Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 10:31

Le conseil d’administration de l’ESPIGAU et son président Antony Sette ont le plaisir de vous  inviter au

2ème « CAFE de la VILLE »

Jeudi 14 Avril 2011 de 18h15 à 21h00

Centre social « Les Amandiers », 8 Allée des Amandiers à Aix en Provence

Rencontre-débat avec

Gilbert LIEUTIER

Expert en déplacements urbains

Sur le thème :

« Les mobilités dans la Ville »

Animé par Dominique MICHEL

L’Espigau organise tous les 2 mois les « Cafés de la Ville », rencontres régulières sur les enjeux de la ville en général et de la ville d’Aix en Provence en particulier sur l’année 2011 avec la contribution de chercheurs et d’experts indépendants, afin de se questionner, de s’interroger sur le rapport entre le développement de la ville et le développement des solidarités.

Ces « Cafés de la Ville » sont itinérants, à chaque Café un lieu différent dans la ville

Pour son  2ème Café, l’Espigau a le plaisir d’inviter Gilbert LIEUTIER qui présentera ses réflexions sur la ville et les mobilités. Après une intervention générale, le débat portera sur la situation et les projets à Aix en Provence et le Pays d’Aix à partir du  PDU (Plan de déplacements Urbains) adopté par la Communauté du pays d’Aix le 24 juin 200. Ce PDU a fait l’objet d’un avis critique dans le livre blanc élaboré en 2008 par la fédération des CIQ (Comité d’intérêt de quartier du Pays d’Aix) et de l’ADAVA (association pour le développement du vélo, de la marche à pieds et des transports collectifs du pays d’Aix). Par ailleurs, il a été annulé par le tribunal administratif le 27 mai 2008 ! Où en est-on aujourd’hui ? La politique des transports est-elle à la hauteur des attentes des usagers ? Contribue-t-elle à rendre la ville plus solidaire ? Quelles sont articulations avec l’aire métropolitaine marseillaise?

La soirée se déroulera en 3 temps :

18h30-19h15 Exposé de Gilbert Lieutier

19h15-20h15 Débat avec les participants

20h15-21h30 Prolongement des débats autour d’un apéritif

Gilbert Lieutier : a travaillé au CETE méditerranée comme chef de projet en déplacements urbains et correspondant « vélo » du ministère. Aujourd’hui « conseil en déplacements urbains ».Réalisation d’études globales de déplacements dans de très nombreuses villes des régions PACA, Languedoc et Corse. Co-auteur du document « circulations douces dans les sites touristiques.

Réalisation d’articles et de conférences sur les « zones à trafics limité » des villes italiennes.

Interventions dans de nombreuses conférences en France et en Italie. Participation au comité technique de la démarche « code de la rue ».Membre de l’ADAVA et Président de l’association « Rue de l’Avenir ».

 

Contacts:espigau.aix@gmail.

Partager cet article

Repost 0

commentaires