Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

18 mai 2006 4 18 /05 /mai /2006 10:32

La grenouille  (de bénitier !) voulait se faire plus grosse que le boeuf.

Là où l'article de TPBM qui donne un satisfecit à la ville d'Aix est très discuable c'est qu'il oublie la montée en charge de la CPA. Il oublie de signaler que la CPa a recruté plus de 700 fonctionnaires en 3 ans et va dépenser 75 millions d'euros pour Iter, 60 millions pour l'hotel de communauté etc....et a très fortement accru son budget..

C'est d'ailleurs pour cela que certains maires un peu excédés demandent que soit recalculée la clé de répartition de la taxe professionnelle en enlevant le poids des infrastructures culturelles aixoises....Mais on en est bien loin..car si les impots ne bougent pas à Aix c'est car la facture augmente à la CPA.

PS Le plus surprenant c'est que l'adjoint aux finances de la ville et de la CPA (oui c'est le même ??) Bramoullé est un fervent libéral qui dans nombe de ses bouquins défend les vertus de l'austérité budgétaire et de la limitation de la dépense publique...On voit que le libéralisme c'est bon pour les effets de manche dans les amphis théatres d'université dans la réalité les libéraux sont comme les autres...ils ne rationalisent pas l'action publique.

 

 

Repost 0
17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 21:02

Les Marseillais ont la galejade....les aixois ont la gallesade...Mais quesako ??

Et ben la Gallesade c'est la phrase qui tue de l'adjoint  aux transports aixois Alexandre Gallese...

Il l'a commise lors de la réunion de concertation pour la gare routière...se vantant devant 300 personnes au centre des Congrès. Il a dit tout fier de lui à l'assemblée..

"Avec le parking Rotonde (1800 places) Nous avons le plus grand parking de France"

Comment peut on être fier de ça ??? Comment peut on dire cela alors que la loi demande le contraire ??comment dire cela alors que les verts ont attaqué au TA le plan de déplacement urbain car il ne contraignait pas le stationnement ??

Il n' y a qu'une explication ..la pulsion narcisique infantile primaire...Qu'on peut résumer ainsi....C'est moi qui ait la plus grosse...

PS Les aixois seront donc contents d'apprendre que nous avons le plus gros aspirateur à voiture en plein coeur de ville de France....

PS 2 le mystère des 1300 m2 de bureaux pour la CPA dans le projet de gare routière alors qu'il est prévu dans les années qui viennent de créer un nouveau siège de la communauté d'agglomération n'est pas résolu...L'hotel de CPA est il trop petit (alors qu'il n'est pas construit) ou les ambitions de la CPA sont elles trop mégalos....La CPA joue t'elle aussi au concours de "c'est moi qui ai la plus grosse...surface".

PS 3 Tout cela serait encore plus drole s'ils le faisaient avec leurs deniers et non pas avec nos impots...

Repost 0
15 mai 2006 1 15 /05 /mai /2006 22:17

 

On dirait un peu une photo de série télé...ils sont beaux ..(presque tous) ils sont jeunes...esperons que ça finisse mieux que Six feet under ou 24 h....

PS Merci pour nos hotes Sanariens....

PS2 Sanarien de compliquer d'exploser son blog rank il faut juste mettre des jolies photos avec réactivité..(et oui on attend encore ton commentaire du WE sanarien!!!)

 

Repost 0
15 mai 2006 1 15 /05 /mai /2006 19:54

 

Dernière ligne droite interne aux Verts...qui sera élu Dominique ou Yves ?

Moi entre le fétichisme ahistorique, le fantasme d'une économie ahistorique et une écologie politique partisane du développement durable mon choix est fait...

Ce sera donc Dominique. Je signe et s'est irrevocable même contre un poste de ministre... je ne retirerai pas ma signature..

PS C'est relativement courageux car je crois que c'est yves qui va gagner car il surfe sur les peurs de l'ère post pétrole et joue à fond le fondamentalisme ecologiste. J'ai du mal à supporter ces discours de la peur et du catastrophisme surtout depuis que je lis le bouquin de Corbin "La peur histoire d'une idée politique " qui montre qu'on ne crée aucun lien social ou politique sur la peur..au contraire on participe au délitement social ambiant en entrenant le catastrophisme.

PS 2 de toute façon je me rattaperais au prochain vote interne des verts pour des primaires à gauche....là je crois qu'on sera majoritaire à dire qu'il faut pas refaire un 21 avril bis...

