Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 18:10
Incroyable mais vrai, je viens de recevoir les bulletins et professions de foi....quelle est la couleur de ceux de M Vauzelle...??  Rouge vif, rouge pâle ??? Non. Fini le rouge radical du premier tour. Maintenant on fait l'union de tous... Finie la détestation du Modem, on lui emprunte ses couleurs. LA couleur c'est donc orange.

Côté radicalime ça va mal Vauzelle a giclé le plupart des représenants du PRG...de sa liste. Amabilités entre amis.

Giclés des places éligibles aussi les militants de Cap 21 Paca. Ils auront donc juste servi à tirer le tapis sous les pieds du Modem. Dommage. Mais pour eux la grande aventure commence le 22 mars. Ils envahissent le dortoir des filles vertes et poussent le recteur de l'écologie dans la piscine. Les verts tremblent déjà.

Les disparus locaux du second tour. Marianne Moukomel qui avait offert les voix des Verts aux sénatoriales au PS ne s'est pas vue remerciée... l'écolo PS Bucki a été rétrogradé...l'ancienne conseilère régionale Fleur Skrivan reléguée aux places d'honneurs non éligibles.. c'est cruel la politique.

Déception ..aucun des leaders régionaux du Modem, Levraud, Madrolle, Bennahmias, De Peretti n'a appelé à voter pour Vauzelle. Vauzelle, Mariani, Le Pen . Bonnet blanc et blanc bonnet. La position me parait intenable.

Incroyable mais vrai, les verts ont obtenu 4 vice présidences transports, environnement, foncier et sécurité...Confier la  sécurité aux Verts...Vauzelle il a fumé un truc bizarre ou quoi ???

Semaine gag autour d'Iter. Après que les Verts aient fait semblant pendant la campagne de s'opposer à Iter (alors qu'ils l'avaient accepté au cours du mandat précédent.) Les verts ont pendant deux jours fait semblant de découvrir que les engagements ne pourront pas être supprimés et que la région continuera donc d'honorer ses engagements financiers..Tout ça pour ça ?? Verts et Ps font donc semblant de réinventer en 2 jours l'accord alter Iter...qui avait eu bien du mal à exister fautes de projets d'envergure lors de la mandature précédente... Et sur ce, le  gouvernement fait à son tour semblant de croire que Ps et Verts vont arrêter Iter...Borloo, Mariani, Fillon, sortent l'artillerie lourde : si vous votez PS Verts vous arrêtez Iter ..(si seulement) Tout ça pour faire croire que l'arrêt d'Iter c'est l'enjeu régional de ces éléctions.. personne n'a été crédible sur ce dossier.

Mortel. Quelques connaisseurs de la politique locale ont déniché une vidéo d'une des futures élue  régionale verte (que certaines rumeurs disent même future
vice présidente) . Annabelle Jaegger  (Geiger dans la vidéo) en fidèle militante des jeunes balladuriens en 1995. Très bon.
http://www.ina.fr/economie-et-societe/education-et-enseignement/video/CAB95025868/jeunes-balladuriens.fr.html link.   On découvre qu'il est possible d'être jeune et balladurien...et de virer à gauche ;))

Pensez bien à voter dimanche. Pour qu'on ait d'autres aventures aussi rigolotes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires