Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 21:25

Les choses s'éclaircissent.;ou presque. Nous aurons donc 7 listes aux municipales aixoises.

Une liste du FN menée par M Beyer.

Une liste des droites aixoises (ex MNR, MPF..) menée par M Garello

Une liste UMP / Nouveau Centre menée par M Joissains

Une liste Génération Aix menée par M François Xavier De Peretti

Une liste Ps (du Oui au TCE) menée par Michel Pezet

Une liste PS (du non au TCE) / PCF/ UMS  menée par  M Medvedowsky

Une liste LCR menée par Aude Charsosset.

Et nous aurons donc, à mon avis au second tour une triangulaire.

avec une liste Joissains / Garello la liste d'union de l'extrême droite initialement prévue ayant explosé sur ce sujet de l'alliance avec Joissians et le FN s'en étant du coup retiré.

une liste Génération Aix - De Peretti / Pezet

et une liste Medvedowsky.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cyril 03/02/2008 23:30

Réponse à Flo.
Je suis bien incapable avant les résultats du 9 mars au soir de dire ce qui et comment adviendra ? J'affirme juste que j'ai depuis plus d'un an avec mes amis demandé une primaire de l'opposition à Joissains...ce qui ouvre naturellemnt la porte à une alliance avec Michel Pezet. L'alliance n'a pu se faire au premier tour..travaillons à ce qu'elle se fasse au deuxième.
Esperons que les hommes serons au moment voulu se tourner vers l'objectif principal ..virer le clan Joissains.

Cyril 03/02/2008 23:26

Lors des pics de pollution, lors des V'Hello Decaux, lors de l'implantation d'Iter, lors du déclasement de 4000 h de zone Natura 2000 sur l'Arbois.. Seul François Xavier a tenu des propos écologistes.  Ceux qui étaient à priori mes alliés naturels écologistes ont soutenu des moins écologistes.
Quant à Michel Pezet j'ai beaucoup de respect pour lui et son équipe. nous avons considéré que François Xavier donnait plus de poids aux écologistes sur sa liste et avait plus de chance d'arriver en tête face à Joissains..ce qui est le seul moyen de la battre.
 
 
 

JCDEG 03/02/2008 15:29

Monsieur Di Méo, vous avez tout faux !!!
Monsieur FXDP est certainement un homme tout à fait respectable, mais vous oubliez que son électorat est tout , sauf ouvert à la modernité écologique. Il n'y a pas si longtemps le PS était à vos yeux un parti bourgeois, situé à votre droite. Que de chemin parcouru pour se retrouver enfermé au milieu des Salor et autre Genzana !!!
Seul, Michel Pezet est capable aujourd'hui de fédérer des modérés de progrés, ce qui vous aurait certainement permis de mettre en pratique votre politique écologique. Mais peut-être étiez vous trop gourmand ?  

Flo 03/02/2008 14:22

Je rigolais à peine... il y a quelques mois une alliance au premier tour était publiquement envisagée par les deux candidats. Pourquoi cela n'a pas eu lieu ? Chaque journaliste y va de sa petite explication. Pour certains DP ne voulait pas une alliance dès le premier tour, pas plus que les conditions de ralliement de l'équipe Pezet (Présidence de la communauté d'agglo, place sur la liste etc.)Pour d'autres Pezet en difficulté il y a quelques mois aurait finalement décidé de se lancer pour arriver en tête, et notamment du fait de l'apparition sur la liste DP de nombreux UMP qui rendait de facto aucune alliance possible.Quoi qu'il ait pu se passer dans les coulisses, le résultat est là, la liste Pezet a clairement affirmé, et encore lors de son lancement, qu'il n'y aurait aucun UMP en son sein, et qu'elle ne serait pas une liste "d'appoint". Ils visent donc clairement un gros score au premier tour.Sans doute que tu envisages seulement le scénario où DP passe devant (et c'est un peu normal). Si c'était le cas, ma question était donc comment tu penses constuire cette alliance avec la liste Pezet avec des UMP sur ta liste ?

Cyril 02/02/2008 18:05

L'humour coule à flo.
A+