Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 17:29
C'est avec consternation que l'on lit la Provence de ce samedi 31 mai et découvre que Remy Jean soutient la collaboration Aix pour Tous / UMP.

On avait déjà de gros doutes sur sa sincérité depuis qu'il avait été Ségolinisé par sa participation à une campagne électorale avec Aix pour Tous et les amis de Ségolène Rotyal qui la menaient... On doutait depuis son ralliement à Alexandre Medvedowsky président d'un des plus grands cabinet de lobbying international ESL& Network dont les liens directs et indirects avec le groupe Carlyle sont publics...  Il reédite dans l'interview cette alléange à Medve.....

Pour le trotskiste de la bande ( Remy Jean), l'union tiendra le temps qu'elle tiendra. "Rien n'est gravé dans le marbre, analyse-t-il. La gauche est fragile. Pour que ça tienne, il faudrait un accord national et local, qui induirait évidemment des compromis." Car les mois qui viennent serviront de test à l'hétéroclite opposition aixoise. Il y aura d'abord le congrès du PS à Reims, qui déterminera la ligne du parti: quel sera le positionnement des socialistes aixois ? Quand bien même, leurs alliés du conseil municipal poursuivront-ils leur collaboration si le premier secrétaire était à la fois socialiste et libéral? "Je ne suis pas sûr que les idées de Bertrand Delanoë soit majoritaires", évacue Alexandre Medvedowsky. L'attelage devra aussi résister à deux autres obstacles: les sénatoriales, en septembre, et les européennes, en 2009. "Cela n'empêche pas que l'on pourra continuer à travailler ensemble", anticipe Alexandre Medvedowsky. Au début de ce mandat, les différentes composantes affichent néanmoins de la bonne volonté. "Alexandre est- il antilibéral?, s'interroge Rémy Jean. Je n'en suis pas sûr. L'important, ce sont les positions qu'il a prises. Nous nous connaissons depuis longtemps. Notre rapprochement est né d'un gauchissement de sa part." Pour le socialiste, "l'important, c'est d'avoir recréé les conditions d'un dialogue permanent", avec ses alliés de gauche. Les discussions aboutiront toujours à un accord ?

Couchés avant d'avoir commencé leur mandat... les partenaires du PS , POC, PCF, UMS se sont immédiatement inscrits dans le groupe PS... Refusant toute demarche autonome comme nous l'avions fait Verts et PRG lors du précédent mandat, ils sont allés se coucher dans la niche socialiste. Emporté par l'élan de son affiliation au groupe  PS, Remy Jean s'en va donc  boire et manger à la gamelle Joissiniste avec ses amis socialistes. Pire que cela il indique "qu'il fait partie de ceux qui le demandait"(sic)

http://www.laprovence.com/articles/2008/05/31/473041-AIX-Mais-que-fait-la-gauche-aixoise.php


À l'autre bout du segment de gauche, Rémy Jean (ex- LCR, aujourd'hui UMS) trouve également normal que l'opposition s'installe sur les sièges libérés par les amis de Maryse Joissains: "Je faisais partie de ceux qui le demandaient, précise-t-il. Il n'y a rien de comparable avec l'ouverture faite par le gouvernement. C'est légitime, l'opposition doit avoir voix au chapitre. C'est un problème de démocratie, tout simplement. Il n'y a pas de raison d'être écarté du processus d'élaboration et de décision." Maintenant installée, la gauche doit faire la preuve de son utilité dans ces instances: "Je suis au conseil d'administration de l'hôpital, rappelle Rémy Jean. Dans le contexte actuel, je pense que c'est important."


Ainsi c'est avec un certain étonnement que l'on voit Remy Jean défendre la collaboration UMP / Ps / UMS / POC / PCF qui se traduit par le partage des vices présidences à la communauté d'agglomération du Pays d'Aix. Collaboration poussée au point  d'avoir l' exercice d'une délégation par Jacques Agopian (a priori aux vélos), leader de aix pour Tous een l'absence répétée de Medve. Collaboration qui s'est  traduite par le vote pour Sophie Joissains, G Bramoullé, J Chorro comme vice présidents de la CPA.!! Rien de moins.

http://www.laprovence.com/articles/2008/04/19/401576-AIX-La-presidente-Joissains-joue-d-entree-l-ouverture.php



Commencer sa vie politique  "établi" pour finir "collaborateur" c'est assez pitoyable. Vous me direz après avoir usurpé pour Aix pour Tous le soutien de la liste LCR Aix en lutte ( Manipulation allant jusqu'à la rédaction de faux tracts et le collage de fausses affiches !!!)   on s'attendait à tout.
 
http://www.aixenluttes.org




Et puis après son acceptation de Nadia Kahoul , fondatrice de l'UMP sur aix, membre du Parti Radical Valoisien (parti présidé par Sophie Joissains),  amie intime de la famille Joissains en quatrième position de sa liste... tout était possible. Même le pire.

http://www.laprovence.com/articles/2008/01/19/236852-AIX-Nadia-Kahoul-une-sarkozyste-chez-Alexandre-Medvedowsky.php



Et bien nous sommes servis

Grace à Remy Jean et ses amis, à Aix un nouveau concept est né le Joissinotrotskysme...  100 % Tartuffe.

Tout ceci est bien pitoyable....



Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article

commentaires

C 04/07/2008 22:11


Car Ségolène elle aime bien la mondialisation. "Mais la mondialisation n'entraîne pas que des désastres. D’immenses progrès ont été accomplis. La science, grâce à une recherche sans frontières, a repoussé les limites de la vie et amélioré la santé des humains. Les nouvelles technologies de la communication ont unifié le monde plus vite que des siècles d’exploration maritime. Les investissements se réalisent aux quatre coins de la planète et créent de la richesse. Les accords internationaux organisent peu à peu une communauté juridique et politique mondiale. Voici la mondialisation partagée, celle que nous maîtrisons. Accueillons la.Propageons la ! "Remy jean n'a visiblemnt pas eu le temps d'expliquer les accords de l4OMC à Medve"
 

Cyril 04/07/2008 22:08

Le propos est on ne peut plus savoureux quand on voit que côté tendance medve et son clan signent pour la contribution de ..la candidate altersocialiste à tendance guévariste Ségolène Royale...

Grrrrrr 04/06/2008 15:05

Vous êtes loin du compte. L'UMS a déjà discuté plusieurs fois de son passage au Ps.

bruno 02/06/2008 19:39

Effectivement drole d'allignement pour l'UMS, vraiment etonnant mais l'alliance Di Meo et Genzana n'etait elle aussi etonnante? Mr Di Meo personne n'usurpera le travail que vous avez effectué dans l'opposition lors de la precedente mandature mais de grace arretez ces attaques steriles, toujours les memes, celà doit faire je ne sais combien de fois que vous dites les memes choses que ce soit sur Mme Kahoule (pour laquelle je n'ai guère de sympathie par ailleurs) ou sur la fameuse affaire des 150 000 euros. Les aixois commencent à fatiguer de ce genre de politique de caniveaux et vous valez certainement mieux que celà!