PS 3 Et vous pouvez aller lire ce texte

http://bix.enix.org/index.php/2006/05/15/974-soutenir-dominique-voynet

 

Repost 0
14 mai 2006 7 14 /05 /mai /2006 18:20

Lors de la concertation sur la future gare routière d'AIX nous avons appris que 1300 m2 de bureaux pour la CPA seraient prévus..dans le site de la gare. On pourrait croire que le construction programmée pour l'an prochain (si les finances de la CPA le permettent) en plein Sextus Mirabeau de l'Hotel de communauté (cout de 60 millions d'euros) aurait suffit ...loin de là... Le batiment qui n'est pas encore construit....est déjà trop petit.

Trop petite aussi ...est ...la salle de spectacle (60 millions d'euros aussi) . Ainsi le président de la commision culture de la CPA déclare dans la Provence du mercredi 10 mai : "Nous avons fait une erreur avec la salle de spectacle. Elle n'est pas encore finie qu'elle est déjà trop petite" (sic)

La CPA est vraiment prise de gigantisme..et nous assistons à une véritable gabegie d'argent public. C'est ecoeurant.

Repost 0
14 mai 2006 7 14 /05 /mai /2006 13:57

Lors du conseil municipal de jeudi 11 mai Mme Joissains a lancé la vidéosurveillance sur Aix . Pour 1, 2 millions d'euros aix sera donc couvert par une grosse trentaine de caméras..

La délinquance n'augmente pas..c'est pas grave, les délits sont plutot commis à la pioline qu'au centre ville  qu'importe 30 cameras seront mises dans le centre ville, le nombre de policiers nationaux est passé à aix de 370 en 2002 à 320 en 2006 qu'importe.....il n'y aura aucun policier (il en faudrait 12) derriere les caméras qui tourneront donc "à vide"  qu'importe..

Ce qui compte c'est l'affichage sécuritaire...Joissains l'a dit nous avons été élu pour faire du "sécuritaire" nous faisons du "sécuritaire".

 

PS ce dossier avait été voté il y a presque 4 ans ..et ne ressort qu'aujourd'hui...il est certain que l'arrivée d'échéances électorales n'est pas innocent.

 

Repost 0
14 mai 2006 7 14 /05 /mai /2006 11:14

Et oui ça peut arriver d'avoir des petites crises de mysticisme quand les circonstances sont là. Ainsi cela faisait deux jours que j'étais en manque...Et oui apres avoir vu les 56 premiers épisodes de Six Feet under..il me manquait les..deux derniers... le 11 éme de la saison 5 et le mythique 512...

Galak tel un sauveur m'a donné ce saint Graal ....St Galak je prie pour toi..

PS et je comprends de plus en plus le sentiment religieux.

Repost 0
Published by Cyril Di méo - dans Humeurs
commenter cet article
13 mai 2006 6 13 /05 /mai /2006 19:49

 

Bon

Certains d'entre vous ont peut être lu le dernier article de L'écologiste sur les couches pour bébés. Voici donc un lien avec un site d'une partisane de l'accouchement naturel... c'est à dire sans assistance médicale, à domicile, sans médicaments..

Le récit de l'accouchement est assez ..ahurissant. Et on est scotché de voir qu'en fait c'est pratiqué par de nombreuses personnes qui s'inspirent de "techniques" américaines...écolos.. .Les commentaires sont assez interessants...

Définitivement je suis horrifié par ces écolos fous furieux qui veulent décroitre, sortir de la technique et retourner à la nature...

http://notre-vie-en-famille.over-blog.com/article-2265657.html

http://www.kardamone.net/

PS merci à Mme Kin pour le lien...


Repost 0
13 mai 2006 6 13 /05 /mai /2006 19:08

Alors que je regardai TARATA... Nagui interwievait Christophe..(le chanteur). Visiblement pas très au courant de son travail il lui demande...Et alors vous allez travailler avec des gitans pour  votre prochain album ? Ce à quoi Chrtistophe dit  qu'il ne comprend pas la question car il ne va pas du tout faire du flamenco.. !! Alors Nagui se fend d'une "blague" ..." Bahh de toute façon les gitans vous pouvez vous en servir pour braquer une voiture " ???

Comment peut on laisser sur le service public quelqu'un dire des trucs pareils ???

PS le racisme anti gitan semble vraiment être une des choses les mieux partagées en France

Repost 0
Published by Cyril Di méo - dans Humeurs
commenter cet article
13 mai 2006 6 13 /05 /mai /2006 18:08

Nous étions un bon millier de personnes (un peu toujours les mêmes) à Marseille Samedi 13 mai...pour dire non à l'immigration jetable.

Le nouveau projet de loi ( CESEDA ) sur le Code de l’Entrée et du Séjour des Etrangers et du Droit d’Asile, est une véritable insulte à la dignité humaine. Il organise le trie des migrants selon des critères de rentabilité. Ce projet, déjà accompagné d’une circulaire d’expulsion innommable, de commentaires scandaleux, xénophobes, de la droite et du ministre de l’intérieur doit alerter tous les citoyens.

C’est particulièrement grave. C’est une mise en cause directe des valeurs de la République, des droits sociaux, des notions de solidarité, de fraternité, du code du travail. Il faut stopper cet engrenage, exiger le retrait de la loi CESEDA. Tous les salariés sont concernés. Quant aux atteintes au droit de vivre en famille, elles ne visent pas que les migrants eux-mêmes...

Pour le gouvernement, au lendemain de sa défaite sur le CPE, les migrants apparaissent comme une cible facile, qu’il espère isoler. Il cherche visiblement une revanche et le moyen de poursuivre sa marche forcée vers la précarisation généralisée.

Il est de l’intérêt de toutes et tous de s’y opposer.

Non à de nouveaux reculs du Code du travail.

Qu’il soit géré par la carte de séjour « Compétences et talents » ou « Travailleur saisonnier », le séjour des étrangers devient totalement dépendant du contrat de travail. En cas de licenciement, la préfecture pourra retirer la carte de séjour de l’étranger et l’expulser ce qui rendra impossible l’exercice du droit du travail.

Au nom de l’immigration « choisie », la France se doterait d’un stock de main d’œuvre corvéable à merci, précarisé, encadré et surveillé, expulsable à tout moment. La France deviendrait un pays où des étrangers seraient des « outils », sélectionnés selon leurs compétences, selon les besoins de l’économie et jetables après l’usage. Discrimination, précarité, travail dissimulé seraient le lot de ces travailleurs. Les méthodes des « patrons voyous » seraient légalisées !

Non au recul du respect de la vie privée et familiale.

Reconnaître un enfant, vouloir se marier, désirer être rejoint par sa famille deviendra un parcours du combattant quasi insurmontable.

Ce projet de loi rendrait impossible la vie en famille des étrangers, mais aussi des Français conjoints d’étrangers. L’amour, le mariage deviendraient des délits, à priori, dès qu’une ou qu’un étranger serait concerné. La paternité, la filiation sont aussi soumises à cette suspicion. De fait, il devient interdit à un étranger, même s’il est en situation régulière, de vivre en famille parce que pauvre, au chômage ou travaillant à temps partiel.

Non à la mise en cause des valeurs fondamentales.

Des rafles massives ont actuellement lieu en France. La circulaire du 21 février dernier, sur les conditions d’interpellation, détaille les moyens de « piéger » les sans-papiers. Délation, kidnapping d’état, y compris dans les hôpitaux, sont autorisés selon cette circulaire. Les arrestations de jeunes scolarisés sont relancées. Les femmes, les malades, les enfants, ne sont plus protégés.

Ce projet de loi condamne des migrants à la clandestinité à vie. Une disposition précédente qui permettait la régularisation des sans-papiers au bout de dix ans de présence en France serait supprimée. Nous ne pouvons tolérer que la France devienne un pays où les étrangers vivront un véritable apartheid social, civil et juridique, un pays ignorant les principes élémentaires de l’accueil et du Droit d’asile. Rappelons que le thème de « l’immigration choisie » n’est pas nouveau, il a été inventé en 1942.

Non au recul du Droit d’asile.

Les restrictions, de plus en plus sévères, déjà condamnées par le HCR (Haut Commissariat des Nations-unies pour les Réfugiés) vont encore aggraver la situation des demandeurs d’asile. La plupart des syndicats, des églises, condamne ce projet de loi.

Non à l’isolement de la France.

Ce projet de loi est d’essence coloniale, impériale. Il organise le pillage des pays pauvres à travers une immigration « choisie » selon des critères économiques, d’utilité immédiate, qui, de plus, impliqueront obligatoirement des choix ethniques. C’est inadmissible pour nous, pour ces pays, pour ces peuples qui en appellent à d’autres coopérations, à d’autres relations. La France bafoue des accords internationaux, méprise les pays du Sud. Veut-on un monde, encore plus violent, discriminant, érigé de murs comme celui entre les USA et le Mexique ? Veut-on reproduire les drames de Ceuta et Melilla ?

De tous temps, les populations se sont déplacées. Les flux migratoires constituent l’essence même des civilisations passées, présentes et à venir. L’apport économique et culturel de l’immigration est incontestable. Ne pas comprendre cela à notre époque de mondialisation est aberrant.

Contre toutes les formes de discrimination, de précarisation, de division :
-  Régulariser tous les sans-papiers.
-  Permettre le droit de circulation, l’égalité de droits.
-  Reconnaître le droit de vote et la citoyenneté de résidence à toutes les élections.

Repost 0
Published by Cyril Di méo - dans Humeurs
commenter cet article