Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 17:44

L’Union Pour Aix prend acte avec satisfaction de la décision du Tribunal Administratif de Marseille donnant raison à Cyril DI MEO et Laurent PERRALLAT colistiers de l’Union Pour Aix et initiateurs d’un recours en annulation du PDU en 2005.

Une nouvelle vision
L’Union Pour Aix en accord avec les lourdes réserves formulées à l’encontre du PDU du pays d’Aix partage la vision des déplacements et du stationnement qui sous-tend l’action conduite avec succès devant le Tribunal Administratif de Marseille. Cette vision moderne, rationnelle, rigoureuse est au cœur des propositions de l’Union Pour Aix en faveur de la qualité de vie et du développement durable à Aix et en pays d’Aix.

De nouvelles règles
L’obstination de la municipalité aixoise à ne pas écouter, lors du dernier mandat, son opposition politique, ni les nombreuses associations ayant participé aux diverses consultations, ni les observations du représentant de l’Etat, ni celles du commissaire enquêteur lors de l’enquête publique a été lourdement sanctionné par la juridiction administrative. L’Union Pour Aix estime que cette sanction doit ouvrir une réflexion en profondeur sur les règles d’une nouvelle façon de conduire les politiques municipales et intercommunales et la démocratie locale et participative au cours du mandat qui s’ouvre.

Gare routière
L’Union Pour Aix demande une remise à plat urgente du PDU dans de nombreux domaines, particulièrement celui du stationnement et des transports collectifs en faveur d’une réduction importante de la circulation automobile. L’Union Pour Aix demande que le projet de la future gare routière de l’avenue de l’Europe soit révisé en priorité et souhaite que la nouvelle concertation parallèlement à celle sur le PLU (plan local d’urbanisme) permettra de mieux prendre en compte l’urgence environnementale dans ce projet.

 Enjeux
Les années passées et futures qui ont été perdues sont hélas lourdes de conséquences quotidiennes (allongement des temps de déplacements, dégradation alarmante de la qualité de l’air, incidence sur la santé publique) pour les Aixois. L’Union Pour Aix souhaite que les élus de la CPA aient la sagesse de ne pas se perdre dans des procédures d’appel pénalisantes pour les habitants du Pays d’Aix.


Contact presse : Bernard Sauvadet. 06 13 16 83 94

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Grrrrrr 04/06/2008 15:06

Il est moins drôle que celui de Medve