Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 14:58

Lu dans Aix city News

Cyril Di méo accuse maryse joissains d’immoralité “Non au chauffeur et au boxeur”

Le candidat aux primaires d’opposition Cyril Di Méo a piqué une colère suite à deux décisions de Maryse Joissains qu’il a jugées immorales. Il a lancé une pétition sur les réseaux sociaux. Le maire d’Aix-en-Provence se défend.

Cyril Di Méo appelle à la moralisation de la vie politique aixoise et a lancé une pétition sur les réseaux sociaux. Maryse Joissains se défend. S.D.

Cyril Di Méo appelle à la moralisation de la vie politique aixoise et a lancé une pétition sur les réseaux sociaux. Maryse Joissains se défend. S.D.

1 / 2
  • Cyril Di Méo appelle à la moralisation de la vie politique aixoise et a lancé une pétition sur les réseaux sociaux. Maryse Joissains se défend. S.D.

« Un gros coup de colère ». C’est ce qu’a d’abord expliqué aux journalistes Cyril Di Méo, candidat aux primaires d’opposition, lors d’une conférence de presse qu’il a tenue jeudi 18 avril. La cause de son ire, la nomination du chauffeur de Maryse Joissains, Omar Achouri, au grade de fonctionnaire de catégorie A par la commission administrative paritaire de la ville : “par la voie de la promotion interne, sans avoir passé ce concours administratif”. Et surtout pour lui, le recrutement comme conseiller politique de Claude Filippi, le maire de Ventabren qui vient d’être condamné à 6 mois de prison ferme et 3 ans d’inéligibilité suite à des violences pendant la campagne de 2011 (il a fait appel). Cyril Di Méo y va avec le sens de la formule : “non au clientélisme et au népotisme au sein de la mairie d’Aix. Il n’y a pas de raison que le chauffeur et le boxeur passent devant les autres. Tout cela pue. Jusqu’où iront-ils… ?”

Le socialiste en appelle au changement dans la vie politique aixoise, tout en soulignant lui-même : “tout cela est certes légal mais si immoral”. Il a lancé via les réseaux sociaux, une pétition dans laquelle il demande tout simplement : “l’annulation du contrat de M. Filippi et l’annulation de la procédure de nomination de M. Achouri”. Dans l’opposition, certains ont relayé son action mais il affirme ne pas faire cela pour les emmener dans son sillage : “je n’ai pas de leçon à leur donner”.

Le professeur d’économie du lycée militaire évoque aussi un profond malaise chez certains personnels de la Ville qui se sont confiés à lui : “des gens sont placardisés et souffrent. Je suis peut-être décalé dans ce monde de brutes mais tout cela est glauque”. C’est en tout cas la première charge d’un candidat d’opposition envers l’équipe en place et sa chef de file. Maryse Joissains y répond (voir ci-dessous). Affaire à suivre à n’en pas douter.

La réaction de Maryse Joissains:

Concernant la nomination d’Omar Achouri : “Cette nomination s’est effectuée lors de la CAP (commission administrative paritaire) en toute légalité puisqu’Omar Achouri était sur les listes. La CAP se déroule en présence des représentants syndicaux, de fonctionnaires et d’élus. Les listes sont établies par l’administration selon des critères qui prennent en compte notamment la formation et la mobilité. Bon nombre de fonctionnaires ne peuvent pour raison de service prendre le temps d’effectuer des formations ou restent stables dans leur direction. Ces derniers sont pénalisés puisqu’ils sont alors privés des points qui leur permettraient d’être en meilleure position. Si la CAP discute autour des listes proposées c’est justement pour rétablir cette « inégalité » et permettre de prendre en compte le mérite et la qualité du service rendu.”

Concernant le recrutement de Claude Filippi : "J’ai recruté il y a quinze jours, avant que la décision de justice ne tombe, Claude Filippi car c’est un homme politique de grande valeur. Il a fait appel du jugement qui, sans le commenter, est à mon sens d’une extrême lourdeur. Rappelons que ce dernier était avec sa fille en voiture lorsqu’il a croisé des gens qui distribuaient des tracts orduriers et mensongers sur sa personne. Une dispute a éclaté, il a mis une gifle à la personne qui lui a tordu le bras. Quoi qu’il en soit, en attendant le procès en appel, il bénéficie de la présomption d’innocence.”

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article

commentaires

Fatou Olivier 19/04/2013 15:52


Le conseiller bidon à Aix , tout le monde en rigole !!


 


http://ventabren2014.hautetfort.com/