Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 23:27

Génération Aix : une révolution culturelle pour les étudiants aixois.  

 

 q       Construire des logements étudiants en imposant aux promoteurs immobiliers des quotas de logements pour étudiants lors de la cession des terrains. (comme à Grenoble)

q       Favoriser la construction de cités universitaires en offrant au CROUS des terrains aux Milles et à la Duranne pour construire de nouvelles cités U. (Aix est une des communes les plus grande de France en superficie)

q       Créer à cette occasion un véritable campus écologique sur le modèle de villes d’Europe du Nord.

q       Créer un réseau de mise en relation entre particuliers disposant de logement trop grands (notamment les personnes âgées) et étudiants.

q       Participer au financement de la rénovation des cités universitaires pour sortir de l’habitat indigne.

q       Créer des parkings de stationnement gratuits spécifiques pour les étudiants à côté du Krypton.

q       Financer les associations de locations à faible coût de vélos pour les étudiants. (modèle Vélocampus qui loue des vélos à 35 euros par an)

q       Construire des équipements de stationnement sécurisés pour les vélos la nuit.

q       Faire circuler les bus plus tard les week-end pour permettre les sorties étudiantes.

q       Financer les associations de prévention contre l’alcoolisme étudiant au volant. Créer un partenariat ville/ boites de nuits et bars.

q       Soutenir les actions de préventions et de santé en milieu étudiant.

q       Aider à la mise en place d’AMAP (association pour le maintien de l’agriculture paysanne) en milieu étudiant.

q       L’accès des jeunes du Pays d’Aix à la culture est trop restreint. Nous construirons une salle de Concert pour les musiques actuelles. Lieu auquel sera ajouté un espace création avec plusieurs salles de répétition et d’enregistrement.

http://www.generationaix.com

 Rassemblés pour répondre aux défis d’Aix, des élus de gauche, de droite, du centre, et des écologistes ont su dépasser les clivages politiques pour proposer un projet pour Aix autour de François Xavier De Peretti.

 

 Composée de nombreux jeunes la liste de François Xavier De Peretti –Génération Aix- est consciente des difficultés de cette population et entend défendre le monde de la jeunesse dans une ville qui trop souvent l’oublie.

 

 Nous nous engageons à

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Malhac 28/02/2008 20:02

Megiax crache encore sa bile!  Beurk

megiax 27/02/2008 21:20

- en mettant des cités u à la duranne on va lutter contre l'engorgement de l'axe les milles aix et on va réduire les émissions de co2 et redynamiser le centre aixois.- à vous lire les amap existantes sont interdites aux étudiants ?- obliger les bus d'aix à rouler la nuit pour permettre aux étudiants d'aller faire les cons la nuit- subventionner des associations qui louent des vélos pas cher car l'accès au vélo est actuellement impossible aux étudiants (mais qui peuvent quand même se payer une vingtaine de soirée en boite par an plus 15 demi pression par mois et je parle pas du reste...)- créer des parkings relais réservés aux étudiants et interdits aux salariés (c'est gentil)- et plein d'autres bonnes intentions écrites.