Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 09:05

Suite au décès de M Obino les éléctions cantonales vitrollaises se rejouent.

Comme nous l'apprend le blog de Didier Hacquart http://didier-hacquart.over-blog.com la candidature écologiste  du docteur Souvet a été repoussée. Les Verts aixois et 13 ont rejeté ce candidat d'ouverture. Pour lui préférer un obscur militant aixois J P Hopp. Annick Delhaye encore à la manoeuvre a empéché que ce médecin soit candidat d'Europé Ecologie sur le canton. Surement trop écolo pour la dame....Mais jusqu'à quand va t'elle nuire aux écologistes en Paca ??

Pour ceux qui connaissent pas ce médecin....

  Pierre Souvet : président de l'ASEF élu médecin de l'année par la revue Impact médecine - Décembre 2008


Pierre Souvet : président de l'ASEF élu médecin de l'année par la revue Impact médecine - Décembre 2008
Président de l'Association Santé Environnement France, le Dr Pierre Souvet, cardiologue, se bat depuis 2006 pour faire connaître l'impact de la pollution environnementale sur la santé.
Son engagement vient d'être couronné par nos lecteurs.


Extrait de l'article :
« Je suis content. c'est une reconnaissance des confrères pour notre démarche et un encouragement à continuer nos actions ». L’homme au fort accent du Sud jubile : il vient d’être élu médecin de l’année par les lecteurs d’impact médecine. A 52 ans, le docteur Pierre Souvait est une figure médiatique. Émissions de télévision, radios locales, articles de presse, forums de discussions sur la Toile… Malgré un emploi du temps médical chargé, ce cardiologue de Vitrolles est toujours disponible pour les journalistes. Ce matin-là, il vient d’achever une émission sur France 5. A chaque occasion il délivre le même message. « En vingt-cinq ans, le nombre de cancers a doublé. Les allergies ont elles aussi été multipliées par deux en seulement dix ans et les maladies cardio-vasculaires ont largement augmenté ainsi que les troubles de la fécondité. La relation entre cette explosion des maladies et l’environnement est maintenant une évidence. Mais le lien santé environnement est insuffisamment pris en compte en France ».
Ce natif d’Avignon, devenu médecin pour être « utile », travaille à quelques encablures de l’étang de Berre. « Chaque jour, en voyant la pollution atmosphérique, je me demandais pourquoi personne ne faisait rien », confie-t-il.
C’est après avoir vu le film d’Al Gore que ce petit-fils de marchand de vélos a pris les choses en mains. En tandem avec un chirurgien orthopédiste pédiatre d’Aix, il a créé en décembre 2006 l’association Santé Environnement Provence (ASEP), devenue aujourd’hui l’association Santé Environnement France (ASEF) (1). En deux ans il a réussi à fédérer plus de 1000 professionnels de santé. PCB, amiante, ondes électromagnétiques, incinérateurs, antennes-relais ou téléphone portable… Il aborde chacun de ces sujets avec la rigueur scientifique qui le caractérise. « Le rapport Bio-initiative agréé par l’agence européenne de l’environnement a mis en garde contre l’usage du téléphone portable.
Pourquoi attendre pour donner des bons conseils d’utilisation ? » Il n’est pas pour autant question de supprimer les téléphones portables. « N’allons pas revenir au tam-tam, je me base sur des études scientifiques pour comprendre les risques et promouvoir la prévention. Il s’agit d’utiliser le progrès en toute intelligence. »
Autre coup d’éclat du docteur Souvet and Co : les PCB. « Nous avons constaté que les poissons étaient contaminés, la pêche interdite : et l’homme alors ? ». C’est lui qui a fait venir, avec son complice le Dr Patrice Halimi, les riverains du Rhône pour connaître leur contamination au PCB. Une première étude d’imprégnation au PCB de ses habitants a été lancée avec l’association WWF. Avec des résultats concluants, poussant ainsi le gouvernement a commander une étude de plus grande envergure. « Même si notre échantillon est limité, justifie-t-il, nous avons fait notre travail d’alerte. c’est aux pouvoirs publics de prendre le relais fermement et rapidement. »

(…)


---
Article complet à télécharger ci-dessous au format pdf.

---
Voir également :

- Dangers des champs électromagnétiques de la téléphonie mobile : O²Zone TV - interview du Dr Souvet - 28/06/2008

- Dangers du portable: l’appel des médecins : le JDD - 15/06/2008

- Une association de médecins tire la sonnette d'alarme sur les dangers des CEM - Colloque à Aix en Provence 07/02/2008 - VIDEO

- Infos scientifiques > Avis et analyses

- Appels de médecins ou d'experts

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article

commentaires