Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 19:23

On était une quarantaine pour témoigner notre souvenir à ce SDF aixois décédé il y a quelques jours.

Une participante avait une "pancarte" décapante.

Repost 0
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 13:22

On me signale la pétition suivante.

La pétition pour la liberté de la presse circule sur Internet, il faut la faire tourner, celà concerne tous les citoyens...

www.intersj.info

C'est celui où l'on peut signer la pétition en deux clics.

Nous vous proposons de passer le message à vos amis, ou vos collègues, pour que la pétition continue à circuler.

Nous n'avons aucun grand journal derrière nous, mais nous comptons sur le public pour relayer notre appel.


Nous espérons que la France renoue avec une presse à l'écoute de la société, de ses lecteurs, et de tout ce qui bouge dans ce pays

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 19:55

Cette semaine ce Blog a atteint 4 jours de suite plus de 310 connections/ jours, un record. Merci de vos visites.  N'hésitez pas à faire circuler cette adresse à vos amis ou connaissances.  Signalez leur ce blog si vous en juger le contenu intéressant et n'hésitez pas à laisser vos commentaires.

Et encore merci de vos visites.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Aixo-Blogosphère
commenter cet article
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 19:45

Il y avait pendant 3 jours un salon des énergies renouvelables sur le plateau de l'Arbois : Hélios. On pouvait y voir de très nombreux exposants et de nombreuses confèrences. On peut féliciter les organisateurs de cette manifestation.

Mais pour ce que j'en ai vu le samedi le public n'était pas encore au rendez vous.

Ps On notera quand même l'ironie d'un salon de l'habitat durable au sein d'un site aussi ravagé par un urbanisme à l'américaine que la Duranne et l'(Arbois. Comment parler avec sérieux d'habitat écologique au milieu d'une catastrophe urbaine en cours ? Comment demander aux gens d'économiser l'énergie dans un site où les bâtiments n'ont rien d'écologique, ou les constructions sont diffuses et où il n'y a aucun site propre pour des transports en commun ...?? Il y a là en définitive une leçon de morale on demande aux citoyens-consommateurs de faire ...ce que les politiques ne font pas.... Il faudra bien qu'un jour il y ait une forme de cohérence l'écologie ce n'est pas la culpabilisation des citoyens ou l'appel au marché pour sauver la planète... c'est avant tout un ensemble de décisions politiques.

 

Repost 0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 19:39

Vu il y a quelques jours...

Si les policiers le font en moto faites le aussi... Prenez les couloirs de bus en vélo.

 PS Malgré mes demandes répétées au conseil municipal les couloirs de bus sont toujours inaccessibles aux véhicules autres que les bus. Vélos et métos y sont donc faute d'arrêté municipal interdits de circuler.

Repost 0
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 12:55

On aurait pu croire que l'horreur Joissiniste et le bulldozer Sarkozyste auraient incité toute l'opposition aixoise à s'unir. Mais il n'en est pour l'instant rien. Nous sommes partis pour avoir au moins quatre listes de gauche à Aix. Tout le monde rêvant de gagner sur la dépouille de ses concurrents ou d'avoir le leadership.

Nous sommes partis donc pour avoir : tout d'abord une liste anticapitaliste que sont en train de monter les jeunes militants de la LCR et certains membres des collectifs bovétistes, puis une liste socialiste menée par Alexandre Medvedowsky à laquelle s'adjoindraient le PCF et certains anciens militants bovétistes et une liste socialiste dissidente menée par Michel Pezet à laquelle s'adjoindraient les élus PRG aixois.. et du coup face à cette désunion une liste Verte et écologiste.  Situation à laquelle il faut rajouter la liste de l'Union pour Aix de François Xavier De Peretti qui rassemble Modem et citoyens de centre gauche.

Je continue à penser que seule une union la plus large possible de toute l'opposition à Maryse Joissains permettra de la battre.. et je suis pret à y participer mais encore faudrait il que battre Mme Joissains soit l'objectif premier de nombres de ses opposants, ce dont je suis de moins en moins convaincu.  5 listes anti-Joissains sont sur les rangs c'est ubuesque et ouvre un boulevard à Mme Joissains. Et si on reparlait de l'idée de primaire ?

Repost 0
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 11:01

Incroyable mais vrai Maryse Joissains joue les donneuses de leçon, quant à la propreté de l'A 51.

Quand on connait l'état de délabrement et de saleté des rues d'Aix.  Je crois qu'on devrait lui faire des affichettes.

 

    Scandaleux         La propreté du trottoir  que vous empruntez est de la compétence de la ville.                                                                                                 

 

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 16:20

Conférence de SONIA SHAH*, auteur de COBAYES HUMAINS. LE GRAND SECRET DES ESSAIS PHARMACEUTIQUES, préfacé par John Le Carré

organisée par % Attac Pays d'Aix et les éditions Demopolis
le jeudi 18 octobre 2007 à 19:00 à la maison des associations, Le Ligoures, place Romée de Villeneuve, à Encagnane - Aix en Provence


Sonia Shah est journaliste. Née à New York, en 1969, de parents médecins d’origine indienne, elle a grandi entre les États-Unis et l’Inde. Elle a signé dans Le Monde diplomatique  du mois de mai 2007 l'article Médicaments du Nord testés sur les pauvres du Sud : http://www.monde-diplomatique.fr/2007/05/SHAH/14712

La situation que dénonce John Le Carré dans La Constance du jardinier  – non respect des conventions internationales, essais avec placebos, expérimentations menées sans consentement des patients… – est la dure réalité décrite par Sonia Shah dans son livre au terme d’une difficile et courageuse enquête. Elle pointe aussi ce paradoxe : la plupart des médicaments testés dans les pays du Sud le sont pour soigner des pathologies des pays du Nord ou pour développer des médicaments « de confort », alors qu’un pourcentage infime de la recherche médicale est consacré au traitement des maladies tropicales.

Critique virulente d’un système de santé inégalitaire,  Cobayes humains, préfacé par John Le Carré, revendique l’application de la loi et son contrôle citoyen.

Sonia Shah sera accompagnée par Laurence Klejman de Demopolis, nouvelle maison d'édition, dont les deux premiers ouvrages publiés Cobayes humains. Le grand secret des essais pharmaceutiques, de SONIA SHAH et Irak. Retrait immédiat!, d’ANTHONY ARNOVE doivent sortir en librairie le 4 octobre.

Cette conférence sera précédée par la présentation du film La Constance du jardinier à la cafétéria Le Cèdre au Jas de Bouffan le mardi 02 octobre 2007 à 19:30

* Sonia Shah s'exprimant en anglais, la traduction sera assurée par Patrick Hutchinson, enseignant-chercheur au CSPC de l'IEP d'Aix.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 13:24

 Voilà un film bien décapant. Il fait froid dans le dos sur la privatisation du système de santé.

 

 

 PS Moore présente la France de manière caricaturale...comme si nous vivions dans un paradis..il a oublié les SDF que les medecins ne veulent par prendre avec la CMU ou les 8 ans d'esperance de vie entre ouvriers et cadres. esperons pour la crédibilité du film qu'il n'a pas autant caricaturé le système américain.

 

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 13:19

Incroyable mais vrai .. le supplément du week end de Libé. Ce supplément obligatoire fait passer le journal à 2,2 euros....en clair 1 euro de plus pour 60 pages du publicité.

On a du mal à y croire mais Libé invente la pub payante pour le client...

Libération a perdu un lecteur du samedi.

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article