Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui je suis ?

Enseignant de sciences économiques et sociales

 

Marié, père de 2 enfants

 

Conseiler municipal d'opposition de 2001 à 2008

Militant socialiste

Engagé aux côtés d'Edouard Baldo

 

Photo CDM site campagne primaire 2014

Rechercher

Tracts

 

Premier tract de lancement de campagne

Présentation et axes de campagne link

 

Propositions moralisation vie politique aixoise

Moralisation link


Propositions urbanisme et devenir de la ville

Urbanisme link

Archives

Twitter

Ouvrage décroissance

La crise écologique est là. Même les plus sceptiques ne peuvent en douter. Réchauffement climatique, pollutions croissantes, cancers en hausse constante, extinction de plus en plus rapide des espèces, raréfaction des ressources pétrolières. Face à ces destructions engendrées par notre système économique devenu fou, certains écologistes s’opposent au développement durable et parlent de plus en plus de décroissance. Comme si c’était l’unique solution. Mais la décroissance n’est pas seulement une remise en cause de la dépendance énergétique de notre système économique. Derrière ce mot vague de décroissance se cache une idéologie plus vaste aux alternatives plus que discutables. Au nom de l’anti-occidentalisme, de la critique du progrès et de la rationalité, nombre de décroissants défendent des thèses inquiétantes, sur la critique de la modernité, la place des femmes, la démographie, la respiritualisation de la société. C’est cette face cachée de la décroissance qu’explore cet ouvrage.

 Cyril Di Méo, élu et militant écologiste à Aix-en-Provence est aussi enseignant de Sciences Economiques et Sociales.

 «Cyril Di Méo grâce à la connaissance approfondie qu’il a à la fois des écrits des grands ancêtres de l’écologie politique et de ceux de la mouvance décroissanciste inscrit ce courant dans une histoire longue, en identifiant les origines et le cheminement de cette pensée. Il montre précisément la gravité des implications du discours décroissant, notamment vis-à-vis des pays du Sud et des femmes. Un ouvrage sans concession, mais aussi sans dérapages, Cyril Di Méo s’en tient toujours très précisément aux faits, aux écrits pour étayer ses conclusions. Il conclut d’ailleurs son ouvrage en indiquant que « l’écologie doit faire le pari de l’intelligence de la raison ». Et c’est bien ce à quoi il s’attelle fort utilement avec ce livre ». 

 Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques.

   ISBN: 2-296-01224-8

 Achat en ligne

http://www.amazon.fr/gp/product/2296012248/ref=sr_11_1/171-1636061-8438610?ie=UTF8

http://www.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21965

12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 19:26

Nous sommes interrogés par nombre de personne sur notre maintien au deuxième tour. Après le retrait de la liste Pezet, nous avions la possibilité de nous retirer aussi. Mais nous avons pensé qu'à la différence de l'électorat de Pezet qui devrait très majoritairement rallier le camp des anti-Joissains (dits de gauche) en situation de gagner, si nous nous étions retirés nous aurions libéré aussi un électorat centriste traditionnellement anti-gauche (surtout celle là) qui risquait de préférer Joissains à Médvedowsky : cela correspond probablement à 10% de l'electorat qui représente la base incompressible de l'ex-UDF. C'est d'ailleurs ce scénario qu'a défendu M Medvedowsky en jouant et défendant depuis le début la triangulaire avec notre maintien. Nous  lui offrons donc sur un plateau... le scénario qu'il pense gagnant pour lui... Il en assumera les conséquences.

Face au refus de toute alliance du PS, souhaitant cette triangulaire, nous avons aussi estimé que nos électeurs qui à hauteur de 30 % avaient manifesté leur refus des pratiques d'apparatchiks de Joissains et Medvedowsky avaient le droit d'être représentés et qu'un sursaut citoyen des abstentionnistes était possible pour battre Maryse Joissains.  

C'est pourquoi, prenant acte du refus d'alliance de M Medvedowsky,  nous écologistes de gauche avons plaidé et contribué à convaincre que le maintien de notre liste était la position la plus responsable et la plus cohérente pour contribuer à l'échec de la maire sortante dont  les conséquences de la politique anti-sociale et a-écologiste sont sans commune mesure plus nocives que les insuffisances et les hypocrisies de la gauche radicale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HDP 14/03/2008 10:30

Miam miam, bonne cuisine tout ça !
Quand on cause alimentaire, c'est marrant on pense de suite aux magouilles de nos politiques pour se répartir les postes inversement distribués à la compétance et au choix des électeurs.
On attrape des boutons quand on serre la main de ces gens là tant la cuisine est mauvaise.

minajouff 13/03/2008 23:23

malhac; des faits svp, pas des rumeurs, Je ne suis pas naïve , je relate simplement des faits. Comment pouvez vous imaginer que Michel PEZET ait en vue un poste de Senateur. Si le PS gagne la mairie d'Aix et celle de Marseille il y aura en effet 3 sénateurs de Gauche : Guerrini, UN PC, et soit Picheral ( mais ???) soit GUINDE . Par contre si la ville d'Aix est perdue le 3 eme poste de sénateur saute aussi et comme le second a été promis au PC ... alors ne venez pas nous parler de Pezet comme Sénateur, c'est n'importe quoi..

Cath 13/03/2008 23:06

Malhac vous semblez trés bien informée, vous etiez donc à cette reunion ? Vous pouvez affirmer que le vote des colistiers et de l'equipe d'Aix à venir n' a pas eu lieu comme le pretend Minajouff sur ce site et sur celui de Csatronovo?? De meme vous sous entendez que le communiqué de Michel Pezet mis en ligne sur son blog ce matin n'est pas franc ? J'attends des éléments de votre part, des éléments concrets pas juste des oui dire...J'espere que vous voudrez bien nous eclairer...afin de nous permettre d'etre moins naifs!!

Malhac 13/03/2008 22:19

Minajouf
Vous etes d'une naiveté émouvante...
Malheuresement de sources plus que sérieuses c'est la vérité et vous le verreaz dans quelsques mois...
guerini a clairement menacé de suppression de son poste de vice président à la culture et des subventions à un de ses proches...
Et sans doute un poste de sénateur...

minajouff 13/03/2008 17:53

Cyril,
nous avons eu l'occasion de nous croiser tous les samedis matin sur les marchés depuis décembre et je suis choquée d'apprendre que Marina Latz aurait envoyé un mail contenant des contre vérités sur le retrait de la liste Aix Avenir, Tous les détails de ce retrait se trouvent sur le blog de CSTRO, je vous invite à y aller en espérant que Marina LATZ et vous même que j'avais eu l'occasion d'apprécier durant cette campagne, vous saurez apporter les rectificatifs qui s'imposent Cordialement