Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 17:36

Il semble que tout va en définitive se cristalliser au PS autour du débat de l'alliance avec le Modem...Mais le bal des hypocrites est ouvert. Et le débat biaisé.

Ainsi les seuls à proposer clairement une alliance avec le centre ont gagné. 29 % pour Ségolène , Rebsamen, Collomb et Guerini qui ont proposé lors des présidentielles et municipales une alliance avec le Modem.




Mais sentant que ça coince certains commencent à revenir sur leur parole. Ainsi Dray (surement en service commandé de Royal) vient d'affirmer que sa motion n'était pas pour l'alliance avec le Modem  ??? Il faut bien trouver 20 % de plus pour faire une majorité..mais de là à se renier...et prendre les militants pour des cons à ce point..il y a des limites. Vous me direz ils ne sont pas à ça pret..je me rappelle encore Segolène nous dire qu'elle ne croyait pas un mot de ce qu'elle avait défendu pendant la présidentielle.. 35 h et SMIC à 1500 Euros.

Une future alliance contre Ségolène à partir d'un front anti Modem  est elle entrain de se constituer ?? Visiblement beaucoup y pensent. Et ce avec des carpes et des lapins... Ainsi Martine Aubry qui a gagné Lille à 60 % grace à un accord local avec le Modem..s'est faite la chantre de la gauche de gauche du Ps et du refus national d'alliance avec le Modem.....Quant à Delanoe qui s'était déclaré socialiste et liberal.. jouant l'ouverture et la modernité centriste du parti... il s'est déclaré contre des alliances avec le Modem pour gagner les apparatchiks identitaires du parti..et cela l'a surement fait perdre....(comme plusieurs mairies de secteurs parisiennes dont celle de Tiberi...) Comprendra qui pourra il était le mieux placer pour défendre et incarner cette synthèse d'un parti démocrate allant de Bayrou au ps en passant par les Verts et diverses composantes de la gauche...


Deux leaders qui ont soit un discours proche du Modem soit fait des alliances locales avec le Modem.. vont ils réussir à s'entendre dans un grand front antiSégolène.. justifié par un discours anti Modem ? ... Finalement ils ont piqué le slogan de sarko.. Au Ps TOUT est possible.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

minajouff 11/11/2008 22:13

Je vous rappelle cependant que pour les municipales à Aix, GUERINI, via MEDVE son représentant AIXOIS a refusé l'alliance avec le Modem de la liste Genération AIX ce qui lui a permis de perdre les élections une fois de plus ..

Achim 09/11/2008 23:59

Je te laisse les lapins, mais je tiens absolument à garder les carpes . Mon commentaire sur ce sujet , en bon militant CAP 21/Modem, par  la  voix de  mes poissons sera pour mercredi soir; à moins que l'actualité, d'ici là ait encore évolué - tout va si vite ! Plus serieusement, je pense  - et j'ai encore ecouté Melenchon sur France Inter pendant 1 heure cet apres-midi - que les choses se décantent très vite. La clarification à gauche est en train d'avoir lieu, je lui predis un joli succes à notre sénateur de gauche, car il est doué . Il enlevera encore un , deux ou trois pourcents des voix à l'alliance écologiste. Le PS sera pris en tenaille entre le centre et une gauche décomplexé et d'apparence serieuse. Et comme tout mouvement en difficulté, il est capable de réagir n'importe-comment ....