Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 22:06

 

salman-rushdie-en-2010-andrew-winning-reuters

Je ne suis pas très objectif avec Salman Rushdie car je suis fan intégral. Mais là il nous livre encore une merveille. Avec son autobiographie, cet enfant de presque minuit, nous ouvre les portes de son intimité et de son histoire familiale qui est romanesque, jusqu'à l'origine de son nom.... Il nous raconte aussi sa vie d'immigré en grande Bretagne et sa rencontre du racisme quotidien. Il nous permet de comprendre la génèse de nombre de ses ouvrages ( dont le premier des enfants de minuit qui est sa merveille). On découvre comment et quand ont il été écrits, avec quelles contraintes éditoriales et avec quel état d'esprit. On a presque l'impression de redécouvrir et relire ses ouvrages. Quel bel exercice de dévoilement et de vérité. Quel plaisir de faire le voyage dans cette oeuvre magnifique guidé par son auteur.


Dans cet ouvrage on suit aussi et surtout la traque que les Iraniens vont organiser contre lui. Et l'on voit avec quelle lacheté répondent nombre d'Etats européens (surtout la grande Bretagne) aux pressions iraniennes. Salman nous guide dans les méandres de son enfermement et de son combat pour se libérer de cette fatwa. Dans ses angoisses et ses combats, dans ses amours et ses peines. C'est passionnant. On y découvre les horreurs des médias, députés et dirigeants anglais qui s'attaquent à lui et relayent les prires propos des intégristes mulsulmans en GB. On y voit les lachetés du monde littéraire....et nombre d'autres turpitudes.Mais on y découvre les mécanismes européens de la solidarité de quelques auteurs...le combat de certains dirigeants français et américains.


Une leçon de littérature tout autant que de politique.

 

A lire et relire.

 

Mais le combat n'est pas fini

http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20121012.OBS5563/l-institut-du-monde-arabe-censure-une-video-sur-rushdie.html link

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Coin Lecture et musique
commenter cet article

commentaires