Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 21:43
Madame, Monsieur,

Dans un mail diffusé sur le web et sous l'égide des "Associations Apolitiques des Riverains de l'Aéroport des Milles" , il a été déclaré de façon fallacieuse que la liste conduite par Stéphane SALORD serait favorable à l'extension de l'Aérodrome. Considérant que les positions prêtées à la liste "Une Nouvelle Chance pour Aix" sont contraires la vérité et qu'elles pourraient relever d'une manipulation dangereuse, Stéphane SALORD a établi le courrier ci-contre à l'attention de M.BOURDAREL l'invitant à dementir ses écrits. les 1000 Décibels M.BOURDAREL 8 rue Sainte Victoire 13320 BOUC BEL AIR

Monsieur

Vous déclarez dans un mail ouvert que la liste que je défends serait favorable à l'extension de l'Aérodrome des MILLES. C'est totalement mensonger. La Liste "Une Nouvelle Chance pour Aix" n'a fait jamais aucune déclaration en ce sens et pour cause, vous ne m'avez jamais saisi de ce dossier ! Il vous est donc impossible de répondre à ma place. La présence de M.Laurent PERALLAT en son sein et la lecture de notre programme auraient du vous alerter sur l'absence de bienveillance de principe que nous pouvons avoir à l'égard de l'acroissement des nuisances sonores et des pollutions liées au fonctionnement de cet aérodrome. La politisation forte autour de ce dossier me semble préjudiciable et contre-productive et je souhaite sur un sujet de cette nature qu'une véritable concertation s'engage avec tous les acteurs concernés, loin de l'agitation partisane dans laquelle vous vous complaisez. Cependant, je connais fort bien le dossier.Je me suis toujours engagé pour une maitrise des flux et jamais pour leur extension mais je refuse qu'un dossier aussi grave pour les riverains soit manipulé à des fins électorales . Votre initiative me fait m'interroger sur l'intérêt particulier que vous défendez dans cette affaire alors qu'habitant BOUC BEL AIR, les manoeuvres électorales aixoises devraient vous être étrangères. Je vous donne donc 12 heures pour relayer de l'ensemble de votre premier envoi dont je vous demande de m'envoyer la preuve sur ce présent mail. (Le fichier de vos envois) Si tel n'est pas le cas, je porterais plainte pour diffamation en période électorale avec constitution de partie civile.


Salutations distinguées

Stéphane SALORD

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Blog Ouvert
commenter cet article

commentaires

HDP 05/07/2009 22:06

J'ai lu ce tract distribué sur le marché de la place des prêcheurs samedi matin !Effectivement, je l'ai trouvé partisan et pas trés objectif, s'attaquer à une seule liste sur les cinq en course parait suspect, surtout qu'il nous est souvent impossible de vérifier la véracité des propos tenus, à moins de passer son temps à ne faire que de la comparaison des écrits et des déclarations des 55 candidats x 5 listes.