Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 13:40


Municipales aixoises annulées. Toutes mes félicitations au brillant Stéphane Salord de la liste Génération Aix qui donne aux aixois une ultime chance de renvoyer Maryse Joissains chez elle. Etant  aussi attaqué dans ce tract  de caniveau, je me félicite que le Conseil d'Etat décide que ce genre de propos n'ont plus leur place dans une démocratie moderne.

Souhaitons que les forces républicaines d'opposition au clan Joissains sauront passer outre les divergences et sauront faire vivre leurs ressemblances pour proposer dans une grande coalition arc en ciel de premier ou deuxième tour, une alternative au système Joissains. De la gauche de la gauche à l'équipe du Modem et Génération Aix de François Xavier De Peretti faisons l'union pour un grand coup de balai à Aix.

Nous avons déjà subit une triangulaire perdante, (nous connaissons les scores de chacun car une primaire de l'opposition a déjà eu lieu au premier tour de la municipale en 2008) jouons cette fois gagnant pour l'intêret général des aixois.. Ils ne cessent de nous dire qu'en matière de logement, de transport, de démocratie ils souffrent... soyons à la hauteur.

Tous ensemble pour que Joissains Go Home. Yes we can.

Dans La Provence

Les municipales d'Aix annulées pour propos "injurieux et diffamatoires" 31 contributionsPublié le lundi 8 juin 2009 à 11H00 La requête déposée par Stéphane Salord, sur un tract injurieux et anonyme diffusé durant la campagne, a donc abouti. En conséquence, de nouvelles élections devront être tenues dans un délai de trois mois. 1 › 2 Maryse Joissains, distribuant des tracts, lors de la campagne des municipales 2008. Photo Jean-Eric Ely En savoir plus Lire aussi - Un tract anonyme déclenche une guerre des plaintes Lire aussi - Le deuxième miracle de Maryse Article - Première réunion de l'équipe Joissains Article - Annulation des municipales : Salord a "attaqué en justice pour la France" Article - Annulation des municipales : Caselli (PS) appelle à "l'unité" Aujourd'hui, le Conseil d'État a décidé d'annuler les élections municipales d'Aix qui ont eu lieu en mars 2008. La liste UMP menée par Maryse Joissains avait alors gagné la bataille. C'est Stéphane Salord - ex-adjoint de Joissains et candidat sur la liste d'union "Génération Aix" - qui a déposé la requête en annulation sur un tract injurieux et anonyme diffusé durant la campagne. Par trois fois, le commissaire au gouvernement avait conclu au rejet de cette requête. Rejet par le tribunal administratif. Rejet par la sous-section du Conseil d'État qui, malgré ce, avait décidé de "monter l'affaire" plus haut encore. Cette fois, l'annulation est prononcée par le Conseil d'Etat ; de nouvelles élections doivent être organisées dans un délai de trois mois. La maire d'Aix a déjà réagi auprès de La Provence en précisant : "Je suis maire jusqu'à ce que la décision soit notifiée et je demande à ce que ce soit fait rapidement." En substance, le Conseil d'Etat "a considéré qu'au cours de la campagne électorale précédant le renouvellement du conseil municipal, les attaques dirigées contre le candidat conduisant la liste "Génération Aix", et contre certains de ses colistiers, ont revêtu un caractère exceptionnellement violent. Le Conseil d'Etat enfonce le clou : "Il a en particulier noté qu’un tract anonyme, qui contenait des imputations injurieuses et diffamatoires mettant en cause la vie privée ou la probité des membres de cette liste et qui a été évoqué par la presse et sur internet, avait excédé largement les limites de ce qui peut être toléré dans le cadre de la polémique électorale." Le tract en question, anonyme, alignait des accusations ignobles sur François-Xavier de Peretti, tête de la liste d'union MoDem-Verts, agrémenté de propos homophobes ou portant atteinte à la vie privée de certains colistiers comme Stéphane Salord ou Soraya Ghodbane. Au 1er tour des municipales en mars 2008, quatre listes avaient réuni suffisamment de voix pour rester au second tour. La liste UMP de Maryse Joissains avait finalement remporté la mise avec 44,24% des suffrages, suivi de très prés par le PS d'Alexandre Medvedowsky (42,9%) et en troisième position, se tenait la liste "Génération Aix" avec 12,86%. Michel Pezet, dissident de gauche, qui pouvait se maintenir, s'était finalement désisté au profit du PS.


----------------------------------------------------------


Le communiqué officiel du Conseil d'Etat : Le tribunal administratif de Marseille avait été saisi de plusieurs demandes d’annulation des élections des 9 et 16 mars 2008 pour le renouvellement du conseil municipal d’Aix-en-Provence. Il les avait rejetées. Les requérants se sont alors tournés vers le Conseil d’État, qu’ils ont saisi en appel. La section du contentieux du Conseil d’État, l’une de ses formations de jugement les plus solennelles, porte une appréciation différente sur les faits et annule les élections en jugeant que des propos et des insinuations d’une nature et d’une gravité inadmissibles qui ont émaillé la campagne ont constitué des manœuvres ayant pu fausser les résultats du scrutin. Le Conseil d’État a retenu plusieurs éléments. Il a considéré qu'au cours de la campagne électorale précédant le renouvellement du conseil municipal, les attaques dirigées contre le candidat conduisant la liste « Génération Aix », et contre certains de ses colistiers, ont revêtu un caractère exceptionnellement violent. Il a en particulier noté qu’un tract anonyme, qui contenait des imputations injurieuses et diffamatoires mettant en cause la vie privée ou la probité des membres de cette liste et qui a été évoqué par la presse et sur internet, avait excédé largement les limites de ce qui peut être toléré dans le cadre de la polémique électorale. Il a en outre retenu le fait que, dans un article publié dans l’édition spéciale d’un hebdomadaire à diffusion nationale consacrée à la campagne aixoise, la candidate élue avait tenu des propos, qu’elle n’avait pas démentis, mettant clairement en cause la vie privée du candidat de la liste « Génération Aix » et de certains membres de cette liste. Compte tenu du retentissement que tous ces éléments ont eu pendant la campagne et de l’impossibilité, pour le juge, d’en mesurer les conséquences sur la répartition des suffrages recueillis par chacune des trois listes en présence au second tour (l'écart des voix séparant la liste l’ayant emporté et la suivante étant réduit : 1017 voix), le Conseil d’État a décidé d’annuler les élections. En conséquence, de nouvelles élections devront être organisées dans les 3 mois.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gilbert+SOULET 09/06/2009 08:18

Salut Cyril,        Bonjour à tous,Très joli jeux de mots pour saluer la décision du Conseil d'Etat.
Puissent les forces républicaines s'entendre pour un arc en ciel brillant après l'orage sur AIX!
Juste au lendemain des Europénnes boudées par 60% de l'électorat, nous allons vite nous rendre compte si tous les résultats affichés seront pris en compte dans cette nécessaire et utile construction Aixoise.Le ver était dans le fruit, les Verts seront peut-être des catalyseurs.Bon courage, Gilbert de Pertuis en Luberon

Cyril Di Méo 08/06/2009 22:19

Stephane Salord mérite effectivement les honneurs, car il a su faire reconnaitre son (notre) honneur bafoué.

Achim 08/06/2009 20:38

 et maintenant ? L'honneur revient à M Salord , non ?

13770 08/06/2009 14:51

Souhaitons que les forces républicaines d'opposition au clan Joissains sauront passer outre les divergences et sauront faire vivre leurs ressemblances pour proposer dans une grande coalition arc en ciel de premier ou deuxième tour, une alternative au système Joissains.Y croyez-vous ?AmicalementDD