Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 10:31

Consultation chez le pédiatre 1 heure de retard et 48 euros.... Mais putain pourquoi j'ai fait prof. Il va falloir veiller aux études d'Anouk avec rigueur.


Fin des oraux de bac.. ces élèves sont tous nuls.. il faut les tous sabrer ???....d'ailleurs un des membres du jury a réussi à mettre moins aux oraux qu'aux écrits à tous les élèves.. Quelle horreur ces profs réacs qui font tout pour que les élèves n'aient pas le bac....Décidemment je vais finir comme Sarko (humour) par croire que l'Education Nationale a besoin d'un bon coup de balai...et qu'il faut supprimer le bac.


Il paraît qu'il y a des V'hello, Velib, Vélov....à Aix. Mais...on dirait pas..... Cette dernière semaine, je n'en ai pas vu dans Aix... malgré l'été..malgré les touristes.... Décidemment c'est vraiment une arnaque.

Un deuxième numéro du Monté est en kioque. Peut on dire que c'est drôle. Pas sûr.

Un homme frappe sa femme avec un pied de parasol....et on lit ça dans le journal local. Je me dis que décidemment ça doit être dur d'être journaliste l'été.... Et puis maintenant j'ai peur.. même sur la plage. Merci la presse.

Anouk fait du quatre patte...ouah...ça change tout.

L'an dernier j'avais passé l'été avec Jared Diamond et Stephen Jay Gould... cette année c'est Jean Pierre Changeux et Fréderich Lange... Un régal.

Une remarque de lecture en passant. Je viens de finir L'almanach du comté des sables d'Aldo Léopold...je comprends pas pourquoi il est considéré comme un écologiste profond. On est loin d'une vision sacrée de la terre ou d'un écocentrisme... Il reprend même les thèses de Darwin...? des fois il fait bon lire les auteurs dont tout le monde parle .

Surf...sur le site LemechantTGV... Il annonce la venue du deuxième EPR en PACA, pour alimenter  le TGV et la région...... Putain ils ont mis les stupéfiants en vente libre et me l'ont pas dit. Y pas à dire des fois les écologistes sont stupéfiants.


Bon les lecteurs de ce blog semblent (pour la plupart) partis en vacances... et la blogosphère aixoise est bien endormie (exceptions faites de l'inoxydable  blog de notre camarade Lucien Alexandre Castronovo et de celui d'Achim Gertz dont les poissons "bullent" avec talent l'été...).

On va donc ralentir le rythme... et se mettre au vert  ;)
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires