Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 11:33

Vous souhaitez rencontrer d’autres auditeurs de l’émission de Daniel Mermet

« Là-bas si j’y suis »

 Le repaire d’Aix en Provence vous propose sa prochaine rencontre le

Mardi 11 septembre 2007 à 19h30

Au Bulldogge et Barrister Place Miolis 13100 Aix en Provence www.thebulldoggeandbarrister.com

 Le thème de notre prochaine rencontre est : « 11 septembre, le coup d’état d’Augusto Pinochet contre Salvatore Allende ».

Ce Repaire sera animé par Liliane et Juan Zuniga

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article
9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 10:39

Agenda

Manifestation contre l’ITER

Samedi 10 novembre

Lieu :
Marseille (13)

Le Réseau Sortir du nucléaire et le Collectif Stop-ITER appellent à un rassemblement contre ITER à Marseille le 10 novembre 2007.
- Contact : 04 90 07 30 92 ou 04 90 08 00 64
- Mail : stop.iter.mediane@free . fr
Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article
8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 12:36

Il faut le lire pour le croire . Laurent Fabius le 30 aout sur France Inter se prend pour un écolo. Il nous indique ainsi concernat les problèmes d'Ours dans les Pyrénées : "le problème c'est que nous avons importé de Slovénie des ours carnivores alors que les ours français sont des herbivores". Ce qui est une bêtise sans nom...tous les ours étant omnivores (et donc forcement en partie carnivores) ....à moins qu'il prenne les ours pour des pandas.

 

Repost 0
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 21:38

Lu sur Rue 89.

Le Pyralène, poison des poissons du Rhône

La consommation des poissons du fleuve est interdite de Lyon jusqu'à la mer. La faute à un polluant cancérigène.

Dans un communiqué qui doit être rendu public la semaine prochaine, l'organisation pour la protection de l'environnement WWF évoque "un Tchernobyl à la Française". Les produits toxiques retrouvés dans les poissons du Rhône révèlent une pollution qui s'étendrait aujourd'hui jusqu'à la Méditerranée.

Depuis quelques mois, les arrêtés préfectoraux tombent un à un: interdiction de consommer les poissons du Rhône à Lyon, dans l'Ain, la Drôme, l'Ardèche, et depuis le début du mois dans le Vaucluse, le Gard et les Bouches-du-Rhône.

Autrement dit, depuis Lyon jusqu'à la mer, le Rhône est pollué. Et Jacques-Olivier Barthes, directeur de la communication de WWF France, ne voit pas pourquoi, "tout comme le nuage de Tchernobyl de s'est pas arrêté aux frontières", les polluants ne se seraient pas répandus dans la mer. La contamination pourrait donc toucher aussi les côtes de la Méditerranée.

La pollution est due aux PCB, plus connus sous leur nom commercial de Pyralène. Interdits à la vente depuis 1987, ils étaient massivement utilisés depuis les années 30 comme isolant électrique, notamment dans les appareils EDF. Considérés comme des produits toxiques semblables à la dioxine, ils font partie des "douze salopards", les douze Polluants organiques persistants (POP), redoutables en raison de leur durée de vie extrêmement longue.

Leurs effets cancérigènes sur l'homme et l'animal ont été reconnus et répertoriés. L'Ademe en publie un résumé sur son site. Le professeur Dominique Belpomme, président-fondateur de l'Association pour la recherche thérapeutique anti-cancéreuse (Artac), décrit le mode de transmission et les conséquences pour l'organisme:

Il y aurait donc plusieurs milliers de tonnes de sédiments empoisonnés déversés massivement dans le Rhône depuis les années 60. Les PCB n'étant pas solubles dans l'eau, ce n'est pas le fleuve en lui même qui est dangereux, mais tout son lit, dont les sédiments peuvent être ingérés par n'importe quel organisme. Et ce, des années, voire des décennies durant. La situation devient plus inquiétante encore si l'on envisage que les sédiments ont pu être déplacés, comme pendant les crues de 2003, déposant ainsi des PCB dans les communes environnantes. (Voir la vidéo.)

 


Furieux contre le silence entourant cette pollution massive, plusieurs communes bordant des bras du Rhône ont décidé de porter plainte contre X, pour "pollution des eaux et abandon de déchets contenant du PCB".

Une démarche initiée par le maire de Meyzieu, Michel Forissier:

"Je me suis penché sur le dossier dès le premier arrêté préfectoral, en septembre 2005. En réponse à mes questions, on m'a rétorqué: 'Ça fait vingt ans que ça dure!' Plus j'étudie les PCB, et plus je découvre l'ampleur de la pollution.

"Je suis persuadé que tous les fleuves de France sont contaminés. Alors les belles promesses écologiques de la campagne présidentielle, c'est maintenant qu'il faut les tenir."

Même colère du côté des pêcheurs, qui continuent de payer des charges sans pouvoir vendre leur poisson. WWF compte s'adresser à l'Etat, pour demander des indemnisations pour les professionnels, et des campagnes d'information pour les pêcheurs à la ligne. (Voir la vidéo.)

 


 

Car au delà de la pollution, c'est le silence autour de ce drame qui choque. Un silence long de vingt ans, qui a permis à la catastrophe écologique de prendre ces proportions. Les premiers prélèvements mettant en évidence un taux élevé de PCB dans les poissons du Rhône datent de 1985. Un an plus tard, une zone spécifique de contamination est identifiée: à Saint-Vulbas, où se trouve l'usine Trédi, une des trois usines françaises habilitées à éliminer les PCB.

Chargée de traiter les 500 000 appareils couverts de Pyralène d'ici 2010, l'usine Trédi était autorisée à rejeter les agents polluants que le processus de destruction ne parvenait pas à éliminer. Pendant des années, elle a donc déversé dans le fleuve, en toute légalité, des quantités incalculables de PCB. En 1988, elle pouvait rejeter 1,5 kg de PCB dans le Rhône chaque jour! Selon un enquête du Nouvel Observateur, elle ne verserait aujourd'hui plus qu'un gramme par jour.

Pourtant, en 1986, l'Institut de la recherche agronomique (Inra), rédige un rapport d'alerte, rendu public en 1990. Le compte-rendu montre la responsabilité de l'usine Trédi dans la contamination et pointe des concentrations 100 fois supérieures pour des poissons prélevés dans cette aire. Lors de sa publication en 1990, les chercheurs ont précisé:

"La première mise en évidence de la pollution du Rhône a provoqué peu de prises de position officielles ou d'information du public. Les pêcheurs amateurs consommant régulièrement leurs prises sont restés par exemple dans l'ignorance."

Il faudra attendre 2005 pour que la consommation de poisson soit enfin interdite. Et cela grâce à l'initiative d'un pêcheur qui, faisant analyser ses poissons, découvrira chez l'un d'eux un taux de plus de 40 fois la norme autorisée par l'Organisation mondiale de la santé! Le Centre de recherche pour l'agriculture et l'environnement (Cemagref), effectue alors une nouvelle étude. L'affaire sort enfin du silence.

Les conséquences d'un tel mutisme sur la santé des amateurs de truites, de perches et de loups seront, elles, bien plus longues à évaluer.

Repost 0
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 11:30

Dans la semaine j'ai assisté à une semaine surprenante. Alors que j'étais à la poste du centre ville, j'entends une vive altercation. Jettant un coup d'oeil dehors je constate qu'il s'agissait d'une personne en fauteuil roulant qui ne pouvait plus sortir de l'annexe de la méjane de l'hotel de ville car une voiture venait juste de se garer devant la sortie et le bateau permettant aux personnes en fauteuil de descendre du trottoir...

Et quelle ne fut pas ma surprise de constater que la personne concernée par ce mauvais stationnement et pris dans l'engueulade n'était autre qu'Alain Joissains...

Allez encore un petit effort pour avoir des comportements citoyens.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 10:45

Incroyable mais vrai on apprend dans La Provence que nombre d'étudiants aixois vu la crise du logement à Aix vont pour plus de 500€ par mois se loger dans les campings du pays d'Aix..dans des mobiles home.

On voit bien l'incurie des décideurs locaux qui n'ont pas su prendre à bras le corps le problème du logement et particulièrement pour les étudiants.

PS J'en ai profité pour jeter un coup d'oeil sur certains annonces .. à 590 € les studios dans Aix je crois qu'on marche vraiment sur la tête.

