Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 03:43

Il faut bien le dire ce fut impressionnant. De mémoire d'Aix je n'ai jamais vu ça. Plus de 2000 personnes  réunies ce lundi soir.

Des Aixois de toutes les catégories de la ville, des aixois de tous les âges, de tous les quartiers, de toutes les minorités.

Le vrai visage d'Aix rassemblé pour assister au lancement de la campagne de Génération Aix. Une vraie vague citoyenne.

Et une vraie émotion et énergie pour enlever cette ville des mains des Joissains.

Certains m'ont demandé mon discours. En voici la trame tout n'ayant pas été dit, des détails ou exemples ayant été rajoutés au fil du propos.

C’est avec une certaine émotion que je suis parmi vous avec mes camarades Verts et écologistes , mes camarades gauche ce soir.

C’est avec une certaine émotion et un réel plaisir que je vois la force qui est en train de se lever dans cette ville.

J’ai une certaine émotion à être parmi vous ce soir car la situation n’est pas classique. Des Verts avec des militants de droite, du centre et de gauche, c’est inédit. C’est pourtant ce qu’ont décidé les Verts du pays d’Aix dans leur grande majorité à plus de 75 % en rejoignant la liste de François Xavier de Peretti le 20 novembre. Et je remercie spécialement remerciements mes camarades Laurent Perallat président des verts du Pays d’Aix et Arinna Latz ma camarade du conseil municipal avec qui nous avons construit cette situation. Cela fait grincer des dents. Cela nous vaut des sanctions, des suspensions. Certaines personnes s’offusquent même de cette situation et sous la pression des socialistes font tout pour empêcher cela. Mais je vous rassure je tiendrai bon et nous serons nombreux avec ou sans étiquette à continuer ce combat avec François Xavier. Le choix des Verts du Pays d’Aix était un choix d’hommes et de femmes libres. Un choix d’hommes et de femmes engagés sur un constat, engagés sur un projet. Nous restons ces hommes et ces femmes libres.

 Car quel set le sens de ce combat ? Pourquoi rejoindre la liste d’union de toutes les bonnes volonté de cette ville.

 La raison est simple.  Car nous sommes face à une triple urgence, démocratique, sociale et écologique.

 Tout d’abord une urgence démocratique.

Aix connaît une grave crise démocratique. Un clan familial a transformé notre ville en Joissainville. Ainsi nous avons c’est la mère qui est députée, présidente de la CPA, maire, la fille qui est directrice de cabinet de la CPA puis maintenant candidate, le mari ancien maire maintenant directeur de cabinet à la ville. Un clan aux pratiques douteuses car les mises en examen commencent à pleuvoir dans son entourage Il y a quelques semaines c’était son adjoint aux sports qui passait devant la justice et on annonce de nouveaux nominés. Des pratiques douteuses que condamne par exemple le rapport de la MILOS en faisant état d’attribution de logements sociaux à certains conseillers municipaux.  

 

 

 

 

Mesdames et Messieurs, un clan s’est enfermé dans son bunker et s’est coupé de la population. D’abord en refusant d’appliquer la loi. Ainsi alors que la loi l’y oblige les conseils de quartiers n’ont pas été mis en place. En refusant d’écouter les habitants il ne se passe pas un jour sans que l’on évoque un projet réalisé sans concertation en passant des révisions simplifiées du PLU. Un clan qui ne supporte aucune contradiction. Mme Joissains porte plainte contre le nouvel Observateur contre tout ce qui bouge…. Dès que les personnes osent émettre la moindre critique. Mais vous me direz elle avait bien demandé que le train passe sous l’autoroute et qu’on plante des palmiers à Aix.

 

 

 

 

 Ensuite car la pratique du mensonge a été répétée. Si l’on prend l’exemple des antennes relais c’est stupéfiant. Alors  que Mme Joissains nous annonçait suite à la mobilisation des habitants du quartier par pétition, courrier le retrait des antennes relais qui sont à moins de 10 mètres de logements rien n’a été fait. Et tout a été à l’avenant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces gens ne gèrent pas la ville pour vous mais pour eux.

Face à cette urgence la liste Génération Aix propose.

- la mise en place de conseils de quartier,

- l’instauration d’une charte de la concertation 

- une possibilité de saisine par les aixois du conseil municipal,

- une restructuration des services municipaux.

 

 Ensuite une urgence sociale.

 Aix s’enorgueillit d’être une ville bourgeoise mais il faut regarder le revers de la médaille. La fracture sociale et les inégalités dans cette ville vont croissantes.

 

 

 

Que penser d’une ville où les étudiants dorment dans des campings et louent des mobiles home pour 530 euros ? Que penser d’une ville où certaines étudiantes doivent se prostituer pour payer leurs études comme le signalait une enquête récente de journaliste de La Provence. Une ville où si l’on en croit les service du CROUS un nombre croissant d’étudiants saute un repas sur 2 ou vont aux Restos du Cœur.

 

 

 

Loin du mythe Aix est une ville où il fait bon vivre pour tous  un certain nombre de population ont été abandonné.

Lorsque l’on voit que 12 logements sociaux ont été construit en 7 ans. Et que l’office HLM a comme priorité après avoir  changé 5 fois de directeur en 6 ans de construire son siège social … C’est une honte. C’est une véritable fracture sociale qui se crée dans notre ville où le parc du logement social a été laissé à l’abandon. Quand on voit des cages d’escaliers qui n’ont pas été repeinte depuis 20 ans, des jardins laissés à l’abandon des appartements non réparés.. Une honte lorsque l’on voit la crise du logement à Aix et que l’on apprend que des employés municipaux sont SDF et doivent être herbés dans les centres de secours. 

Une honte lorsque l’on sait que le coût de l’immobilier est au niveau parisien.

 

Face à cette urgence la liste Génération Aix propose.

-De reformer l’office HLM

- De  fixer un objectif de 300 logements sociaux par an,

- D’attribuer à l’université plusieurs hectares pour réaliser au Sud de la ville un véritable campus étudiant,

- De lancer un véritable plan de rénovation urbaine des quartiers. 

 

Et il y a une urgence écologique.

 La ville s’est éclatée en une série de quartiers non reliés les uns aux autres.  Notre ville avec Messieurs Medvedowsky puis M Doglione s’est développée de manière anarchique et incontrôlée. Regardez la ville américaine qui se construit à La Duranne ou l’Arbois… nous sommes dans l’incurie la plus générale. Nous avons deux villes une ville européenne où il fait bon vivre, le centre ancien de 25 000 personnes transformé en petit musée et une non ville où vivent plus de 100 000 personnes. Sans équipements publics, sans police de proximité, sans lieu de vie…Une ville fragmentée où des espaces mono-fonctionnels se collent les uns aux autres sans cohérence.  Une ville où l’habitat diffus crée des problèmes insolubles de circulation. Car il faut bien le dire aujourd’hui à Aix c’est la thrombose. Il faut plus d’une demi heure pour aller de Celony au centre ville ou des Milles au centre ville. Rien n’est fait pour relier entre eux les quartiers pour relier ces quartiers au centre ville. Nous sommes dans une ville où l’on ne trouve aucun schéma cohérent de transport….et où le réseau à 20 ans de retard.  

 

 Or la municipalité actuelle a révisé de manière partielle plus de 18 fois son Plan d’occupation des sols … sans projet urbain global.  Alors oui il y a urgence à relancer l’urbanisation de cette ville avec une philosophie écologique préservant l’identité de la campagne aixoise pour éviter le mitage et en créant de nouveaux pôles urbains avec tous les équipements nécessaires à la vie de quartier. Sans une véritable vision urbaine, sans une véritable politique des transports…la conséquence est claire Aix restera une des villes les plus polluées de France. Aujourd’hui avec 41 jours de pics de pollution Aix atteint le record de Rome et Athènes. Pollution qui est liée à plus de 50% d’après ATMO PACA au trafic automobile. D’autre grandes villes européennes ont su répondre à ces défis Pourquoi Aix ne saurait elle pas le faire ? Pourquoi n’aurions nous pas des élus à la hauteur de ces défis. Le Grenelle de l’environnement a montré la mobilisation générale qu’il fallait pour répondre à l’urgence écologique. Aix peut le faire. Ensemble nous pourrons le faire.

 

 

 

  Face à cette urgence la liste Génération Aix propose.

 - De lancer un véritable plan climat permettant de diviser par 4 en les émissions de gaz à effet de serre dans cette.

- De réaliser d’un véritable schéma de transports en commun sur le Pays d’Aix

 

 

 

- De lancer enfin une grande consultation pour réaliser un aménagement urbain écologique prenant en compte les matériaux écologiques, utilisant les énergies renouvelables et utilisant les innovations que l’on retrouve dans les quartiers durables à fribourg ou Malmö.

 Mesdames et messieurs ces urgences nous allons y répondre ensemble.

 Le vote responsable pour battre Joissains et répondre à ces 3 urgences c’est l’alliance autour de FXDP.

  Regardons le paysage politique local.

 Nous sommes d’un côté face à une droite quasi fasciste incarnée par Mme Joissains et son entourage et de l’autre face à un faux socialiste.

 Comment accorder la moindre crédibilité à un leader de la gauche désunie  qui travaillant pour un des plus grand cabinet d’agence économique internationale essaye de se faire passer pour un homme de gauche.  IL a réussi à reconstituer le cartel de la gauche du NON…pour un ancien fabiusien…tout est possible .  ET constituant ce cartel de la gauche archaïque Monsieur Medvedowsky  se refuse toute ouverture ou discussion avec avec le centre. Quoi je suis méchant l’ouverture il la réalise depuis 15 jours en constatant l’engouement que crée notre démarche. Vous savez comment ? Il met depuis 15 jours une cravate orange.

 En tout cas pendant 7 ans seules quelques personnes comme les élus radicaux de gauche, les verts ou FXDP ont pendant 7 ans porté l’opposition à ce système et dénoncer ses méfaits. On aurait pu attendre que les socialistes le fasse, il n’en a rien été.. trop occupés par leurs activités parisiennes et si peu intéressés par les habitants de cette ville.

 C’est dans ces années d’opposition que nous nous sommes  retrouvés dans les mêmes combat que François Xavier De Peretti. C’est dans la continuité de ce travail qu' une alliance avec FXDP a été envisagée. C’est sur cette base partageant le constat d’une triple urgence que nous avons élaboré une plate-forme de projet pour cette ville. UN projet qui a permis de faire converger des militants de droite, des centristes, des gens de gauche, des écologistes. C’est dans ce processus que nous avons rencontré des personnes comme Bruno Genzana et Stéphane Salord qui de leur côté dans leur propre famille faisaient le même constat d’une absence de projet municipal. Qui de leur côté constataient l’urgence. C’est ce qui les a conduit à faire les ateliers de l’avenir et à amener un grand nombre de propositions. Nous avons ensemble convergé vers un projet partagé sur cette ville malgré nos histoires différentes malgré nos familles politiques différentes. Je les remercie d’avoir fait ce chemin. Et c’est cette force que nous sommes entrain de construire ensemble. Une alliance de gens de bonne volonté qui constatent que leur ville va à vau l’eau et qui mettent de côté leurs affiliations partisanes pour faire primer l’intérêt de la ville. 

Mesdames et messieurs, notre ville étant aux mains d’un clan n’ayant aucun sens de l’intérêt général. Face à une droite extrémiste et une gauche en peau de lapin je vous le dis il n’y a qu’un vote responsable c’est Génération aix. Car  François Xavier De Peretti qui vit cette ville qui connaît chacun des quartiers de cette ville  a su écouter la colère des habitants. Il a su fédérer les énergies et construire les convergences. François Xavier De Peretti réalise à Aix ce qui est la vocation du centrisme faire travailler ensemble des gens de droite , des gens de gauche pour un intérêt général. Il sait être ce point d’équilibre entre différentes sensibilités. Alors Mesadames et messieurs je vous le dis à Aix en mars 2008, il y a un vote utile et responsable pour se débarrasser de Mme Joissains, un vote utile et responsable pour donner à Aix la vie démocratique la solidarité et la qualité de vie qu’elle mérite.

Ce vote c’est la liste emmenée par François Xavier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Micka 15/12/2007 09:16

Genzana et Salord ont voté avec Joissains à la CPA  ; DePeretti et Di Méo contre. La preuve est faite : l'alliance improbable entre tout et n'importe qui pour les municipales ne peut par marcher (si ce n'est pour la course à la soupe)... Votez donc pour une liste qui travaille avec des gens qui ne vivent pas de la politique : la liste Pezet

francois 12/12/2007 18:33

vous êtes sans doute trop jeune pour avoir connu les meetings de Felix Ciccolini qui remplissait les salles à lui tout seul sans avoir besoin de se rallier à d'autres
" têtes de liste" pour faire foule ....