Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 09:59

« Le Rêve sur le chemin de la Réalité ».

L’exposition d’Aziz Boumediene (Artiste, photographe, reporter) a pour objectif de montrer les tensions et la symbiose entre la nature et la ville : Ville-Nature, Nature-Ville ou Nature/Ville ?

 Depuis l’antiquité, l’art et la nature sont étroitement liés dans l’esprit et dans le langage des hommes. Parlaient-il de nature Composée par l’humain ou de nature naturelle, l’art et la technique sont ils l’interprétation humaine de la Nature ou la source de l’artéfact ?

Aujourd’hui, les clivages et hiatus sont plus importants, les tensions entre ville et nature aussi.

L’homme prend aujourd’hui conscience de la nécessité de l’ouverture sur l’appropriation qu’a l’artéfact sur le milieu dans une volonté de préservation. Un artiste tel qu’Aziz  Boumediene y est profondément sensible, son travail le pousse à réfléchir et à montrer les difficultés mais aussi la renormalisation de la nature sur la création de l’homme dont il est le témoin.

Il s’agit pour Aziz Boumediene de proposer une vision plus équilibrée de la conception qu’il se fait de la vie et de la nature. Il construit alors un univers où se mêlent optimisme et pessimisme, réalité et rêverie, en photographiant des bouts de nature dans la ville.

Ses images rappellent le «Land art» mais pour lui, la démarche est bien différente :

 

«Je ne suis jamais intervenu sur les objets ou les choses qui figurent sur ces images, je photographie la vie telle que je la rencontre là encore. Ici c’est la nature qui agit, c’est elle qui compose, je ne suis que témoin. C’est cela aussi que j’ai voulu montrer, le pouvoir que la nature possède de façonner notre vie et les formes, les couleurs, les transformations qu’elle nous offre sont pour moi autant de messages et de sources d’inspiration dans la vie de tous les jours».

 

La soirée du mercredi 7 Novembre 2007 se déroulera de la manière suivante :

 Lieu : Restaurant BERNY’S,  11 avenue Jean et Marselle Fontenaille, 13100 Aix en Provence

 

A  18h00 :Conférence de presse sur l’exposition d’Aziz Boumediene « le Rêve sur le Chemin de la Réalité »

  A 18h30 : apéritif dînatoire

De 19h00 à 21h00 : Conférence débat sur la thématique de l’exposition

   Nous aborderons les items suivants :

 

  Ville-Nature, Nature-ville ou Nature/Ville ( Equipe festival Image de ville ) l’Art et la Nature au 21 ème siècle ( Pierre Paliard ) Vers une esthétique de la ville Moderne ( Centre Permanent d’initiative à L’Environnement )

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Aixo-Blogosphère
commenter cet article

commentaires

kreatype 10/11/2007 10:07

juste un  petit mot pour vous remercier de votre présence à cet événement. Soirée et Rencontre qui ont fait un grand bien à ce quartier.
L'équipe Capiv et Kreatype