Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 00:08
Comité de soutien pour le transfert de Jean ZAY au Panthéon

Chers amis de Peynier et du Pays d'Aix,
 
 
Vous savez certainement que Jean ZAY est ce ministre du Front Populaire qui est venu à Peynier pour inaugurer l'école du village le 2 juillet 1938.    
 Léon BLUM président du conseil socialiste du Front Populaire le prend dans son gouvernement à 31 ans, plus jeune ministre de la IIIème République, en charge de l'Education Nationale ainsi que de la politique culturelle de la France
 
Figure majeure de la IIIe République, député radical à vingt-sept ans, ministre de l'Instruction, comme on disait alors, Jean Zay a aussi connu les troubles des années trente : les batailles de rues, la menace des Ligues et de la guerre civile, le Front populaire de 1936, la difficile conversion d'une France rurale en une puissance industrielle, tandis qu'à l'extérieur le pays se trouvait pris en tenaille par les dictatures, jusqu'à ce qu'il s'effondre face aux fascismes.
 
L'oeuvre politique de Jean Zay, malgré sa brièveté, est d'une exceptionnelle richesse : le festival de Cannes, l'ENA, le CNRS, les salles de théâtre modernes comme le TNP, le statut actuel des droits d'auteur et même les bibliobus lui doivent leur existence ! Mais c'est surtout dans l'éducation que son action fut la plus considérable. En avance sur son temps et constamment animé d'un esprit républicain et humaniste, il a posé, en grand pédagogue, les bases de ce qui deviendra le système scolaire moderne.
 
C'est ainsi qu'après Jules FERRY, on peut considérer Jean ZAY comme le refondateur de l'école de la République.
Son action est tout aussi déterminante dans les domaines culturel, scientifique que sportif.
Le 2 juillet 1938 Jean ZAY a été reçu par
 
Jean ZAY ?
Le lendemain de la signature par PETAIN de la première loi anti-juive, il est condamné, le 4 octobre 1940 à la déportation à vie. 
Résistant, il est mort à 39 ans, assassiné par la milice en juin 1944
Vous pourrez lire le récit de sa vie et se son oeuvre pour la France sur le site 
 
Nous suggérons de profiter de cette commémoration prévue à Peynier pour mettre en valeur l'oeuvre pédagogique de Jean ZAY, ministre et résistant.
 
Son oeuvre est tout à fait d'actualité:
 
1°) - Un livre "Jean ZAY, 1904-1944, Ministre de l'Instruction du Front Populaire, Résistant, martyr" [Editions Ramsay, Paris 2006] a été écrit en 2006 par Olivier Babeau et Roger KAROUTCHI, sénateur UMP des Hauts-de-Seine et Secrétaire d'Etat chargé des relations avec le parlement, qui le présente comme une figure majeure de la IIIème République "un des hommes politiques les plus remarquables du XXème siècle".
 
2°) L'organisation maçonnique "Le Grand Orient de France" organise une Cérémonie publique le vendredi 27 avril 2007 à 12 heures, http://www.godf.org/dossier_presse/dp_500FM.pdf
une  « JOURNÉE DU SOUVENIR » pour rendre hommage aux 500 Francs-maçons, victimes du Nazisme et du Régime de Vichy, et à Jean, ZAY assassiné par la Milice au mur du souvenir du Hall Cadet (siège du Grand Orient de France - 16, rue Cadet - 75009 Paris)
 
3°) Un mouvement national est lancé pour déposer ses cendres au Panthéon par l'association  "Jean Zay au Panthéon". Nous vous joignons ce formulaire
et nous vous invitons à signer, et à faire signer massivement autour de vous, les adhésions au Comité de Soutien, et à me retourner ces feuilles par la poste à mon adresse pour que nous fassions une expédition groupée de Peynier et du pays d'Aix.
 
* * * * * *
Nous souhaitons pour Peynier une commémoration digne, centrée sur l'oeuvre pédagogique de ce héros national qu'était Jean ZAY.
 
Merci de me renvoyer vos formulaires imprimés, complétés et signés pour que je puisse les envoyer très rapidement à Mme Catherine Martin-Zay.
 
Vous pouvez également vous faire membre de l'association correspondante http://www.godf.org/jzay_pantheon.pdf
Bien cordialement
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires