Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 19:14

L'union Modem / PS / Verts est faite... et on découvre que Stéphane Salord n'a pas été accepté dans cette coalition (car quoi qu'on en dise c'est ça la vraie histoire). C'est un mauvais signe pour les milieux économiques (plutot à droite)  où son talent est reconnu (il a quand même fait 7 % sans étiquette et avec une camapagne d'un mois).... Que coutaient 3 à 4 postes à sa liste et une délégation en lien avec les milieux économiques où la politique de la ville (la gauche n'ayant quasiment voté contre son travail de 2001 à 2008!!). Ce refus d'ouvrir à cette liste l'alliance anti Joissains est à mon avis une erreur stratégique (surtout car il n'y aura de toute façon pas ou peu de report de la gauche de la gauche). L'histoire tranchera et l'on verra dimanche soir si la marge de la victoire est suffisamment large pour ne pas avoir pris un risque inconsidéré avec cette position.

Stéphane avec courage et vertu appelle malgré tout à battre Joissains et voter Medve (j'entends encore les sarcasmes à son encontre.. ils se tairont surement). Il y aura bien, sur la liste, Tous Ensemble pour Aix, déguisés,  quelques anciens soutiens de la majorité UMpiste, Nadia Kahoule fondatrice de l'UMP sur Aix et quelques anciens adjoints de Joissains dont  Jean Yves Roure et Robert Delgiovine ( que les verts ont préféré à quelques associatifs écolos ???) mais cela suffira t'il à signifier à la droite républicaine et morale que tous sont unis pour battre Joissains ?  Esperons le,  car il y a urgence à se débarrasser du système Joissains ..


Ps A quelques jours de la victoire que j'espère, cela me fait quand même un petit pincement au coeur de voir que ceux qui ont le plus violemment combattu le système Joissains, Nathalie Leconte à l'office HLM (et au CM de 2008 à 2009), Castronovo au CM (2001-2008) et ses attaques victorieuses au TA sur le statuts des fonctionnaires municipaux et la rémunération d'Alain Joissains, Stephane Salord et son recours au Conseil d'Etat grace à qui une nouvelle chance est possible et moi même ayant fait annuler le plan de déplacement urbain car pas assez écologique... ne seront pas de la victoire contre Maryse Joissains.  La politique est mauvaise mère. MAis cela donne au moins une leçon de vie : il faut  agir par morale avant de le faire par intérêt personnel ou attente de reconnaissance personnnelle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean Louis 15/07/2009 14:02

Merci Benoit pour vos réponses.J'espère vraiment que vos souhaits seront suivis et que l'on ne fera pas des politiques politiciennes et de copinages mais des politiques pour construire un avenir durable ensemble.Reste plus qu'à aller voter maintenant ;-)

