Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 14:34
On voit de drôles de choses en ce moment...

Un CRIF qui soutient inconditionnellement la politique Israélienne.. là où même des divisions commencent à apparaître en Israel..
Pour déconstruire cette solidarité aveugle  il faut lire Shlomo Sand (Comment le peuple juif fut inventé ? ) qui décrit ce piège ethnonationaliste dans lequel s'enferment les "juifs". Il explique comment le nationalisme biologique de l'Europe du XIX a complétement colonisé la pensée sioniste et israélienne enfermant les juifs dans une fausse identité ethnique déstructrice.


Et de l'autre côté la montée on voit s'installer tranquillement et publiquement un islamo-gauchisme. Ainsi en pleine manif pour Gaza on peut lire un tract du NPA qui appelle au soutien à la "résistance paléstinienne" (comprendre entre les lignes au Hamas). Certains ne se font pas de fausses pudeurs. Voilà le type de tract diffusé par le Mouvement des indigènes de la République...qui soutient le Hamas...


Comment peut on dénoncer à juste titre le néocolonialisme et basculer dans le soutien à un mouvement fondamentaliste...qui s'empresserait de passer par les armes les militants du Mouvement des indigènes s'ils avaient le pouvoir ?? D'autres se plaisent à faire venir Faurisson sur scène pour "rigoler" (quoi de plus drôle qu'un mec déguisé en victime des camps de concentration remettre un prix à un négationniste..) et vont en Syrie faire la tournée des dictateurs du Proche Orient...

  Le piège des ethnonationalistes se referme petit à petit sur nous.....C'est effrayant.

Pour ma part dans la manifestation de samedi j'ai entendu deux trucs délirants. "On avait Oradour sur Glane..maintenant on a Gaza.." d'une militante écologiste.... et un délire sur le fait que l'on donnait tout aux juifs d'une manifestante... Délire antisémite que outré j'ai du faire taire...avec ma voisine de défilé.


Nous sombrons vraiment dans les  éthnonationalismes...Samuel Huntington..est mort mais hélas pas son analyse et pas certains des fous qui s'essayent à donner corps à  ses prophéties....

Putain 2009 commence avec une crise d'angoisse.








Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires