Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 13:25

 

 

Affichette re-union web

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 16:15

 

Nous nous étions réveillé lundi dernier en étant traité de « zoulous », de « rigolos » et avec un président de la République contesté dans sa « légitimité » par notre député Maire. Le festival de vulgarité et de provocation a continué toute la semaine et nous sommes maintenant des « minables » avec une élection de François Hollande qui relève d’une « République bananière » (sic). Nous avons vu une députée qui dépose une requête en annulation de l’élection présidentielle devant le conseil constitutionnel pour des faits totalement imaginaires. Recours qu’en juriste incompétence et/ou manipulatrice, elle a déposé hors des délais légaux et qui n’a donc même pas été étudié par le conseil constitutionnel. La procédure a dont fait « pschittttt »… Comme d’habitude Joissains a brassé du vent et de la m….. par tombereaux.

 

En allant au-delà des délires et des ignominies auxquels les aixois sont habitués, un cap a été franchi et la France entière peu habituée à ce niveau d’intervention et cette vulgarité a rigolé sur notre dos pendant une semaine… Nous avons donc eu honte.

 

De nombreux citoyens aixois ont réagi à ces outrances.  Plusieurs pétitions ont été lancées, et ont  récolté plus de 3200 signatures en quelques jours. Vous pouvez continuer à les signer ici.

 

http://lettreamarysejoisssains.blogspot.fr/

 

http://www.mesopinions.com/Pour-une-democratie-apaisee-petition-petitions-81bec1a09ae91650e6dbc025a25bbe1d.html

 

http://www.mesopinions.com/Demande-de-demission-de-la-Maire-d-Aix-en-Provence-petition-petitions 65092e7310cdc40f69b786d8c35744ac.html 

 

Nos élus aixois se sont mobilisés dans un arc républicain très large et ont dignement montré un front du refus, toutes tendances confondues, de ces outrances.

 

Mais au-delà de la saine réponse républicaine et de notre indignation, on peut se demander quel est le sens d’une telle attitude et de ces outrances de Maryse Joissains candidate au renouvellement de son mandat de députée sur la 14e circonscription.

 

Il y a bien eu « pétage de plombs ». Les mots, l’outrance, le grand n’importe quoi, et la décomposition physique que nous montrent toutes les photos ou vidéos en témoignent. Ceux qui suivent la vie politique aixoise depuis de nombreuses années connaissent d’ailleurs ces traits de caractère, cette vulgarité, ces colères et cette aptitude à dire tout et n’importe quoi en quelques instants. L’implosion personnelle est donc sure. Mais le souci est qu’une fois le processus entamé, elle aurait du s’arrêter devant l’ampleur du ridicule. Tel ne fut pas le cas et chaque jour a été un moment d’escalade.  Il y a donc une stratégie et un soutien de ses amis, ses conseillers, son mari à toutes ces élucubrations.

 

Quelle est donc cette stratégie. La première raison qui semble la plus évidente est celle de la médiatisation. Mme Joissains a réussi à se faire connaître sur Canal +, TF1, RMC etc. Elle se dit sûrement que dans cinq semaines tous auront retenu son nom et oublié la teneur de ses propos. Elle qui a reproché à François Hollande les primaires socialistes car elles avaient accaparés les médias ce qui avait défavorisé son champion a fait une semaine de surexposition médiatique. Nous devrions d’ailleurs demander nous aussi au CSA une équivalence de temps de parole pour rattraper cette tornade. On pourrait aussi lui demander d’intégrer dans ses comptes de campagne les dépenses des médias qui ont parlé d’elle…. Mais bon on ne va pas rajouter du ridicule au ridicule. Et utiliser ses armes. En tout cas cette stratégie semble périlleuse  et mal contrôlée car là les échos sont unanimes elle est vulgaire et délirante.

