Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 14:29

 

 

2012 commence avec un très bon bouquin.

 

Le magistral Mario Vargas Llosa nous offre un superbe ouvrage : le rêve du Celte. Par une biographie talentueuse, Vargas Llosa nous plonge dans les méandres de la vie de Roger Casement, anticolonialiste acharné dénonçant les méfaits Belges au Congo puis anglais dans les exploitations de caoutchouc au Pérou.  Héros des droits humains, pourchassant l’abject pour le Foreign Office au fin fond de la jungle amazonienne. C'est d'ailleurs dans ce décor sauvage et ce respect pour la liberté et le genre humain que semble se croiser la vie de l'auteur avec ce héros européen mal connu.

 

v-llosa-une-jpg 73529

 

Vargas Llosa nous emporte ensuite dans la naissance de la défense de la cause nationaliste irlandaise dont cet infatigable militant portera ensuite le flambeau après avoir regagné l’Europe. Toujours en nuance et en entomologiste de l’âme humaine Vargas Llosa nous transporte aussi dans les recoins obscurs et tourmentés  de la vie et de la sexualité de R Casement. Méandres qui se perdront dans une tragique histoire d’amour évaporée dans les coulisses du Reich allemand pendant la première guerre mondiale. Car c’est bien le tragique destin d’un militant des droits humains perdu dans la recherche d’un hypothétique soutient de la chancellerie allemande à la cause irlandaise que finit par nous conter Mario Vargas llosa. Un héros piégé par l’histoire..

 

 

 

Un livre d’une très grande intensité ou encore une fois grande histoire et recherche du destin humain s’entrecroisent.

 

Magnifique.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article

commentaires