par un entrepreneur/ architecte  aixois qui veut gagner des marchés publics et entrer dans le beau monde. Clavier ou Cluzel dans le film, accepte ce soutien pour accéder à la mairie et à des responsabilités nationales.

A une dénonciation de la corruption le film semble rajouter une critique de l'argent roi et de la demeusure qu'il créerait dans notre cité aixoise. Prendre pour cible la corruption et le triomphe de l'argent roi dans notre bellle ville aixoise.
..voilà qui va faire jaser.

Notre candidat de gauche fan de vélo (??) se met ensuite à renier son soutien financier pour jouer les monsieurs propres. Ce qui lui permet d'emporter la ville d'Aix. On attend avec impatience de voir le film et la morale de l'histoire que donne sa fin.. Mais la bande annonce est percutante et prometteuse.  On peut penser qu'e ce film ne laissera pas indifférent les acteurs politiques locaux qui, quel que soit le message du film, seront immanquablement pris à partie par le  contenu du film... et les aixois qui ne manqueront pas de faire quelques analogies avec leurs dirigeants et représentants locaux.

Vivement le 2 décembre et sa sortie en salle.


Repost 0
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 12:01
On peut admirer dans le journal municipal d'Aix  le nouveau Logo que s'est donnée l'opposition municipale PS, Modem, Verts emmenée par Alexandre Medvedowsky. Un joli mégaphone anticapitaliste....



Cela ressemble bizarrement ... au logo du NPA.. qui n'a pas d'élu à Aix et n'a pas soutenu cette liste. Mais qu'importe les organisations présentes pourvu que les idées y soient.



A moins que ce soit un hasard lol

Ps pas sur que ça facilite les relations de la gauche avec l'extrême gauche car il existe déjà un contentieux
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 12:07
Le PCF paca renonce à ses élus..et les défections se préparent.


Région PACA Conférence régionale du PCF


dimanche 8 novembre 2009


Conférence régionale PACA du Parti Communiste Français : Appel pour un Front de gauche régional

Pour une région de résistance et d’alternative, plus juste et plus solidaire,


Face à aux ravages du capitalisme et de la politique violente menée par l’Europe libérale et le gouvernement de droite, antisociale, antidémocratique et antiécologiste,

En réponse aux attentes populaires qui s’expriment dans le pays, comme ce fut le cas lors de la votation citoyenne pour l’avenir de La Poste,

Avec la volonté de construire une gauche vraiment à gauche pour être à la hauteur des défis.

Nous lançons un appel à l’ensemble des hommes et des femmes de notre Région.

Nous nous adressons à celles et ceux qui sont engagés dans le mouvement social, altermondialiste, associatif, culturel, écologiste et citoyen, au monde du travail, aux forces politiques disponibles, afin de débattre ensemble de la construction d’un large Front de gauche en vue des élections régionales de mars prochain et du contenu d’une politique alternative. A une large majorité, la conférence régionale du PCF a fait le choix de proposer aux communistes de s’engager dans cette direction. Ils se prononceront par un vote entre les 19 et 21 novembre prochains.

Nous voulons mener avec ténacité la bataille des idées et faire grandir un projet ambitieux, permettant à la gauche de battre la droite. En faisant ce choix, nous ouvrirons des perspectives politiques nouvelles, nous permettrons des avancées plus significatives encore pour la vie quotidienne, nous créerons les conditions d’une dynamique populaire et citoyenne nouvelle, nous agirons concrètement pour le rassemblement de la gauche sur une politique qui affronte les logiques capitalistes.


Marseille, le 7 novembre 2009


Repost 0
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 14:56
L'Alsace n'est pas Paca

Les retrouvailles Waechter-Cohn-Bendit


L'express publié le 01/11/2009 09:00 *

 Antoine Waechter sera candidat aux régionales sous l'étiquette Europe Ecologie. Lors des élections régionales de mars 2010, Antoine Waechter sera en deuxième position sur la liste d'Europe Ecologie dans le Haut-Rhin. Un rapprochement très symbolique: aux européennes de juin dernier, l'ancien leader historique des Verts avait affronté les listes parrainées par Daniel Cohn-Bendit.
Repost 0