  la honte

Deuxième explication on pourrait penser que c’est pour faire oublier les nombreuses turpitudes qui la touchent en ce moment : graves problèmes au sein de la police municipale, dysfonctionnements chroniques au sein de l’office HLM et nécessité de rembourser les charges des locataires suite à des actions en justice, procès de son mari ancien directeur de cabinet pour un « trop perçu » de 140 000 euros versés par la ville d’Aix.. ..devant le Conseil d’Etat, etc.…. Elle pourrait faire ça, pour faire oublier ces tracas et l’inefficacité de sa politique de maire d’Aix. C’est vrai que la ville n’a toujours pas de financement sérieux de son pôle judiciaire, la délinquance s’accroît,  depuis 11 ans la ville n’a toujours pas élaboré de Plan local de l’urbanisme et les loyers flambent, Aix connaît une hémorragie de son université au profit de Marseille, Aix n’a toujours pas de Plan de Déplacement urbain document qui doit organiser les transports pour la communauté du Pays d’Aix…et les bouchons continuent donc de s’accroître, Aix a planté l’opération des vélos Decaux (que toutes les autres villes ont réussi) et une gare routière digne de ce nom est toujours en attente.  Je ne crois que ce soit le motif principal.

 

Comment expliquer la situation alors. Il me semble qu’elle est double. La première qui est bien sur la plus évidente c’est le siphonnage des voix d’extrême droite. Joissains se rend compte qu’elle peut perdre les élections dans une circonscription très à droite: 53 % pour Sarkozy en 2012 et 57 % en 2005, si elle n’a pas un très très fort report de votes FN. C’est une stratégie récurrente chez Mme Joissains puisque les tracts et propos proches du FN sont légions depuis le début de ses mandats. Nous avons eu droit au Pétain = De Gaule (rien de mois), à la rue Bastien Thiry (auteur de l’attentat du petit Clamart contre De Gaule) pour séduire les anciens OAS, nous avons eu droit à l’embauche de l’ancien bras droit de Bruno Mégret à la communication d’un organisme para municipal (SEMEPA), il n'y a "bizarement "pas eu de liste FN contre elle en 2008 et 2008..... nous avons eu un tract d’appel aux électeurs FN avant le second tour des présidentielles, et nous avons la déclaration sans ambiguïté de hier dans la Provence « Les valeurs qu’a Marine Le Pen je les ai toujours partagé »  c’est clair, c’est maintenant assumé et l’on apprend dans le même article de la bouche du responsable départemental du FN qu’avec Maryse Joissains « des négociations sont en cours ».  Rien de moins. Maryse Joissains et à la tête de la fusion et de l’alliance UMP / FN.


 

Mais la seconde raison qui me parait encore plus fondamentale c’est l’impérative nécessité de Maryse Joissains de mobiliser son camp et pourrir le débat politique. Maryse Joissains sait que si son camp de droite extrême populaire se relâche et estime le combat perdu ou tout simplement accepte le principe ou l’idée d’alternance, elle a perdu. Si  quelques centaines de gens de droite se disent que bon finalement la démocratie c’est l’alternance et qu’il faut laisser Hollande gouverner et faire ses preuves, elle a perdu.  Le but de toutes ces agitations c’est donc me semble t'il qu’il n’y ait pas une forte abstention de la droite sur Aix et le pays d’Aix. Elle veut que toute la droite et l’extrême droite aillent voter alors que les indécis ou spectateurs très lointains se disent que décidément la politique c’est fait par des guignols et eux n’aillent pas voter lui laissant ainsi le champ libre.

 

En résumé le but de la pantomime que nous venons de vivre c’est d’ultra-mobiliser son camp dans une logique de revanche et de vengeance en exacerbant pendant quelques semaines l’amertume, la rancœur et toutes ces passions tristes pour tenir ses électeurs mobilisés. Son but c’est de ratisser toutes les voix du FN et pourrir le débat pour dégoûter les indécis.

 

Face à cette stratégie indigne je crois qu’il n’y a qu’une solution, l’appel à la raison, au débat de fond pour montrer l’indigence et l’indignité de ces propos . Et  surtout la mobilisation totale de la gauche, des écologistes et de tous les républicains et démocrates du pays d’Aix.

 

Chers amis, ouvrez vos carnets d’adresse et contactez vos proches pour les convaincre, tapez à la porte de votre voisin et racontez leur ce que vous savez et pensez de cet horrible personnage, diffusez largement l’appel à se mobiliser les 10 et 17 juin pour ne pas laisser les seuls électeurs extrémistes de la 14e voter pour Maryse Joissains.  Si nous créons un tel élan Mme Joissains pourra être battue et finir sa carrière de députée. Nous pourrons mettre un terme à ses 10 ans de mandats et éviter qu’elle ne pollue le paysage du Pays d’Aix pendant 15 ans.

 

 

Les 10 juin et 17 juin tous ensemble nous pouvons donner un autre visage au pays d’Aix.

 

Bien à vous

 

Repost 0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 22:10

 

Il y a des photos qui en disent plus que de longs discours. Celle ci est exemplaire quand on voit la tête des complices de maryse Joissains. Burle, le suppléant,  a l'air consterné (pourtant par grand chose lui fait peur ...quand on voit ce qu'il fait à Peynier ) et Chorro a l'air abattu...

En la voyant, j'ai pensé à la Une de charlie après son incendie. Ce dessin avec Allah qui se tient la tête entre les mains et qui dit "c'est dur d'être aimé par des cons" .. Là j'ai tout de suite pensé que certains amis de Mme Joissains avait du mal avec sa stratégie de la rupture....Et qu'ils se sont dit c'est dur de soutenir  une  .....

 

 

complices joissaisn

Repost 0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 16:40

 

Et une nouvelle couche...

 

Allez les "minables" de gauche on bouge nos "petits bras " et dans 5 semaines on s'en débarrasse comme député.

 

 


 
Repost 0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 23:35

 

humourbotox

 

 

Puisque c'est elle qui a attaqué sur Hollande sur son  physique on se permet un peu d'humour. C'est tellement ridicule  qu'il vaut mieux en rire

Repost 0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 23:30

 

Le recours de Madame Joissains qui n'est pas dans les délais (cétait donc bien un coup de pub à bon compte pour capter les élécteurs FN) a été rejeté sans même être examiné...par le conseil constitutionnel.

 

 

En plus de nous foutre la Honte elle nous ridiculise.

 

 

 

 

 

Repost 0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 22:02

 

 

la honte

Repost 0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 11:18

 

 

Qui peut dans un même tract dire successivement les choses suivantes ??

 

 

Joissains pensee complexe

 

Un indice ? On parle d'elle dans les médias en ce moment

Repost 0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 11:16

Un texte pour montrer à Joissains qu'on n'aime pas ses méthodes

 

http://lettreamarysejoisssains.blogspot.fr/

Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 15:26

Joissains est "no limite". Avec elle tout est possible. Elle vit par la revanche et pour le revanche et même l'élection d'un président de la République qu'elle n'aime pas elle ne peut pas le supporter

 

Election de Hollande : Maryse Joissains veut "déposer un recours"

Publié le mercredi 09 mai 2012 à 12H07 Provence

Maryse Joissains, député-maire UMP d'Aix, dont les paroles sont commentées dans de nombreux médias nationaux depuis deux jours, après avoir taxé d'"illégitime" l'élection de François Hollande, défini aussi comme un "danger pour la République", vient d'annoncer ce matin qu'elle déposerait un recours aujourd'hui même contre le vote.

Son argumentation? "Il faut vérifier le financement de sa campagne électorale, il doit compter l'année qu'il a passé à sillonner la France". Et de rebondir sur ce qu'elle estime une surmédiatisation du candidat socialiste, qu'elle met sur le compte des primaires au PS : "Cette sympathie des médias, exprimée notamment lors des primaires du PS", se serait accompagnée d'un "lynchage médiatique du président de la République, qu'on a présenté comme le diable".

Ce serait donc cet "anti-sarkozysme primaire, primate" qui aurait encouragé les Français à voter pour François Hollande, selon Maryse Joissains. "Je récupère ma liberté de parole. Je suis en colère, et je serai en résistance pendant 5 ans", a-t-elle enfin déclaré.

 

Repost 0