Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 21:37
Un communiqué de presse de Medvetrotsky qui vaut son pesant de cacahuètes. Avec mes commentaires...


Message: ----- Original Message -----
From: alexandre medvedowsky
To: undisclosed-recipients
Sent: Wednesday, May 21, 2008 12:20 PM
Subject: Communiqué d'information


Certains commentaires publiés (l'interview de Pezet en clair qui a visiblement touché juste..) ces jours derniers dans la presse me conduisent à prendre la parole pour rappeler que mon engagement politique, pour Aix et le Pays d’Aix, ne s’est pas arrêté, loin s’en faut, au lendemain des élections municipales de mars dernier. Bien au contraire. (On est rassuré car effectivement ça faisait longtemps que La Provence n'avait pas repris un de ses vibrants communiqués et on s'inquiétait)

D’une part, avec les (attention ça vaut se détériorer) colistiers de la liste « Aix Pour Tous », nous avons travaillé à structurer (comme c'est beau les euphémismes) notre action de conseillers municipaux et communautaires d’opposition. Ainsi, nous avons fait le choix de nous constituer en un groupe unique d’opposition et de revendiquer une participation dans les instances, commissions et autres organismes municipaux et intercommunaux . Nous avons obtenus gain de cause, et je m’en félicite. Dès la première séance du Conseil municipal, j’avais indiqué clairement l’intention de notre groupe de mener une opposition intransigeante (on rigole..) mais constructive (ouf...) à l’équipe de Mme Joissains. (le constructif c'est pour justifier l'absence de recours ??)

Pour rappel : www.cyril-dimeo.over-blog.com/article-18988441.html

 
Notre présence dans ces instances et la place de vice-président à la CPA obtenue pour Jacques Agopian ne sont pas la marque d’une quelconque compromission (interdit de rire), mais bien le signe de notre volonté d’agir pour Aix et les milliers d’électeurs qui nous ont fait confiance, (vendus mais pour votre bien... comme Kouchner.. Besson...) en ayant accès à l’information et en disposant de moyens (ça c'est sur que c'est plutot bien payé le poste de vice présidententre 1800 et 2700 euros par mois) pour travailler (toujours le sens de l'humour). Nous aurons à cœur de défendre les valeurs de gauche que nous avons mis en avant tout au long de la campagne, tout en oeuvrant pour le bien commun de tous les aixois. (Fini le vote pour l'ouverture de Plan de campagne le dimanche..fini le passage de la RD 9 par une zone natura 2000, fini le vote de la baisse de la taxe professionnelle à la CPa... maintenant on est de gauche..)

D’autre part, après plusieurs mois d’engagement politique total, il m’a fallu reprendre mes activités de chef d’entreprise. Je ne suis pas un professionnel de la politique (Interdit de rire. Le poste de conseiller général je ne m'en occupe pas et j'ai refusé toute forme d'indemnité... non je déconne) et j’en suis fier ( ?? de quoi ??? de cumuler les postes et indemnités de conseiller municipal, conseiller communautaire, de conseiller général, de président de l'Europole de l'Arbois et de président de ESL&Network un des plus grand cabinet français d'intelligence économique (mot pudique pour désigner le lobbyisme économique..)). Mes revenus, je les tire de mes activités privées qui m’obligent à passer du temps à Paris et à l’étranger. (On est ravi de savoir qu'il a donc renoncé à ses indemnités de conseiller municipal et communautaire et de général.... au moins  3000 euros par mois  sans compter les frais de représentation... Pour lui c'est visiblement une paille...)  C’est ainsi, et cela ne remet pas en cause mon engagement au service des aixois ; mais on ne peut pas être en campagne électorale permanente.  J’estime par ailleurs ne pas avoir de leçons à recevoir d’un tel ou d’un tel (des noms !!), notamment  de ceux qui, ces dernières années, ont passé le plus clair de leur temps à faire perdre leur camp. (Prenez des leçons camarades parce que moi j'ai fait gagner mon camp....enfin presque ..puisque grace à moi Maryse Joissains a gagné deux fois aux municipales et deux fois les législatives alors côté victoire ne me cherchez pas.. je suis un vrai killer ...)

Mon attachement à Aix et mon engagement au service des aixois sont toujours les mêmes (aïe aïe aïe...), je tiens à rassurer celles et ceux qui auraient pu, peut-être, en douter. Ainsi, dès le 1er juin, je serai à nouveau plus présent physiquement dans notre ville (ah bon parce que c'était pas le cas avant  !!! Et au fait "plus présent" c'est quoi par rapport à tout simplement présent ???), notamment lors des séances du Conseil municipal et communautaire (peut on plus bel aveu ??), aux côtés de mes colistiers (c'est vrai que les autres composantes de gauche n'ayant pas eu le courage de créer un groupe autonome vis à vis du PS... il peut dire mes colistiers) de l’équipe Aix Pour Tous.

Alexandre Medvedowsky

Conseiller Municipal d’Aix-en-Provence

Conseiller Général du canton de Peyrolles (pour les loisirs et sans indemnités si on en croit le début du communiqué)


Vous l'avez donc compris braves aixois... je vais faire comme la dernière fois... aller bosser et vivre à Paris en faisant semblant d'être conseiller général en exercice d'une majorité départementale..dans les bouches du Rhône. Je vous balancerai de manière répétée des communiqués de presse (enfin on se comprend "mes" élus le feront pour moi) aussi brillants que celui-ci qui seront repris sans commentaires et je réapparaitrai en 2013 un an avant les élections ... car moi je fais gagner mon camp...

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril Di Méo - dans Gauche aixoise
commenter cet article

commentaires

Grrrrrr 04/06/2008 15:04

Plus d'une semaine et ce communiqué de presse de Medvedowski n'a toujours pas été repris par la Provence. Il se passe quelque chose ?

Cath 30/05/2008 19:50

C'est vrai qu'on est dur avec lui...mais on sait pourquoi!!!

marc d Here 30/05/2008 08:57

Vous êtes dur et injuste pour lui....On se demande pourquoi.

Cath 22/05/2008 14:03

"Alexandre et Maryse" quelle belle paire...c'est vrai qu'ils ont obtenu à eux 2 80 % des suffrages,  mais on aurait pu croire qu'ils ne travailleraient pas main dans la main comme c'est le cas...Medvé et ses colistiers d'Aix pour Tous sont censés  representer l'opposition....mais d'un autre coté on peut dire que maintenant Medvé a enfin gagné une élection, il est dans la majorité!!! C'etait quoi deja le pretexte pour ne pas faire la fusion à 3 ?? pas de compromission avec l'UMP ?? Le poste de vice president de la CPA de Mr Agopian à surement aidé à avaler la couleuvre, si tant est que ça n'etait pas prevu bien à l'avance....

Christophe 22/05/2008 13:43

juste un commentaire :Alexandre et Maryse ont obtenu a eux deux plus de 80% des suffrages. Ce sont donc des représentants légitimes de la population aixoise. On peut le déplorer mais c'est comme ça.