Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 17:21


Je reçois quelques questions en ce moment sur ce qui se passe au  Ps aixois. Il faut dire qu'ils sont peu communicatifs... car depuis le week end dernier aucun socialiste n'a pris "publiquement" position là dessus. Et chose plus surprenante  La Provence n'a pas jugé bon de relater les violents conflits internes du moment...C'est vrai qui ça interesse de savoir quel sera le prochain candidat socialiste aux municipales ?..car je vous rappelle la règle du jeu qui controle une section y controle les adhesions et donc la désignation pour la prochaine investiture aux municipales. Qui dit fusion sous l'égide de la section centre des sections Ouest et sud dit donc Medve candidat aux municipales... Une paille dans la vie locale.

Je reçois donc un mel assez drôle m'indiquant que Aubrystes et utopistes aixois ne laisseront pas passer cela.  Je rigole. Comme disait ma grand mère je crois que certains se fourrent le doigt dans l'oeil jusqu'à l'os.

Ainsi notre aubryste locale http://www.gaelle-lenfant.com/ vient de pactiser avec Guerini (mais elle oublie de le dire sur son blog !!) et n'a rien vu de problématique dans le vote du 13. Elle s'est essuyée les pieds sur le cadavre des delanoistes du 13..et des aixois en particuliers (qui avaient fait sa campagne législative ..quelle gratitude). Elle n'a rien vu de génant dans la disparition des sections ouest et sud. Il faut dire que ralliée à Medve elle s'est soumise depuis longtemps... La culture d'apparatchik est vraiment un truc qui s'apprend vite. Le plus étonnant c'est que cela s'est fait sans même un poste de conseillère municipale..  Peut être lui a t'on fait miroiter un "mirobolant" ;)) poste de candidate aux prochaines cantonales sur le nouveau canton découpé d'aix ouest.... Et en plus c'est pas cher.

Quant aux altermondialistes écolos du Ps ..je veux parler du représentant local d'Utopia, Henri Lombard.. pas le moindre souci non plus dans le 13.. http://henrylombard.canalblog.com/ Et aucun commentaire sur la destruction des deux sections. Décidemment quel courage...Lui aussi a découvert dans les militants ségolinistes aixois des véritables altermondialistes écologistes....

Mort de rire....

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article

commentaires

Jas 19/11/2008 11:45

Henri Lombard vient de rejoindre le parti La Gauche de Melenchon. Il a plus de courage que ce que vous pensiez

dede 14/11/2008 14:41

Courage fuyons

minajouff 14/11/2008 09:27

normal que Gaelle n'en parle pas ...elle a voté pour lors du Congrès Fédéral et elle a obtenu  tous les postes qu'elle convoitait aux instances fédérales bien que sa motion soit arrivée derrière celle de Delanoé qui n'a obtenu aucun poste ...D'ailleurs, elle a brillé par son absence lors de l'AG extraordinaire des militants d'Aix ouest qui ont voté une motion contre la décision de la Fédé ... ( Guinde aussi étant absent ... bizarre .... lui aussi avait voté pour la dissolution de sa propre section .... et qu'est ce qu'il en pense le petit Nicolas?? il doit être  content ... les méchants sont punis ...