Repost 0
29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 21:24

Commencer au PSU, inventer la deuxième gauche pour finir par servir la soupe à Sarkozy en participant à une commission sur la revalorisation du métier d'enseignant.. c'est bien triste. (Le tout après avoir signalé sa sarkocompatibilité la semaine dernière comme l'indiquait le Canard Enchaîné.)

ET la revalorisation de la constance et fidélité des idées politiques c'est pour quand ?

Ps  Il est triste de vieillir.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article
29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 18:51

Le phénomène est super sympa vous pouvez semer et échanger des livres avec le book crossing.

Vous pouvez découvrir cette activité avec le Bookcrossing d'Aix en Provence qui a même un site http://bcaix.free.fr/

Comme truc super sympa, du même style vous pouvez aussi tenter le troc / don de livres de Gémenos. Tous les samedis matins entre 10 h et 12 h sur la place du village (à côté du bistrot) il y a un grand don de livres... vous amenez quelques bouquins (ou venez les mains vides) et vous repartez avec d'autres ouvrages (de tous les genres). Dans une ambiance très sympa et militante (car on sort vraiment du règne de la marchandise).  Et le plus drôle c'est qu'ils ont de plus en plus d'ouvrages... Alors vous pouvez aussi rendre leur liberté à certains de vos bouquin à Gemenos.  

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Aixo-Blogosphère
commenter cet article
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 21:22

Benoit Petit lance un nouveau Blog écolo-Modem à lire sur

http://benoit.petit.over-blog.fr/

 

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Aixo-Blogosphère
commenter cet article
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 18:27

Je reçois la copie du courrier suivant. Le turbulent Raymond Page explique pourquoi il sera le troisième candidat socialiste à l'investiture. Mais pourquoi il ne participera pas aux débats....

Raymond PAGE   

raymond.page@orange.fr

                                               Au  Premier Secrétaire Fédéral : Eugène CASELLI

Aux Militants Socialistes Aixois

                 N’ayant pas eu  à ce jour, la confirmation de mon inscription, en tant que Candidat à la candidature à la mairie d’Aix, je te re-confirme que je suis bien candidat à cette élection.

            Ma détermination à cette candidature (annoncée depuis 2004) est pour moi une action citoyenne. J’ai à plusieurs reprises, demandé à ce que l’on travaille différemment, que l’on déverrouille les sections et que le débat démocratique s’instaure. A ce jour rien n.’ a été fait, aucune de mes propositions écrites n’a été prise en compte. Ma déception est grande, ma seule « satisfaction » est que le temps me donne raison ;  continuer dans le même sens, avec les « mêmes », c’est encore une fois perdre les élections.

             Pour ces élections municipales rien n’a été préparé et ce n’est pas dans la précipitation que l’on pourra choisir le meilleur leader et les meilleures idées !

Le débat « démocratique » devant intervenir, entre le 14 et le 20 Septembre, jour du vote est l’image même d’une démocratie bafouée. Il ne peut en être autrement ; de par son fonctionnement le parti socialiste aixois n’a  rien de démocratique ; deux sections composées de « partisans » qui s’affrontent.

Il n’y a pas de place pour les autres candidats dont je suis, et le débat d’idées ne peut donc s’établir ! Le verrouillage des sections, l’absence d’un comité de ville nous a amené à cette situation, il n’en peut être autrement quand le travail est  fait à l’envers !

Devant cette situation, je ne me sens pas de débattre, c’est joué d’avance (j’espère toutefois pouvoir me justifier pour ma non participation au débat).

J’attire cependant ton attention sur le fait que sur Aix-en-Provence, on ne pourra gagner ces élections qu’en  faisant alliance, avec ce qui reste des forces de gauche et le centre (bien structuré).

Des affinités de personnes, pour faire alliance sont  possibles !

J’ai personnellement pris des contacts.

Sachant que le bureau national à pouvoir de désigner le premier socialiste, je pense que tu l’informeras objectivement de la situation. 

 Socialistement à Toi

 

PS : Aux Amis Militants,

 

 

Certain de ton esprit démocratique je compte sur toi pour faire suivre ce courrier.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article