Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 20:58

Il y a des articles qu'on lit avec une certaine ironie. Celui ci dans La Provence est cocasse. On attend avec plaisir les communiqués de presse des socialistes aixois qui expliqueront à leur patron de fédé qu'il faut pas faire alliance avec des élus de droite dissidents. On attend avec impatience donc les cris contre la moralité, contre les pratiques politiques...

Mais j'ai comme le pressentiment que les critiques aixoises ne franchiront pas la porte d'Aix et que certains vont faire les canards, habitués qu'ils sont à se coucher et à prendre des positions à géométrie variable. Attendons pour rigoler les réactions de ces tartuffes de l'indignation politique.

A Marseille nous aurons donc une liste avec des UMP / PS / PCF et Verts.... et après on dit que Aix est une situation surprenante ??

 
LA PROVENCE
 

Municipales 2008 : Guérini recrute à l'UMP et du côté de Vigouroux

 
Publié le mardi 18 décembre 2007 à 05H57
 
 
Le candidat PS à la mairie de Marseille Jean-Noël Guérini a présenté hier, deux nouvelles personnalités d'ouverture qui seront en position éligible sur ses listes. Le premier est le Dr François Franceschi, chirurgien ophtalmologiste, membre du bureau national de l'UMP, ex-candidat du RPF de Charles Pasqua aux municipales de 2001 à Marseille, et ancien candidat UMP aux législatives de 2002 dans les quartiers Nord. Il sera tête de liste dans le 4e secteur (6 e -8 e arr.), fief du maire UMP sortant Jean-Claude Gaudin.

"Je suis gaulliste et je le reste" , commente-t-il, avouant avoir été approché "par un peu tout le monde", notamment l'équipe Gaudin: "On voulait m'instrumentaliser en m'envoyant, moi le Corse, comme tête de liste dans le 2e secteur contre M. Guérini. Pour moi ce n'est pas qu'une affaire de place" , a-t-il ajouté, voyant en Guérini "une nouvelle dynamique". La seconde personnalité est l'astrophysicien Jacques Boulesteix, directeur de recherche au CNRS, ancien élu municipal de 1989 à 1995 durant la mandature de l'ex-maire de gauche, M.Vigouroux. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cyril 23/12/2007 19:47

Effectivement André Varèse adjoint UMP de Gaudin dans le 1er arrrondissement vient de rejoindre Menucci et la liste PS/ PCF/ Verts dissidents UMP marseillaise.
 

christian 23/12/2007 18:19

et menuci  ps recrute un ump varese