Benoit PETIT 15/07/2009 13:16

Jean-Louis,L'important n'a jamais été une place sur une liste. L'important, c'est le projet, les idées, les politiques publiques, les engagements, les actes qui confirment les engagements pris, la vie quotidienne des Aixois... Si nous gagnons dimanche soir, je serais élu, avec beaucoup d'autres écologistes (dont certains qui étaient dès le premier tour avec "Tous ensemble pour Aix") et notre mandat sera d'assurer le respect de la parole donnée aux Aixois, notamment en matière de développement durable. Vous savez, Alexandre MEDVEDOWSKY et François-Xavier de PERETTI ont d'ores et déja donné des preuves de la sincérité de leur engagement écologique, en faisant preuve d'énormément d'écoute à l'égard de nos analyses et propositions (sur le programme, dans leurs déclarations publiques...). Ils se sont pleinement ouverts à notre culture écologique et ils ont engagé leur parole et leur action... pas  sur de vagues concepts ou sur des "mots-clés" passe-partout, mais sur des propositions détaillées, techniques, qui jusqu'alors n'étaient portées que par les écologistes.Je ne suis pas en train de vous parler de Chartes ou de promesses d'éco-quartier. Face aux enjeux locaux et planétaires, environnementaux et sanitaires, aucun citoyen responsable ne peut se contenter d'un tout petit "pas grand chose". Oui, c'est sur, c'est toujours mieux que rien. Mais nous n'avons pas 10 ans devant nous, et ce qui est indispensable, c'est engager une révolution écologique et sanitaire sans précédant dans notre Histoire. Le programme de "Tous ensemble pour Aix" a cette ambition... parce que nous autres, écologistes, avons contribué à la conception du programme détaillé... parce que tous les autres colistiers nous ont fait confiance pour engager leur parole... Parce que tous, nous portons la conviction que le développement durable n'est pas un enjeu de polémique politicienne, et que ce dont nous parlons ici, c'est de la santé des Aixois, des enfants, des séniors... d'emplois soutenables pour ceux qui n'en ont pas/plus, de développements pour les entreprises de l'env-économie et de l'économie sociale... de l'avenir de nos agriculteurs et de leurs familles... Soit les politiques prennent ces sujets très au sérieux, soit l'Humanité crèvera avant même que ma génération ne devienne grand-parents. Les Joissains prennent tout cela à la légère. Ils s'amusent à nous prendre pour des imbéciles, croyant que dire le mot "eco-quartier" est suffisant pour nous convaincre. Et bien personnellement, l'écologie et la santé ne me font pas rire du tout. Le bilan des Joissains en terme d'environnement est bien terne : des chiffres préoccupants dans le volume de déchets gérés sur toute la CPA, des taux de pollution dus à la voiture hallucinants, un quartier de la Duranne qui est une négation profonde de ce que sont les éco-quartiers... Parlez-moi de M. BUCKI oui ! Mais pas de M. SAEZ qui fait de l'éco-communication, point barre. Cette équipe est un frein à l'évolution soutenable, et pas une voix écologiste ne doit manquer à la liste "Tous ensemble pour Aix" ! Nous sommes dans un temps difficile pour l'écologie, car l'ultra-communication tend à effacer l'impérieuse nécessité de politiques sincères et ambitieuses. Tout le monde évoque son passé d'écologiste - sauf M. BRAMOULLE qui, en tant qu'universitaire, a eu des paroles assassines contre le principe de précaution - tout le monde se revendique du "Grenelle de l'Environnement"... mais une fois le vent verdisant des campagnes électorales passées, la substance est inexistante : parce que les projets étaient inexistants.Ce n'est pas le cas chez nous. Et à Aix, bien des citoyens non engagés se sont levés pour dire qu'ils nous observeraient de très près, si nous étions élus. Tant mieux ! Une dynamique profonde est en passe de s'installer dans cette ville, entre les citoyens et la Mairie... Il faut la confirmer Dimanche prochain.AmitiésBenoit PETIT

Jean Louis 15/07/2009 11:37

Bonjour Benoit,merci pour votre réponse.Je suis d'accord pour les engagements. Il y a donc les engagements et les actes.Je trouve de mon coté qu'un projet écologique est plus crédible quand il y a des personnes emblématiques reconnues et engagées qui sont prêtes à porter le projet.A ce titre, je trouve donc dommage comme je l'ai déjà indiqué que certains associatifs ne soient plus présents sur la liste d'union, qu'il n'y est pas Cyril et que vous, Benoit, vous soyez placé si loin sur la liste.Il me semble que ces personnes et vous, vous auriez pu donner de la crédibilité à ce projet.Est ce que vous comprenez mes propos et d'ou proviennent mes doutes en tant que citoyen ?Enfin, au niveau communautaire, je trouve que :Jean-Pierre SAEZ qui est de droite et qui est responsable des Politiques publiques environnementales et de développement durable -Charte de l’environnement - Risques Majeursainsi queJacques BUCKI qui est de gauche, Economies d’énergie et énergies renouvelablessont plutot crédibles. Ces personnes seront-elles conservées ?Pour terminer, merci encore pour votre commentaire qui apporte des réponses à mes questions et qui m'incite à me déplacer ce dimanche ;-)Mais j'aimerais bien avoir aussi l'avis de Cyrille sur ces mes différents questions ?

Benoit PETIT 15/07/2009 10:51

@Jean Louis,Je comprend votre interrogation, et je ne peux que vous renvoyer vers le site de "Tous ensemble pour Aix" pour consulter le projet que nous défendons : vous y trouverez des indices très explicites sur notre volonté de placer le développement durable au coeur de notre action. Quelques exemples  :- Notre lettre réponse au Pacte écologique de Patrice Halimi - qui constitue une série d'engagements publics - est saluée par les acteurs de l'écologie comme étant à la hauteur des enjeux- Nous nous engageons à insérer des clauses environnementales exigeantes dans les procédures de passation de marché publics. Tous les écologistes savent que cette mesure, qui parait très technique, est l'une des clés de voute d'une action efficace en matière de développement durable- Nous nous engageons à travailler avec les Universités et les laboratoires de recherche de la Ville afin de recueillir des données et informations précises sur la qualité de l'air, de l'eau, de l'alimentation etc... afin de guider l'action municipale, de stimuler l'innovation et de soutenir l'action environnementale des associations- Nous nous engageons à mettre en place un Plan Energie-Climat qui s'appuiera sur l'objectif de réaliser des économie substantielles d'énergie et de promouvoir l'installation massive de solutions énergies-renouvelables- Nous nous engageons à rechercher l'obtention d'une éco-certification (ISO) pour la Mairie- Nous nous engageons évidemment sur l'adoption dans les plus brefs délais d'un PDU, PLU, SCOT qui seront élaborés en concertation avec la population et les associations, CIQ, Conseils de quartiers...- Nous nous engageons à travailler avec le monde rural pour lutter contre l'utilisation de pesticides et autres produits dangereux pour la santé - Nous nous engageons sur les objectifs imposés par la démarche REACH- Nous nous engageons fermement sur l'éco-rénovation des batiments, sur l'éco-construction de nouveaux logements, sur les éco-quartiers qui doivent voir le jour à Aix- Nous nous engageons sur l'objectif de rééquilibrer l'attractivité des différents quartiers et villages afin de diminuer massivement la pression des voitures dans l'hyper-centre- Nous nous engageons sur le développement des modes de transports doux et alternatifs au tout voiture- Nous nous engageons sur la création d'une brigade "verte" de lutte contre les pollutions, l'insalubrité et le bruit- Nous nous engageons sur une nouvelle politique de gestion des déchets qui intègre les techniques les plus avancées et les plus efficaces de réduction du volume des déchets et d'amplification du tri/recyclage... v. les propositions du CNIID en la matière- Nous nous engageons sur l'alimentation bio dans les crèches et écoles de la ville- Nous nous engageons sur la gratuité des transports publics et scolaires notamment afin d'inciter des comportements éco-citoyens en matière de transports...Bref... (je pourrais continuer encore)... nos engagements sont écrits, public, évalués et assumés financièrement... Il suffit de regarder dans le monde l'exemple d'autres villes pour se rendre compte que tout ceci ne coute pas très très cher et constitue de vraies avancées à courts et longs termes... Ce n'est qu'une question de volonté politique et de culture écologique. La liste "Tous ensemble pour Aix" a les deux.J'espère avoir contribué à faire avancer votre réflexion. RespectueusementBenoit PETITCandidat (CAP21-MoDem) sur la liste "Tous ensemble pour Aix"

Jean Louis 15/07/2009 08:59

Bonjour,j'ai voté pour les verts au premier tour mais pour le deuxième, je me pose beaucoup de questions.D'une part, je trouve que les verts n'ont pas été tres corrects avec vous. Ils font aujourd'hui ce qu'ils vous ont repproché hier.D'autre part, je me demande vraiment si les idées liées à l'écologie seront au coeur du programme municipale une fois la liste de rassemblement élue.Medvedosky et Guinde sont déjà au pouvoir au sein d'une institution qui est le conseil général des Bouches du Rhône.Je ne sais pas vous mais moi, je trouve que cette collectivité territoriale tenue par le PS n'est pas vraiment en pointe en matière d'écologie.Il suffit de comparer la page énergie CG13 avec celle du cg04, lui aussi socialiste pour voir la différence (aide financiere dans le 04 pas dans le 13...) :http://www.cg04.fr/qualite-de-vie/energie/index.htmlhttp://www.cg13.fr/cadre-de-vie/environnement/lenvironnement-une-priorite-du-cg13/les-engagements-environnementaux-du-conseil-general/lenergie.htmlAlors pourquoi ces élus du CG feraient demain à Aix ce qu'ils ne font pas aujourd'hui alors qu'ils ont déjà la pouvoir ?Au niveau d'aix et plus particulièrement de la CPA, même si c'est loin d'être parfait, des actions ont été mises en place (charte de l'environnement, subvention des énergies renouvelables, espace info energie etc...).Comme vous l'avez dit, des associatifs comme Daniel Berenger, ne se retrouvent pas il me semble sur la liste réunie. Pourtant, ils auraient pu porter des projets intéressants pour la collectivité.Je trouve qu'une mesure comme la gratuité des transports pendant un temps limitée n'est pas une tres bonne mesure pour la collectivité. Ses fonds pourraient être utilisé et investir pour construire des solutions plus durables, pistes cyclables, extension des vélos en libre service au Jas de Bouffan et citées étudiantes etc...Enfin, je trouve que le tout sauf Joaissins n'est pas un programme. Europe écologie a gagné car elle avait une tête de liste emblématique et aussi un vrai projet.Mon choix n'est pas encore fait, voter ou pas et pour qui.C'est pourquoi, je souhaiterai avoir votre avis d'expert. Pensez-vous vraiment que la liste réuni fera plus que la liste Joaissins en terme d'écologie ?Les personnes qui représente la liste vert sont ils des fervents d'écologie ? Quel est leur parcourt ?