Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 18:26

Plusieurs camarades m'appelent pour me signaler que TNS Sofres effectue un sondage sur la municipale aixoise pour La Provence. Et me raconter les questions. Ainsi après des questions sur la notoriété et l'appréciation des candidats.. les questions passent aux intentions de vote, au premier tour pour 6 ...candidats : Beyer, Garello, Joissains, De Peretti, Pezet, Medvedowsky.....

Bizarrement la candidate LCR Aude  Charsosset est oubliée...Tient comme c'est bizarre.

Puis on passe au second tour ou deux scénarios sont proposés. D'abord un duel  Joissains ./ Medvedowsky....??? totalement impossible .. A moins que FXDP fasse moins de 10 %.... Tient comme c'est bizarre...

Puis une triangulaire Joissains / De Peretti / Medvedowsky....

Pourquoi oublier une liste d'extrême gauche là où lors de la dernière élection le score des deux listes à gauche du Ps était de 13 % ? (liste qui peut prendre 4 ou 5 points à la liste PS). Et ceci alors qu'on a déjà pu lire dans les colonnes de La Provence l'existence d'une telle liste depuis déjà plusieurs semaines ?

Pourquoi inventer un pseudo duel faisant de Medvedowsky le seul présent au second tour.. quand on sait que FXDP a fait 14 % la dernière fois et que Bayrou a fait 18 % à Aix...et que personne ne pense sérieusement que la liste Génération Aix puisse être absente du second tour ?

Pourquoi occulter Michel Pezet d'un second tour ? Quel mépris !

Décidemment nous avons à faire à des attitudes très partiales et orientées. Fort heureusement les sondages ne se réalisent pas avec précision...par exemple la dernière fois La Provence avait annoncé l'élection de JF Picheral... Pourtant les sondages servent malgré tout à influencer les votes et structurer l'espace politique... Là la commande a l'avantage d'être claire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Micka 10/02/2008 16:02

222rem qui est un fan de Joissains va devoir préparer ses mouchoirs. Il va falloir éponger le 16 mars au soir après que le clan au pouvoir aura été expulsé de la mairie par la conscience civique des Aixois.
M.

222rem 10/02/2008 14:51

c\\\'est triste mais pezet et fxdp ont pris des cadidats que les Aixois ne veulent plus (Picheral, Castronovo, Genzana, Salord,...).

C\\\'est à cause d\\\'eux que ces listes ne seront pas au deuxième tour,...

jojo 09/02/2008 20:05

 
Vous n'avez qu'à plus lire ce journal.

ps propre 09/02/2008 16:16

Le Provençal avait déjà fait le coup en essayant de donner Picheral gagnant en 2001. Ils s'étaient lamentablement vautrés. Heureusement ce torchon socialo-communiste n'est lu par personne.

Micka 08/02/2008 21:53

Cher Nicolas B... Il est vrai que les socialistes canal historique ne joue pas du tout sur le mots ; il n'y a qu'à, pour le vérifier, se rendre sur le bolg de Fleur S. où tout le monde glose sur le mot exclusion, prononcée ou pas... La campagne ne vole pas haut...